Lundi 30 novembre 2020
Philippines
Philippines

Il rame pendant quatre jours pour rentrer chez lui

Par Yoann Civel | Publié le 01/07/2020 à 07:30 | Mis à jour le 01/07/2020 à 12:24
Photo : © PCG-Negros Occidental
rame argao

Un homme de 59 ans a été intercepté par les garde-côtes de Negros Occidental après un périple en pleine mer de quatre jours et à la seule force de ses bras.

C’est ce qu’on appelle littéralement mettre les voiles. Après un périple en pleine mer de quatre jours et à la seule force de ses bras, un homme de 59 ans a été intercepté par les garde-côtes de Negros Occidental, vendredi 26 juin. Parti d’Argao sur l’île de Cebu, il voulait rejoindre à la rame Calatrava, sa ville natale, et retrouver sa famille malgré l'interdiction de voyager mise en place pour lutter contre la propagation du Covid-19.

Selon le commandant en chef des garde-côtes, Jansen Benjamin, l’aventurier est arrivé sein et sauf après un long et pénible voyage. Il explique qu’une embarcation non-motorisée a été vue en train d’accoster dans la commune de Calatrava vendredi soir aux alentours de 22 heures. Une fois appréhendé, l’homme a passé un examen médical avant d’être placé en quatorzaine. Mercredi 24 juin, le gouverneur de Negros Occidental, Eugenio Jose Lacson, avait ordonné temporairement l’interdiction d’entrée à toutes personnes venant de l’île de Cebu à cause d’un pic du nombre de cas positifs au coronavirus. Ce jour-là, le Negros Occidental avait enregistré 21 cas positifs au Covid-19, un chiffre record pour cette province en une seule journée.

argao Calatrava
A vol d'oiseau, il y a 80 km entre Argao et Calatrava.

 

Nous vous recommandons

yoann civel

Yoann Civel

Originaire du Béarn, Yoann a travaillé en presse quotidienne régionale avant de venir s'installer à Manille il y a quelques mois.
0 Commentaire (s)Réagir