Les traditions de Noël au Canada

Par Maël Narpon | Publié le 22/12/2021 à 18:35 | Mis à jour le 23/12/2021 à 09:40
Photo : Unsplash - Marco Verch
Un drapeau canadien avec un sapin de Noël au premier plan

Nous voici en cette période de l’année qui, qu’on le veuille ou non, possède une saveur festive si particulière, malgré le froid qui nous mord les joues. Une période à la saveur encore plus spéciale lorsque l’on séjourne au Canada, au milieu de ses paysages et villes enneigés qui semblent avoir été conçus pour passer un Noël de rêve.

 

Les traditions de Noël au Canada sont plus ou moins les mêmes que dans les autres pays occidentaux, la plupart étant héritées des traditions françaises, britanniques et américaines, mais avec ce charme supplémentaire propre au Great White North. Les célébrations canadiennes peuvent néanmoins varier en fonction des provinces, mais restent relativement similaires à travers le pays.

 

Du sapin aux décorations, les traditions et habitudes canadiennes proches des coutumes françaises

Si ce n’est le grand manteau blanc féérique recouvrant la plupart des villes canadiennes et le froid polaire qui sévit (couvrez-vous bien), les traditionnels ornements de Noël au Canada ne diffèrent pas tant de ceux que l’on peut apercevoir en France. L’incontournable sapin et les illuminations sur les façades des maisons, quoique plus en vogue outre-Atlantique, n’apparaissent ainsi pas si dépaysants.

 

Des décorations de Noël

 

Au Canada, la plupart des commerces sont fermés le jour de Noël, sauf les petites épiceries, et la majeure partie des travailleurs quittent leur poste aux alentours de midi le 24 décembre pendant que les magasins ferment globalement leurs portes entre 17h et 18h. Les marchés de Noël sont également monnaie courante dans le Grand Nord.

 

Messe de Noël, ferveur pour les pulls, Boxing Day, ces traditions pas ou moins répandues en France

S’il est une tradition qui est de moins en moins suivie en France mais qui l’est encore massivement, notamment au Québec, c’est la messe de minuit. En temps normal, elle se tient le soir du 24 décembre, généralement à 20h, et de nombreuses familles viennent se masser dans les églises avant de s’attaquer au Réveillon dans leurs demeures.

Dans le genre traditions empruntées aux Britanniques, nous retrouvons la passion pour les pulls de Noël. La course à celui ou celle qui portera le pull le plus kitsch est lancée !

 

Une dame avec un pull de Noël

 

Le 26 décembre, aussi appelé Boxing Day, est un jour férié au Canada au cours duquel les magasins bradent leurs produits, appâtant ainsi un grand nombre de personnes.

Enfin, d’autres options, à défauts d’être des traditions, existent également au Canada pour célébrer la naissance du Christ de façon originale. Il est par exemple possible d’aller fêter Noël… dans un igloo. De quoi amasser des anecdotes à raconter à ses petits-enfants au coin du feu...

 

Entre festivals et parades, le Canada ne célèbre pas que Noël

Hors pandémie, les parades de Noël jouissent d’une grande popularité au Canada, notamment dans les grandes villes telles que Vancouver et Toronto, où il faut s’attendre à devoir composer avec une foule de plusieurs milliers de personnes. Si l’on tient à s’immerger totalement dans l’ambiance festive, il peut donc être intéressant de se tourner vers les parades de villes moins peuplées. Celle de Toronto, par exemple, détient le record de la plus ancienne parade pour enfants, elle traverse la ville depuis plus d’un siècle et se tient généralement en novembre, en s’étalant parfois jusqu’au mois de décembre.

 

Parade de Noël à Toronto en 1918

 

Montréal n’est pas en reste avec le festival Montréal en fêtes, célébrant normalement la magie de Noël avec des activités diverses et variées. Malheureusement, celui-ci a été annulé cette année en raison de la situation sanitaire.

D’autres festivals, comme ceux des Lumières, se tiennent dans différentes villes du pays à la feuille d’érable. Tous n’ont pas été annulés mais sont néanmoins soumis à de plus lourdes restrictions comme à Vancouver ou Ottawa.

Dans un autre registre, de vastes célébrations autres que Noël, comme Hanouka, se tiennent notamment à Toronto et Montréal, où cette fête a une place très importante due aux fortes communautés juives présentes dans ces deux villes.

 

Dinde, tourtière et bûche, les traditions culinaires au Canada

Comme en France, le repas de Noël est un véritable moment de communion pour les petits et les grands. Les plats traditionnels sont néanmoins sensiblement différents. Evidemment pas de poutine au menu, ne tombons pas dans le cliché. Cependant la dinde, elle, est bien au rendez-vous !

Mais la vraie particularité d’un repas de Noël traditionnel au Canada, et surtout au Québec, repose sans aucun doute dans la tourtière. Il s’agit d’une tarte à la viande pouvant être assimilée à une sorte de pâté, un incontournable des mets de fin d’année, toujours suivi dans la Belle Province du non moins célèbre ragoût de boulette !

 

Tourtière québécoise

 

Le repas est bien entendu complété, selon les influences, d’une bûche ou d’un pudding, si tant est que les estomacs puissent survivre à ce troisième, voire quatrième round. 

 

Sur le même sujet
Mael Narpon - journaliste junior Londres

Maël Narpon

Diplomé d'une licence de sociologie à Pau et à Athènes, il intègre ensuite l'IEJ Londres. Il effectue un stage avec lepetitjournal.com Londres puis rejoint l'édition internationale en tant qu'alternant dans le cadre d'un Master à l'IEJ Paris.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Montreal !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale