Mercredi 27 janvier 2021

Mediapro : l'espagnol à l'origine de la crise du foot français

Par Perrine Laffon | Publié le 24/11/2020 à 10:00 | Mis à jour le 25/11/2020 à 10:48
Photo : Creative Commons
mediapro foot france

Le groupe espagnol dispute un bras de fer juridique en France pour les droits télévisés de la ligue de football. 

 

La sphère du football français vit actuellement une véritable crise en lien avec la gestion des droits télévisés de la Ligue professionnelle de football (LFP). Le conflit a éclaté suite au non-versement par le groupe espagnol Mediapro des droits télévisés liés aux Championnats de L1 et de L2 en octobre. Un mandataire désigné par le tribunal de commerce de Nanterre a été saisi pour effectuer une médiation entre Mediapro et la LFP afin de trouver un accord financier et de débloquer la solution qui préoccupe le monde du foot. 

 

Difficultés financières ou coup de bluff ?


Fondé à Barcelone par le polémique Jaume Roures, Mediapro est un groupe media très puissant. Début octobre, le groupe n'a pas assumé le paiement de 172 millions d'euros à LFP pour les droits télévisés liés à la ligue professionnelle. Jaumes Roures avait, en 2018, fait grimpé les enchères pour obtenir les contrats des droits télévisés en France. Mais aujourd'hui, l'homme d'affaire catalan se rétracte. Il assure que le contrat n'est pas remis en compte, mais a décidé de demander une renégociation des montants. Mediapro aurait pourtant multiplié ses bénéfices avant la crise sanitaire : le groupe aurait obtenu 188 millions d'euros en 2019, et aurait même réparti d'importants dividendes. Cependant le dirigeant assure que la situation a totalement changé avec la crise du Covid-19, et  évoque d'importantes difficultés financières. Roures a affirmé sa volonté de "trouver un accord raisonnable". "Nous sommes tous victimes de la situation" a-t-il assuré en rappelant qu'en Espagne également les salaires autour du football sont revus à la baisse. L'image de Mediapro est cependant tâchée par la récente révélation de pots-de-vin versés à des membres de la Fifa lors de la Coupe du Monde de Football. 

 

Le temps des regrets


Bien que le représentant de Mediapro mette en avant une situation exceptionnelle, la Ligue française de football professionnel recherche des alternatives. Les droits télévisés sont en effet une source importante de revenus pour tous les acteurs du football, et ces non-paiements engendrent une véritable crise dans le monde du foot. Le groupe Canal+, ancien diffuseur historique de la ligue professionnelle de football en France, revient sur le devant de la scène et fait regretter aux principaux représentants de la LFP de s'être détournés de lui au profit du groupe espagnol. De nombreux dirigeants de clubs de foot français se sont déjà prononcés au micro des journalistes pour assurer leur volonté de ramener la Ligue 1 à Canal +, regrettant que le foot français ait risqué sa perte, alléché par l'atteinte de contrats de droits tv aux sommes élevées. Le débat devrait encore perdurer car Mediapro est toujours en charge de la diffusion des matchs tant que la procédure judiciaire est en cours : elle devrait durer au minimum jusqu'à la fin de l'année.

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Karlos mer 25/11/2020 - 01:19

Le groupe Mediapro se présentait plutôt à la LFP comme un groupe catalan appuyé par des fonds chinois ce pourquoi le titre le présentant ici comme « espagnol », ce qui est aussi vrai, est un peu abusif. Le contexte de l’époque où fut signé le contrat explique les sommes mirobolantes d’un milliard d’euros mises en jeu. C’était avant le virus chinois et ce contrat ne faisait que régulariser ce qui se faisait dans les 4 autres grands championnats de foot européens eux aussi en crise aujourd’hui.

Répondre

Entreprise

BUSINESS

Prix de l'Entrepreneuriat franco-espagnol: candidatures jusqu'au 28/02

Les prix de l'entrepreneuriat décernés par la Chambre de commerce et de l'industrie franco-espagnole sont une référence pour la communauté d'entrepreneurs qui tissent des liens entre les deux pays. 

Sur le même sujet