Jeudi 17 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La Résidence de France accueille l'excellence gastronomique française

Par Vincent Garnier* | Publié le 17/09/2019 à 11:30 | Mis à jour le 17/09/2019 à 11:42
Photo : lepetitjournal.com
gastronomie française madrid

Pour la 6e année, la Résidence de France accueillait lundi dernier une vingtaine de représentants de producteurs et fabricants français, venus présenter à Madrid une offre gastronomique artisanale ancrée dans le terroir.

 

L'ambassadeur de France en Espagne, Jean Michel Casa, a rencontré l'ensemble des acteurs venus faire connaître leurs produits, s'intéressant au développement de leur activité sur le territoire.

L'événement aura permis de mobiliser dans les jardins de la Résidence près de 400 visiteurs, issus des carnets d'adresses des exposants. A partir de l'idée que mon client de champagne peut devenir ton client de foie gras, et que mon acheteur de mignardises peut s'intéresser à tes fromages, une vingtaine de structures met ainsi chaque année en commun son carnet d'adresse, pour attirer dans le prestigieux cadre de la Résidence distributeurs, clients finaux (restaurants, boutiques, hôtellerie...) et autres professionnels du secteur.

 

gastronomie française madrid

 

L'Excellence française permet de regrouper en un même lieu des professionnels et des particuliers, qui ont tous en commun d'apprécier la bonne gastronomie


Une initiative qui joue donc sur les synergies et où l'on aura retrouvé certains habitués, bien connus de la colonnie française de Madrid, à l'image de Patrice Chene, co-organisateur de l'événement et à la tête de Caviar World, entreprise qui commercialise dans le pays des œufs d'esturgeon cultivés dans le sud-ouest de la France. "L'Excellence française permet de regrouper en un même lieu des professionnels et des particuliers, qui ont tous en commun d'apprécier la bonne gastronomie. On observe chaque année une augmentation du nombre de visiteurs, avec des rencontres toujous plus qualitatives", estime-t-il. Si sur son stand on se bouscule poliment pour la dégustation de caviar -délicieux- on n'oublie pas pour autant les affaires : "Envoie-moi tes tarifs par mail", glisse ainsi un client potentiel, entre deux bouchées. Même scénario sur le stand des champagnes Sanger, tenu par Yves Sanvoisin, autre organisateur de la manifestation, où les coupes de spiritueux étaient vidées à bon rythme à l'heure du déjeuner. "Nous sommes présents depuis la première édition et cela nous a permis de mieux nous faire connaître", explique le responsable du développement de la marque dans le pays.

 

gastronomie française madrid

Pour Jean Michel Casa, ambassadeur de France en Espagne et amphytrion de la manifestation, "cette journée permet de valoriser et visibiliser les produits français à Madrid, ce qui est une bonne chose, même si nous devons réfléchir à la manière dont nous pouvons élargir le concept, pour attirer un public plus large encore". A l'écoute des exposants, l'ambassadeur a aussi profité de l'occasion pour connaître de plus près certains des acteurs les plus emblématiques de la gastronomie tricolore à Madrid. A l'instar des Quesos de l'Amélie, meilleure boutique gastronomique 2015 selon la revue Metrópoli, habituel fournisseur des salons VIP du Wanda Metropoli ou de la Caja Mágica. Avec une palette de fromages issus des quatre coins de l'Europe, cet affineur français se distingue par une carte de produits hexagonaux particulièrement fournie. Dernière découverte en date, le "Petite Trappe", un fromage de monastère affiné à la liqueur de noix, fabriqué dans le Perigord -un régal.

 

gastronomie française madrid


Les coucougnettes, à la conquête de l'Espagne

La manifestation constitue aussi un pied à l'étrier pour partir à la conquête des terres du Cid. Nicolas Echardour, brand ambassadeur des champagnes Jacquart, explique de fait que "pour une marque encore peu connue en Espagne, la communauté des gourmets français et des fournisseurs de gastronomie française constitue une bonne porte d'entrée pour se développer sur le marché". La Tasca de Artagnan, présente dans la capitale depuis de nombreuses années sur le marché de Torrijos, à Goya, profite aussi de l'occasion pour lancer de nouveaux produits, venus étoffer sa gamme gastronomique. Cette année, ce sont les coucougnettes de Pau, Prix 2000 au meilleur bonbon français, qui sont à l'honneur, aux côtés des confitures de la Maison Francis Miot, labelisé "patrimoine vivant de la gastronomie française". "On est sur une philosophie de petite fabrication, artisanale, loin des circuits de la grande distribution", décrypte Raquel Roman. Même discours sur le stand de Hot French Chocolate, une marque lancée il y a 3 ans dans le sud de la France, et qui compte surfer sur l'habitude bien espagnole du goûter avec churros et chocolat chaud, pour se développer auprès des points de vente haut de gamme du pays. "Je ne viens pas chercher la quantité, mais la qualité", résume son directeur, qui a fait le déplacement depuis la France. "La manifestation me permet de recueillir quelques bons contacts, que nous travaillons ensuite dans la foulée". 

 

gastronomie française madrid


Où manger français à Madrid ?

Vins, avec notamment ceux de Vinofilia, foie gras et pâtés, comme ceux de Saveurs de France, mais encore huîtres, apéritifs, mignardises, pains d'épice, macarons et autres petits bonheurs du palais étaient donc à l'honneur. Pour ceux qui souhaiteraient mettre en pratique la dégustation, certains restaurants français de Madrid étaient aussi représentés, comme l'espace Oh Délice ! présent dans la capitale depuis plusieurs années, et désormais situé au 3 de la calle Libertad, ou encore de la crêperie la Minoterie (Calle de la Encomienda, 23), ou le restaurant Le Petit Comité (Calle de la Reina, 15).

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Barcelone Appercu
JUSTICE

De protestations en émeutes, la Catalogne s'embrase

La violence surgit dans le mouvement de protestation contre la sentence du Tribunal Suprême espagnol, et transforme les manifestations en batailles de rues, alors que les rassemblements se multiplient

Sur le même sujet