Samedi 15 août 2020

WOMEN@RENAULT - Un premier congrès à Madrid, pour passer la vitesse supérieure dans l'égalité homme-femme

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 13/12/2015 à 23:00 | Mis à jour le 13/12/2015 à 18:18

Le premier congrès annuel Women@Renault a eu lieu jeudi matin au siège social de Renault, à Madrid. A cette occasion, certaines femmes se sont exprimées sur les thèmes de la diversité et de l'égalité au travail, avec un focus sur la génération Y. D'autres, pionnières dans leur domaine, ont conté, comme exemple de volonté, leur trajectoire professionnelle et personnelle.

(Photos Ernesto Ainaud ) Il y avait quelques hommes assis dans l'audience. Mais les femmes étaient bien en majorité dans la salle de conférence du siège social de Renault, au nord de Madrid. Chose qui n'était pas étonnante à la vue de l'événement, le premier congrès annuel de Women@Renault, s'attachant à parler des inégalités toujours persistantes entre les femmes et les hommes dans le monde professionnel. Si ce congrès est une première, le réseau Women@Renault, conçu pour promouvoir les chances des femmes dans l'entreprise, est, lui, actif depuis déjà cinq ans en Espagne. "Nous sommes présents dans 14 pays au niveau mondial et 480 personnes font partie de ce réseau en Espagne, dont 82% de femmes. Beaucoup d'autres entreprises voulaient savoir comment faire pour créer un réseau comme celui-là. Organiser un événement comme ce congrès permet aux entreprises, associations et autres organismes de se rencontrer, de discuter. Et cela permet d'avancer plus rapidement, que le mouvement prenne plus d'ampleur", explique Pauline Leroyer, porte-parole diversité de Renault Espagne, et organisatrice du congrès.

Une lutte dans tous les espaces, professionnels et privés
Pour Maria Luisa de Contes, Secrétaire du Conseil d'Administration et Présidente de la Diversité et du Women@Renault du Groupe Renault en Espagne, ce congrès "est chargé de symbolisme. Il montre que nous, femmes, ne sommes pas seules. La lutte contre l'inégalité est à faire dans tous les éléments de la vie, dans la sphère professionnelle comme dans la sphère privée". Et de poursuivre : "Les hommes et les femmes sont différents et c'est bien. On ne veut pas que cette différence s'en aille, mais que les stéréotypes cessent. On doit tous se convertir en ambassadeur de l'égalité". Le gouvernement espagnol entend aussi intensifier la lutte contre les discriminations et éliminer les barrières qui empêchent la progression professionnelle des femmes aux postes à haute responsabilité. Begoña Suárez, la sous-directrice générale pour les initiatives et la promotion professionnelle des femmes au ministère de l'Hygiène, des Services sociaux et de l'Egalité, souligne que "depuis plusieurs années, il y a beaucoup de travaux et partenariats public/privé. Les personnes de ma génération ont vu des progressions, des avancées sur ce point. Mais il y a encore beaucoup à faire". Un exemple marquant : 70% des étudiants à l'université sont des femmes mais seulement 18% de femmes sont présentes dans les conseils d'administrations.

Groupe Renault en Espagne,,Maria Luisa de Contes,Macarena Gil Navarro,WOMEN@RENAULT,congrès à Madrid, égalité homme-femme,français,francophones,expat,expatriés,french,francés,Espagne, España, Lepetitjournal.com, Madrid, Barcelone, BarcelonaLa génération Y, perspective d'avenir
Une partie du congrès a donc été dédiée à la génération Y, c'est-à-dire les personnes nées entre 1980 et 1995, et aux opportunités pour les entreprises. Une génération en phase d'étude ou déjà sur le marché qui pourrait participer à une amélioration encore plus rapide de l'égalité et la diversité au travail. Selon les données qui ressortent de l'étude "The female millenial : A new era of talent", réalisée par PwC, la diversité dans l'environnement professionnel est une question clef pour cette génération et la stratégie de diversité de l'entreprise fait pencher la balance au moment de choisir son lieu de travail. Outre un feedback et une bonne réputation, les jeunes de la génération Y souhaitent un programme de flexibilité au sein de l'entreprise où ils s'investissent. Enfin, un chiffre prouve que les moeurs évoluent : seulement 19% des femmes ont dit qu'elles laisseraient leur travail de côté pour avoir des enfants et passer plus de temps avec eux. Quasiment le même pourcentage que les hommes (18%). "Au final, toutes ces données nous montrent que nous sommes entrés dans une nouvelle ère du talent féminin. Les femmes de la génération Y ont un meilleur niveau d'éducation et entrent à grande échelle dans le monde du travail, construisant un scénario différents que pour les générations précédentes. Mais ce n'est pas le seul changement : elles incorporent le monde du travail actuel avec une mentalité très différente", explique Mar Gallardo, responsable de Diversité et incorporation à PwC.

Le parcours de pionnières
Lors de la dernière partie du congrès Women@Renault, juste après une élocution d'Annick Bouvier, directrice du Lycée Français de Madrid et de l'association "Elles bougent España" pour encourager la vocation féminine pour l'ingénierie, plusieurs femmes, pionnières dans leur domaine, se sont exprimées sur leurs parcours. Des récits montrant qu'il est possible de réussir dans tous les métiers, même ceux que l'on peut considérer comme réservés à la gente masculine. Macarena Gil Navarro, première pilote maritime espagnole de sexe féminin et María Rodriguez Clemente, pilote en second de la marine marchande, ont raconté leurs études et ascensions professionnelles dans un milieu composé en très grande majorité d'hommes. Gema Hassen Bey, première femme médaillée en escrime lors des Jeux Paralympiques s'est, elle, exprimée sur son dernier objectif : être la première femme à grimper le Kilimanjaro en fauteuil roulant. L'athlète a conclu le congrès en affirmant, pour elle mais aussi pour toutes les femmes, que "si tu rêves de quelque chose et que tu veux vraiment le réaliser, il y a aucune raison de ne pas y arriver".

Baptiste LANGLOIS (www.lepetitjournal.com) Lundi 14 décembre 2015
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter
Téléchargez notre application pour téléphone mobile viaItunes ou via Google Play
 

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet