Mercredi 26 septembre 2018
Montreal
Montreal
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ÉDUCATION - Le système scolaire primaire et secondaire à Montréal

Par Lepetitjournal Montreal | Publié le 15/03/2015 à 23:00 | Mis à jour le 16/03/2015 à 21:18

Pour une famille relocalisée à Montréal, l'une des priorités consiste à s'assurer de choisir les établissements scolaires les plus adaptée à leurs enfants.
Au Québec, nous disposons d'un excellent système d'éducation, qui peut paraître toutefois complexe pour les nouveaux arrivants. Voici un aperçu du système éducatif québécois et des options qui s'offrent à vos enfants.

 

LE SYSTÈME D'ÉDUCATION AU QUÉBEC

Au Québec, l'éducation d'un enfant comporte quatre étapes distinctes: le niveau primaire (incluant la maternelle), le niveau secondaire, le niveau collégial (CÉGEP) et le niveau universitaire.

Afin d'être admis à la maternelle, un enfant doit avoir atteint l'âge de 5 ans au 30 septembre de l'année en cours. Notez que l'entrée au Cegep requiert un permis d'études.

Lorsque l'on vient de l'étranger, il est parfois impossible d'arriver à Montréal pour le début de l'année scolaire. La plupart des écoles acceptent toutefois les arrivées tardives, au cas par cas, mais il n'est pas rare que les enfants soient obligés de reprendre l'année qu'ils viennent de terminer dans leur pays d'origine, afin de pouvoir commencer l'année suivante en synchronisation avec le nouveau programme.

 

COMMENT CHOISIR LA BONNE ÉCOLE?

Bien que le choix de l'école de votre enfant demeure extrêmement personnel, il comporte la prise de quelques décisions importantes: école publique ou privée? Enseignement en anglais ou en français? Établissement d'enseignement du programme français ou québécois?

Au Québec, toutes les écoles doivent se conformer au programme d'études du Québec, tel qu'établi par le ministère de l'Éducation. Votre choix repose donc en grande partie sur des facteurs comme le coût, la préférence, l'emplacement et la pédagogie éducative.

 

ÉCOLE PUBLIQUE OU PRIVÉE?

Vous pouvez choisir d'inscrire votre enfant dans une école publique ou privée. Les écoles privées accueillent des enfants provenant de l'ensemble de l'Île. Aucun service de transport n'est cependant fourni. Le processus d'admission est généralement très compétitif et il y a souvent des listes d'attente. Beaucoup de parents envoient leurs enfants dans les écoles publiques en attendant qu'une place dans une école privée se libère. Les frais de scolarité dans les écoles privées varient, mais il faut savoir que ce sont parmi les frais de scolarité les moins élevés en Amérique du Nord. Comme plusieurs écoles privées offrent le programme du baccalauréat international, de nombreux enfants d'étrangers détachés temporairement au Québec choisissent l'école privée afin d'assurer une certaine continuité dans le cursus de leur enfant, dans l'éventualité où ils doivent être à nouveau réaffectés à l'étranger. Il est notamment recommandé de poursuivre un enseignement du programme français dans le cadre d'une expatriation temporaire, qui se poursuivra pour l'élève au sein d'un autre établissement français dans le monde ou de retour en France. Il existe des écoles privées mixtes, non mixtes et des internats.

Les écoles primaires publiques relèvent d'un quartier à partir duquel dépend l'inscription des enfants d'âge scolaire. Il est donc important de prendre en compte l'école publique de votre quartier au moment de choisir votre lieu de résidence. Ces établissements scolaires offrent également des services de transport gratuits pour les enfants qui vivent à plus d'un kilomètre de l'école et résident sur leur territoire. Un parent peut cependant choisir d'inscrire son enfant dans une école primaire publique située en dehors de sa région d'origine. Lorsque c'est le cas, l'enfant a le droit de fréquenter l'école située à l'extérieur de son quartier tant et aussi longtemps que la place n'est pas requise suite à l'arrivée d'un enfant appartenant au bassin local d'enfants susceptibles de scolarisation. Si cela se produit, l'enfant qui fréquente l'école située en dehors de son quartier sera invité à quitter l'école dans les plus brefs délais. À l'école secondaire, cette règle n'est pas suivie de manière aussi rigoureuse et les étudiants peuvent fréquenter l'école secondaire de leur choix indépendamment de leur quartier de résidence. Il est donc important de respecter les dates d'inscription car les meilleures écoles se remplissent rapidement. Toutes les écoles primaires publiques du Québec accueillent une population mixte et certaines d'entre elles possèdent un code vestimentaire ou requièrent le port de l'uniforme

 

ÉCOLE ANGLOPHONE OU FRANCOPHONE?

À Montréal, les écoles publiques, quel qu'en soit le niveau, sont régies par les commissions scolaires.

Commissions scolaires francophones régissant les écoles publiques de langue française de la ville:

Commission scolaire de la Pointe-de-l'Île (extrémité est de l'île de Montréal)
http://www.cspi.qc.ca/

Commission scolaire de Montréal (Montréal-Centre)
http://csdm.ca/

Commission scolaire Marguerite-Bourgeois (ouest de l'île)
http://www.csmb.qc.ca/

 

Commissions scolaires anglophones régissant toutes les écoles publiques de langue anglaise à Montréal:

 

English Montreal School Board (extrémité est et centre de l'île de Montréal)
http://www.emsb.qc.ca/emsb_fr/index_fr.asp

Le Lester B. Pearson School Board (ouest de l'île)
http://www.lbpsb.qc.ca/eng/home.asp

 

ACCÈS À L'ENSEIGNEMENT EN LANGUE ANGLAISE

Il est possible pour votre enfant de fréquenter une école anglophone publique, cependant l'admissibilité dépend de certains critères, en vertu de la Charte de la langue française.

Il est nécessaire d'obtenir un certificat d'admissibilité, pour le niveau primaire et secondaire (pas au CEGEP)

Il existe cependant un nombre restreint d'écoles privées non subventionnées par le gouvernement du Québec, qui dérogent à cette règle.

Afin de connaître les critères d'admissibilité et la démarche à suivre, vous pouvez contacter l'une des commissions scolaires anglophones.

Nous vous recommandons toutefois de vous faire accompagner par un professionnel spécialiste, tel que notre agence HP&Associés qui offre un service complet de relocalisation.

Sachez également que la plupart des écoles anglophones (publiques ou privées) offre un programme d'enseignement bilingue ou d'immersion.


SPECIFICITÉS DE LA PÉDAGOGIE EDUCATIVE QUÉBÉCOISE

Même si elle varie d'un établissement à un autre, globalement la pédagogie éducative québécoise valorise beaucoup le développement personnel de l'élève, et offre un très bon encadrement et soutien, avec la présence d'un ou plusieurs orthopédagogues au sein de chaque établissement. L'autonomie de l'élève dès le plus jeune âge est favorisé, ainsi que le travail de groupe, et les activités extra-scolaires : sport, art, musique, mais aussi bénévolat et implication au sein de l'école telle que conseil de classe, tutorat pour les plus petits, etc. L'objectif étant de viser à un équilibre optimal éducatif pour l'élève.

 


Pour une idée des équivalences entre le système français et le système québécois, consultez le lien suivant :
http://www.consulfrance-quebec.org/Les-equivalences-de-diplomes

 



0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet