Mardi 10 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TOURISME - La Franconie, un trésor caché au nord de la Bavière

Par Lepetitjournal Munich | Publié le 02/11/2012 à 01:00 | Mis à jour le 21/11/2012 à 15:29


Qui parmi les Français de Munich connaît le nom de "Franconie" ? En allemand, Franken...Non ? cela ne vous dit rien ? Et pourtant...Nuremberg, que nous connaissons tous, se trouve en plein cœur de cette région géographique et historique du nord de la Bavière...


(crédit photos : GJ)

Histoire de la Franconie

Pour être honnête, les Franconiens ne se sentent pas franchement Bavarois...Voire pas du tout. Et pour cause : les origines de l'histoire franconienne remontent au Romains, qui avaient étendu leur domination jusqu'aux rives de l'Altmühl. Le Moyen-Âge a été pour la Franconie une période particulièrement riche et mouvementée, entre sa paisible construction sous le roi Charles et ses grandes guerres de religion. Ce sont ensuite les Francs qui ont donné leur nom à ce (jadis) pays, mais seuls les Mérovingiens et Carolingiens permettent à la Franconie de gagner rapidement en importance. Avec ses innombrables forteresses, la chevalerie libre, c'est-à-dire non-soumise à l'empereur, enrichit le pays. La guerre de Trente Ans (1618-1648) a pourtant eu raison de la grande Franconie de l'époque...En assassinant et en pillant, les soldats ne laissèrent derrière eux que des régions dévastées et en ruines. Entre le traité de Lunéville (1801), signé par le frère aîné de Napoléon Bonaparte, et le congrès de Vienne (1815), là encore sous l'égide de Bonaparte, la fière Franconie se retrouve peu à peu annexée au nouveau Royaume de Bavière. Elle est par la suite divisée arbitrairement sous Louis Ier de Bavière en trois circonscriptions administratives : Basse-Franconie, Haute-Franconie et Moyenne-Franconie.

La Franconie accueille tout aussi bien les romantiques que les sportifs

Aujourd'hui, la Franconie occupe les deux cinquièmes du territoire bavarois, et rassemble trois des sept circonscriptions administratives (Regierungsbezirke). Cette région du nord de la Bavière compte plusieurs villes de plus de 100.000 habitants : Nuremberg se place bien entendu loin devant avec 503.000 âmes, puis viennent ensuite Wurtzbourg (135.000), Fürth (114.000) et Erlangen (105.000). La Franconie attire chaque année bon nombre de touristes grâce à ses paysages pittoresques et romantiques, sans oublier ses nombreuses manifestations culturelles. La Route des châteaux forts, qui traverse la région de part en part, offre de superbes paysages et régalera les férus d'architecture médiévale. Pour les sportifs, sachez que la Frankenalb, le Fichtelgebirge, la Fränkische Schweiz et la Steigerwald regorgent de sentiers de randonnée. Le réseau de pistes cyclables franconien fait en outre partie les plus denses d'Allemagne ! N'oublions pas le canoë-kayak, qu'il est possible de pratiquer sur des rivières telles que la Pegnitz, la Wiesent ou encore la belle Altmühl, et l'escalade, que les amateurs apprécieront sur les versants de la Suisse franconienne...

La Franconie ou les arts de la table

Pour finir, la Franconie regorge de spécialités culinaires et d'excellentes boissons : bières et vins en tête ! En effet, on compte encore en Franconie environ 300 brasseries indépendantes, ce qui représente 23 % des brasseries allemandes ! D'ailleurs, d'après le Guinness des records, la Haute-Franconie peut se targuer de disposer d'une brasserie pour 5.511 habitants, ce qui fait d'elle la région présentant la plus haute densité de brasseries au monde ! La Basse-Franconie est quant à elle la patrie du vin : elle compte 6.100 hectares de vignoble ! Les vins blancs et rouges de Franconie sont vendus dans des bouteilles de 0,75 litre en forme d'outre plate, appelées Bocksbeutel (bourse de bouc). Les principaux cépages sont le Muller-Thurgau, le Silvaner, le Bacchus et la Domina. Passons à table : la Franconie s'enorgueillit, entre autres, de son Schäuferle (épaule de porc rôtie au four avec sauce à la bière), son Sauerbraten (bœuf braisé avec sauce aigre-douce), son Karpfen blau ou gebacken (carpe au bleu ou au four, provenant des innombrables étangs de la région), sans oublier son célèbre et délicieux Lebkuchen (pain d'épices)...Vous l'aurez compris, la Franconie, quoique méconnue, ne demande qu'à offrir ses nombreux trésors aux visiteurs qui lui feront l'honneur de la visiter.

Magali Jakob-Loué (www.lepetitjournal.com/munich) Vendredi 2 novembre 2012

Office du tourisme de la Franconie : http://www.frankentourismus.de/ (en allemand)

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Berlin Appercu
SOCIÉTÉ

La grève générale française vue par la presse allemande

La grève générale du 5 décembre et les contestations du projet de réforme des retraites envisagé par le gouvernement français attise la curiosité de la presse allemande. Petit tour d'horizon.

Communauté Munich

Francfort Appercu
INTERVIEW

Les Barbeaux, « Notre musique permet de réfléchir et faire la fête ! »

C'est un groupe du sud de la France, aux accents idoines, fort de 15 ans de tournée et mû par des influences multiples. Calou, membre de cette joyeuse bande et chanteur des Barbeaux nous en dit plus.

Que faire à Munich ?

Heidelberg Mannheim Appercu
GASTRONOMIE

Le vin chaud, tradition et dégustation maison

Boisson emblématique autour de Noël, le vin chaud non seulement réchauffe mais présente de nombreux bienfaits pour la santé. Depuis quand la recette existe-t-elle et comment la préparer soi-même ?

Vivre à Munich

Cologne Appercu
VIE PRATIQUE

10 MOTS POUR ... - Se faire couper les cheveux en Allemagne

Qui ne s'est pas déjà retrouvé coi en cherchant à dire un mot particulier qu'il ne retrouve plus ou dont il ignore la traduction en allemand ? Pour éviter cette gêne, le présent article se propose de

Expat Mag

SOCIÉTÉ

Jérôme Fourquet s'alarme de la déconstruction de la société

Jérôme Fourquet -directeur de département à l'IFOP- présente une analyse de la société française au premier anniversaire de la crise des gilets jaunes, dans son dernier livre "L'Archipel français".

Sur le même sujet