TRADITIONS - Les fêtes de fin d'année à Madrid, mode d'emploi

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 05/12/2016 à 23:00 | Mis à jour le 05/12/2016 à 16:27

Quels sont les us et coutumes pour fêter Noël et le jour de l'an à Madrid ? Voici un petit guide qui vous permettra de vous y retrouver.


(CC Barcex)

L´Ami invisible

Les Espagnols ont l´habitude de participer à ce jeu à cette époque de l´année, surtout entre amis, mais aussi en famille. Les règles sont simples : on écrit son prénom sur un morceau de papier, le plie et l´introduit dans un sac. Un tirage au sort est ensuite effectué dans le plus grand secret, puis on établit la date du rendez-vous et le budget maximum dédié aux cadeaux qui seront offerts. Le plaisir réside bien entendu dans le mystère qui plane sur l'origine des offrandes qui seront faites entre participants, mais aussi dans le fait de se retrouver autour d'un verre.

Les rois mages arrivent d´Orient
La tradition des rois mages est bien plus ancrée dans les coutumes espagnoles que celle du père Noël, qui n´est arrivé ici que depuis peu. Pratiquement tous les enfants espagnols ont leur roi mage préféré : Melchior, Gaspar ou Balthasar. Il peuvent ainsi lui adresser leur lettre, dans laquelle ils demandent des cadeaux, mais expliquent aussi comme il se sont bien comportés tout au long de l´année?histoire d´éviter la pire des surprises : un morceau de charbon (sucré), pour les moins sages. Il est possible de voir les rois mages et leurs pages, aux portes des grands magasins, et de leur révéler ce que l´on veut recevoir au matin du 6 janvier. Ils arrivent la nuit du 5 janvier, et comme il sont très fatigués, il n´est pas inutile de leur laisser un peu de paille pour les chameaux, du lait ou quelque chose à grignoter?ce qui constituera aux yeux des enfants, une preuve supplémentaire de leur passage.

La loterie de Noël
Durant tout le mois de décembre et parfois bien avant, les Espagnols achètent des tickets de la très fameuse Loteria de Navidad. Le précieux billet peut s'acquérir dans une multitude de lieux différents : au bar du coin, au travail, ou dans n'importe quel commerce de proximité?mais l´endroit le plus typique et le plus visité par les superstitieux reste, à Madrid, le kiosque de Doña Manolita... Lire la suite ici

La nochevieja à Madrid : un nouvel an pas comme les autres
Douze mois de prospérité, c'est tentant. Et pourtant, rien de plus simple si on en croit la tradition espagnole : il suffit de manger ? sans s'étouffer - un raisin à chacun des douze coup de cloche de minuit le 31 décembre. A ceci près que l'on ne parle pas de n'importe quelle cloche : chaque ville a son lieu mythique. A Madrid, la porte de Sol, son clocher et son horloge centenaire sont nécessaires. C'est "le"lieu incontournable pour passer la nouvelle année. La foule s'y presse en masse, attendant que l'aiguille atteigne minuit pile. Evidemment, il est impossible que tout Madrid s'y retrouve. Pas de panique : tout est retransmis en direct sur plusieurs chaînes de télé et de radio. Les familles ont d'ailleurs l'habitude de se regrouper autour de leur télévision, équipées de leurs grappes.
La légende raconte que ce "gobage"national vient de Alicante (région de Valence). En 1909, un excédent de production de raisins aurait poussé quelques viticulteurs à lancer cette tradition. Depuis lors, elle se serait propagée dans tout le pays. Quoi qu'il en soit, au douzième "dong", c'est l'explosion : cris de joie et feux d'artifices s'entremêlent dans le ciel d'Espagne... Lire la suite ici

Les fêtes de Noël en Catalogne
Bien que Noël et la distribution se mondialisent, en Espagne, c'est le 6 janvier, lors de la fête des rois mages, que les enfants reçoivent leurs cadeaux. La veille au soir, les souliers sont laissés devant la porte, afin que les rois mages puissent les remplir de cadeaux durant la nuit. L'Espagne sent bon Noël dès la mi-décembre. Des crèches émergent au pied des églises et dans les foyers, les maisons se remplissent de pâtisseries comme les mantecados, les polvorones et les roscos (biscuits au vin). Le premier repas en famille est celui de la nochebuena, le 24 décembre au soir, mais il se termine relativement tôt, car les familles vont par la suite assister à la messe de minuit (la messe du coq)... Lire la suite ici

LA GROSSE DE FIN D'ANNEE ? La dame qui fait trembler Madrid ?
La Grossa est le nom du plus gros prix décerné par la loterie de Noël de la Generalitat de Catalunya, le 31 décembre. Cette loterie n´est née que l´an dernier, en 2013, en opposition à la loterie de Noël espagnole, la Lotería de Navidad? Mais c'est d´ores et déjà toute une tradition. La Grossa est le premier prix de loterie national crée par une administration autonomique et elle ne peut être achetée que dans les locaux aménagés à cet effet, dans la Communauté de Catalogne : bureaux de tabac, kiosques de presse, certains bars, commerces, supermarchés? Lire la suite ici

 

(www.lepetitjournal.com - Espagne) Mardi 23 décembre 2014
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter
Téléchargez notre application pour téléphone mobile viaItunes ou via Google Play

 

 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale