Immatriculer son véhicule à son arrivée en Espagne

Par Perrine Laffon | Publié le 17/08/2022 à 13:00 | Mis à jour le 17/08/2022 à 13:00
Photo : Creative Commons Daniel Dionne
une lamborghini

Si vous emménagez à Madrid avec votre véhicule personnel, vous devrez changer vos plaques d'immatriculation françaises pour des plaques espagnoles. Les véhicules privés doivent en principe être immatriculés dans le mois suivant l'installation dans le pays. Commencez les démarches au plus vite, car les tâches à réaliser sont nombreuses et passent par plusieurs rdv (DGT, ITV,...) parfois longs à obtenir. Attention : il faudra un NIE de résident (certificado de residencia) pour effectuer les démarches.

 

1- Passer le contrôle technique en Espagne

Le véhicule doit passer le contrôle technique espagnol, appelé ITV, dans un des centres proposant cette prestation, en précisant qu’il s’agit d’un changement de domicile à l’intérieur de l’UE, et non d’une importation.
Prévoir les pièces suivantes : padrón, NIE, carte grise, facture ou contrat de vente du véhicule et le Certificat de Conformité́ Européen (document qui vous est normalement remis le jour de l’achat du véhicule).

 

2- Effectuer la demande d’immatriculation auprès de l'administration espagnole

- Prendre rdv avec la Jefatura Provincial de Tráfico sur https://sede.dgt.gob.es/es/#
- Cliquer sur "Vehículos" et "Matriculaciones de vehículos". Sélectionner "Matriculación de vehículos nuevos y vehículos provenientes del extranjero" pour accéder à la procédure détaillée.

Deux possibilités s'offrent à vous : vous pouvez réaliser toute la procédure à distance par internet, il vous faut pour cela disposer d'un certificat digital ou d'un DNI électronique. 
Vous pouvez aussi réaliser la procédure de manière présentielle en vous rendant aux bureaux de la DGT (Dirección General de Tráfico). Il vous faut pour cela prendre rdv au préalable en ligne sur cette page ou en téléphonant au 060.

 

Jefatura provincial de Madrid

C/ Arturo Soria, 125. Informations : 060 ou 91 301 85 00

 

3- Vous devrez présenter les pièces suivantes lors de votre rdv ou de votre procédure en ligne

 

- le formulaire de demande téléchargeable sur le site de la DGT.
- Certificat de contrôle technique espagnol (ITV)
- Carte grise du véhicule.
- Facture d'achat originale ou contrat de vente avec traduction certifiée.
- Formulaire et justificatifs du paiement de la taxe obligatoire pour l'immatriculation du véhicules : il peut s'agir "modelo 576", "modelo 06" ou du "modelo 05" selon les type de véhicule. Vous pouvez télécharger les formulaires correspondant sur le site de l'administration fiscale.
- Justificatif du paiement de l’IVTM : (Impuesto sobre Vehículos de Tracción Mecánica). Cette taxe municipale doit être payée à la oficina de Atención al Ciudadano la plus proche de votre domicile. Les tarifs varient selon la commune et la puissance  fiscale du véhicule. N’oubliez pas d’imprimer le justificatif de paiement.
- Carte nationale d’identité́ ou passeport + NIE du conducteur

> Pour faire la demande d’exonération de l'impôt sur le véhicule de l'année en cours, il vous faudra une attestation de changement de résidence, délivrée par le Consulat et faisant apparaitre votre résidence en France au cours des 12 derniers mois consécutifs. Il faut la présenter à la “Agencia Estatal Tributaria“ dans les 60 jours suivant l’entrée du véhicule en Espagne.

Sur le même sujet
perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale