Jeudi 27 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Milan toujours plus touristique : un apport financier considérable

Par Safae Taouih | Publié le 23/04/2019 à 19:06 | Mis à jour le 24/04/2019 à 10:23
Photo : À Milan, la taxe de séjour constitue un apport financier important : 48 millions d'euros rien qu'en 2018 | @Daniel Libeskind Studio - Wikipedia
Milan City life Wikipedia credit Daniel Libeskind studio

Le tourisme de loisir et d'affaires est en constante augmentation dans la capitale lombarde. Une hausse qui rapporte gros à la ville, grâce aux taxes de séjour.

À Milan, le tourisme ne cesse d'augmenter, et fait grimper avec lui le nombre d'établissements d'hébergement. Les données de Palazzo Marino recensent 1.008 structures d'accueil en 2014 et plus du triple en 2018, avec 3.642 établissements. 2.096 d'entre eux sont des hébergements non professionnels et 400 sont des hôtels. La ville compte également 225 chambres d'hôte, 168 bed and breakfast et 32 auberges. Une augmentation qui se fait ressentir sur l’apport engendré par la taxe de séjour, comprise entre 1 et 5 euros selon le type de logement. En 2014, 8 millions de personnes ont réglé cette taxe et plus d'un million de personnes ont été exonérées. Les chiffres sont en nette hausse pour l'année 2018, avec 11 millions de payeurs et 2 millions d'exemptés.

6 millions de plus en un an

Au total pour 2018, cette même taxe a rapporté 48 millions d'euros à la ville et devrait représenter 54 millions d'euros sur l'année 2019. Une véritable aubaine pour les caisses municipales. Sont exonérés de la taxe de séjour : les mineurs, les jeunes de moins de 30 ans séjournant dans des auberges de jeunesse, les personnes handicapées, les membres de la famille de patients hospitalisés dans des hôpitaux municipaux, les étudiants en échange universitaire, ou encore les retraités.

 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Milan

EDUCATION

Classement des universités : l’Italie progresse, 3ème pays européen

Pour la cinquième année, le Politecnico de Milan se confirme comme la meilleure université italienne, entrant dans le Top 150 mondial. Au total, 34 figurent dans le World University Rankings.