Vendredi 14 août 2020
Philippines
Philippines

Metro Manila reste en GCQ, Cebu City repasse en ECQ

Par Yoann Civel | Publié le 16/06/2020 à 17:35 | Mis à jour le 16/06/2020 à 17:55
Photo : Le président philippin s'est adressé à la nation le 15 juin pour faire le point sur la crise du Covid-19 (© Presidential Communications)
covid-19

Les jours passent et les mesures de quarantaine perdurent dans l'archipel. Le président Rodrigo Duterte s’est de nouveau exprimé, tard dans la soirée du 15 juin, pour annoncer le prolongement de la General Community Quarantaine (GCQ) pour Metro Manila et le placement de Cebu City sous le régime de la Enhanced Community Quarantine (ECQ) jusqu’au 30 juin alors que la deuxième ville du pays était en GCQ depuis le 1er juin.

Le classement de Cebu City en confinement strict se justifie selon plusieurs critères a indiqué le secrétaire de la Santé Francisco Duque III : « L’augmentation du nombre de nouveaux cas et la transmission du virus dans la majorité des barangays de la ville ainsi que l’importante hausse des personnes placées en soins intensifs comparée à la capacité d’accueil nécessite son placement en ECQ. »

Concernant les autres régions, le président philippin a décidé le placement sur l’île de Luzon des villes suivantes en GCQ : Cagayan, Isabela, Nueva Vizcaya, Quirino, Santiago City, Aurora, Bataan, Bulacan, Tarlac, Olongapo City, Cavite, Laguna, Batangas, Rizal, Quezon, et l’Occidental Mindoro.

Pour les Visayas : Bohol, l’île de Cebu, le Negros Oriental, Siquijor, Mandaue City et Lapu-Lapu City et la région de Mindanao, Davao City et Zamboanga City sont également placées en GCQ.

Les villes ou régions qui n’ont pas été citées plus haut restent en Modified General Community Quarantaine (MGCQ).

Le cap des 40 000 cas atteints fin juin ?

Lors de son allocution, le président Duterte a rappelé à la population l’importance de respecter les conseils sanitaires tels que le lavage régulier des mains, le port du masque et la distanciation sociale.

L’état d’urgence sanitaire a été déclaré le 9 mars dernier. Jusqu'a présent, le nombre de cas déclarés positifs au Covid-19 a atteint son plus haut niveau, mercredi 10 juin, avec 452 nouvelles contaminations d’après les chiffres du Département de la Santé. Une situation qui « n’inspire pas à la relaxation », comme l’a affirmé le porte-parole du gouvernement, Harry Roque jeudi 11 juin. Des experts de l’Université des Philippines ont averti que le nombre de cas pourrait atteindre les 40 000 d’ici la fin du moins de juin. 

Depuis le début de la crise, plus de 26 000 contaminations ont été détectées dont 6 252 guérisons et le nombre de décès s’élève à 1098 (chiffres officiels au 15 juin 2020).

ECQ, MECQ, GCQ, MGCQ : quelles différences ? 

Dans l'archipel, Il existe quatre différents types de quarantaine. Voici le classement dans l’ordre des restrictions les plus drastiques aux plus souples : Enhanced Community Quarantine (ECQ), Modified Enhanced Community Quarantine (MECQ), General Community Quarantaine (GCQ) et Modified General Community Quarantaine (MGCQ).

Les deux premières formes (ECQ et MECQ), sont un confinement strict. Seuls les métiers dits essentiels ont le droit de sortir et un couvre-feu est décrété. Les rassemblements de masse sont prohibés, les transports publics arrêtés et les écoles fermées. Les personnes fragiles, âgées de plus de 60 ans et celles de moins de 21 ans ont l’interdiction de sortir de leur domicile. Les déplacements par voie terre, mer ou air sont également interdits. 

Sous la General Community Quarantaine (GCQ), la population peut recommencer à sortir, les entreprises essentielles peuvent refaire revenir travailler leurs employés. Par contre, les industries  et entreprises de loisirs sont toujours interdites. Les voyages sont de nouveaux autorisés sauf pour les loisirs. Les transports publics sont autorisés à des volumes plus faibles.

Enfin le dernier niveau, la Modified General Community Quarantaine (MGCQ), les activités reprennent leur cours normal même si les mesures sanitaires (masque, lavage des mains, distanciation physique) sont toujours de rigueur.

Nous vous recommandons

yoann civel

Yoann Civel

Originaire du Béarn, Yoann a travaillé en presse quotidienne régionale avant de venir s'installer à Manille il y a quelques mois.
0 Commentaire (s)Réagir