Lundi 27 janvier 2020
Philippines
Philippines
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

DENGUE – L’Etat philippin contre Sanofi Pasteur

Par François COUDRAY | Publié le 21/01/2018 à 21:00 | Mis à jour le 21/01/2018 à 21:00
Dengue

Alors que la justice philippine a récemment rendu public son premier verdict dans le cadre des poursuites de l’Etat philippin contre le géant pharmaceutique français, le ministre philippin de la Santé a demandé à deux reprises, la semaine dernière, des dédommagements supplémentaires au laboratoire.

 

Rappelons que l’Etat philippin avait engagé, en 2016, une campagne massive de vaccination contre la dengue, suite à la validation, par l’Organisation mondiale de la santé, du Dengvaxia, le tout nouveau vaccin issu de la recherche des laboratoires Sanofi Pasteur. Or, au troisième trimestre 2017, à l’issue de nouvelles analyses, le groupe pharmaceutique français a confirmé que son vaccin pouvait exposer les patients qui n’avaient jamais contracté la maladie à des fièvres encore plus sévères après la vaccination. Le programme gouvernemental philippin a alors évidemment été suspendu. Et une enquête diligentée.

 

D’importants dommages-intérêts

 

Sanofi Pasteur s’est ainsi vu condamné à un an de suspension des droits de commercialisation du produit et à 100.000 pesos d’amende.

 

Et c’est 1,4 billions supplémentaires qu’exige aujourd’hui le ministre philippin de la Santé, Francisco Duque III. Cette somme prétend couvrir d’une part le remboursement des doses de Dengvaxia qui ne pourront être utilisées et, d’autre part, les frais engagés pour tester le statut viral des 837.000 enfants qui ont déjà été vaccinés.

 

Une double enquête

 

De manière plus surprenante, le ministre Francisco Duque III demande également au laboratoire français de lui fournir tous les examens cliniques et les études sur le Dengvaxia qui apporteront la preuve que le produit répondait bien à tous les critères qui ont permis son autorisation aux Philippines. Ces autorisations ont évidemment été délivrées par les autorités philippines compétentes (le Conseil philippin pour la recherche et le développement en matière de santé) préalablement à la commercialisation du produit.

 

A réception des demandes du ministre, les laboratoire Sanofi Pasteur ont sollicité une entrevue auprès de son cabinet.

 

Dans les mêmes temps, le ministère philippin de la Santé a rendu publics les résultats d’une autre enquête qu’il avait diligentée sur le Dengvaxia. Une liste de 14 cas de décès d’enfants, âgés de 9 à 11 ans, ayant été vacciné par Dengvaxia, avait en effet été soumise à une commission d’experts hospitaliers pour déterminer si ces morts étaient liées ou non au vaccin.

 

Selon le ministre Francisco Duque III, “la plupart” des 14 morts présenteraient des symptômes « correspondant » à ceux d’une dengue hémorragique avec syndrome de choc. Mais aucun lieu, direct ou indirect, n’a pu être scientifiquement établi entre ces morts et la vaccination par le Dengvaxia.

 

Une affaire à suivre…

 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

FAITS DIVERS

Les images impressionnantes du réveil du volcan Taal

Le volcan Taal est en activité depuis dimanche. L'Institut philippin de volcanologie et de sismologie (Phivolcs) redoute une éruption explosive dans les prochains jours.

Communauté

ONG

Comment préparer son volontariat aux Philippines

Le saviez-vous ? Les Philippines est le troisième pays d’accueil de volontaires français. Voici les conseils de France Volontaires Philippines pour bien préparer votre volontariat dans l'archipel.

Vivre aux Philippines

ONG

Comment préparer son volontariat aux Philippines

Le saviez-vous ? Les Philippines est le troisième pays d’accueil de volontaires français. Voici les conseils de France Volontaires Philippines pour bien préparer votre volontariat dans l'archipel.

Expat Mag

Bucarest Appercu

Damien Thiery, le nouveau directeur engagé d'"Ateliere Fara Frontiere"

Après avoir travaillé en tant que directeur financier d’une société roumaine filiale d’un groupe français, Damien Thiery prend un virage à 180 degrés. Il succède à Raluca et Patrick Ouriaghli à la têt