Jeudi 17 octobre 2019
Melbourne
Melbourne
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Trois ressortissants australiens purgent des peines de prison en Iran

Par Rim Böhle | Publié le 17/09/2019 à 23:30 | Mis à jour le 18/09/2019 à 05:20
Iran prison blogger

Un couple australien en voyage autour du monde a éte condamné en Iran à six mois de prison après avoir utilisé un drone près d'une base militaire. Le couple rejoint en prison une autre ressortissante australienne, condamnée pour des raisons inconnues à dix ans de prison.

Un couple australien condamné après l'utilisation d'un drone

Mark Firkin et Jolie King, un couple de bloggers originaire d'Australie occidentale ont été arrêté.e.s à Téhéran et condamnés à six mois de prison. Le duo est accusé d'avoir utilisé sans autorisation un drone à proximité de la base militaire de Jajrood. Mme King et M. Firkin ont debuté leur voyage en 2017 à bord d’un SUV qu’ils ont customisé pour l'occasion. Ils ont commencé leur périple dans la région des Kimberleys, puis les territoires du nord en Australie avant d’envoyer leur voiture par bateau dans le Timor.  Ils ont ensuite traversé l’Indonésie, la Malaisie, le Cambodge, Myanmar, l’Inde, le Népal et enfin le Pakistan où leur voyage s’est arrêté abruptement.

Mark Firkin Jolie King

Kylie Moore-Gilbert de Melbourne purge dix ans en Iran

En Octobre 2017, Kylie Moore-Gilbert, assistante professeure à l’Université de Melbourne, specialisée dans le Moyen-Orient, a été arrêtée en Iran. Elle a été condamnée à dix ans de prison. Les circonstances de l’affaire n'ont pas été divulguées. Les Affaires Étrangères australiennes souhaitent faire preuve de prudence dans cette affaire.

 

Nous vous recommandons

Rim Bohle

Rim Böhle

Responsable de l’édition Melbourne. Expérience de 10 ans comme analyste politique pour des agences gouvernementales. Passionnée de photographie, avide fureteuse de bons plans. Toujours prête pour débattre autour d’un bon café!
0 Commentaire (s)Réagir

Australie

JUSTICE

Monsanto : une deuxième plainte déposée en Australie

Une deuxième plainte contre le géant agricole Monsanto vient d'être enregistré en Australie. le plaignant lie son cancer au le glyphosate, la molécule presente dans les produits desherbants utilisés.