Lundi 26 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MAXWELL BITTON - Un jeune autiste se découvre un talent sensationnel pour la peinture

Par Lepetitjournal Montreal | Publié le 19/10/2014 à 22:00 | Mis à jour le 20/10/2014 à 00:09

Il y a 3 ans, lors d'un cours d'informatique, Ross White un professeur de l'école À pas de géants a fait la découverte du talent caché du jeune montréalais, Maxwell Bitton. Sur iPad, le jeune homme a dessiné un Pinocchio qui était sur le point de changer le cours de sa vie. Il présente sa première exposition solo - « Son monde / His world » ce mardi à Montréal.

Maxwell Bitton est atteint d'un trouble du spectre de l'autisme. Se retrouvant à la fin de son parcours scolaire, il ne savait pas trop ce qui l'attendait. Tout comme la majorité de ces jeunes adultes, le passage post scolaire est incertain et marqué d'un manque notoire de ressources et d'institutions gouvernementales. Préoccupé par cette réalité et surtout happé par le don de son fils, son père a alors décidé d'encourager Maxwell à perfectionner son art en l'inscrivant à des cours de peinture avec la peintre professionnelle Lucie Chicoine. En découlera une série de peintures toutes aussi touchantes les unes que les autres. 

Un an et demi plus tard, l'artiste est maintenant prêt à dévoiler ses oeuvres au grand public. Il présentera donc sa première exposition solo « Son monde / his world » ce mardi 21 octobre dans le vieux Montréal. Son univers est envoûtant et ses dessins très évocateurs et communicatifs. Au pinceau ou au doigts, les différentes techniques créent un rendu pictural qui oscille entre fragilité et poésie. Maxwell Bitton peint avec la pureté et la naiveté d'un enfant qui ne cherche pas à plaire mais avec la technique et le style d'un artiste professionnel. Avec la peinture, Maxwell a trouvé sa voix.

«Quand j'étais enfant, je dessinais comme Raphaël mais il m'a fallu toute une vie pour apprendre à dessiner comme un enfant.» - Pablo Picasso

Adeline Huar (Lepetitjournal.com/Montréal) Lundi 20 Octobre 2014

 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

ENVIRONNEMENT

Amazonie, le poumon vert de rage

Depuis plusieurs semaines, les incendies ravagent la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien. Lundi dernier, Sao Paulo se trouve plongée dans le noir en plein jour

Sur le même sujet