Lundi 27 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Heure d’été ou heure d’hiver? L’Espagne devra choisir en 2021

Par Victoria Philippe | Publié le 31/03/2019 à 08:00 | Mis à jour le 31/03/2019 à 15:22
Photo : Photo by chuttersnap on Unsplash
heure espagne

Le Parlement européen s’est prononcé mardi 26 mars en faveur d’une suppression du changement d’heure saisonnier dans l’Union européenne. Les États de l'UE devront décider s'ils conservent l'heure d'hiver ou l'heure d'été en 2021. 


 
Le changement d’heure vit ses dernières... heures, mais a tout de même le droit à un peu de sursis. Alors que l’Europe passera à l’heure d’été ce week-end, les députés européens se sont prononcés mardi pour une suppression du changement d’heure saisonnier en 2021. Adopté à 410 voix pour (et 192 contre) par le Parlement réuni en session plénière à Strasbourg, ce projet législatif laisse à chaque pays le choix de rester à l’heure d’été ou à l’heure d’hiver.


Pourquoi décider d’abolir le changement d’heure ? 

Le changement d’heure est controversé pour plusieurs raisons. D’abord, les économies d’énergie générées par ce mouvement d'horloge sont finalement assez limitées. La commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie du Parlement européen a produit un rapport, préparé par Sven Schulze, dans lequel il indique, selon le ministère de la Transition écologique que "bien que les changements saisonniers dans le temps puissent réaliser des économies, celles-ci sont marginales et il n’est pas certain qu’elles soient obtenues dans tous les États membres". Dans ce sens, le rapport du Parlement européen indique qu'il peut y avoir des économies d'énergie concernant l'éclairage, mais que ce n’est pas le cas avec le chauffage et la climatisation, la consommation pourrait même être augmentée. Les opposants au changement d’heure évoquent aussi une hausse des accidents de la route, et une perturbation des rythmes de sommeil, néfaste pour la santé.

Dans le cas de l'Espagne, le gouvernement a approuvé en septembre dernier un accord pour la création d'une commission d'experts chargée d'étudier les conséquences pour le pays d'un éventuel changement d'heure. Cette mission est mise entre les mains de 14 experts qui doivent présenter des propositions visant à protéger et à améliorer la santé, en particulier celle des groupes de population les plus vulnérables, ainsi qu'à promouvoir la durabilité sociale, environnementale et économique.


93% des espagnols favorable à la suppression du changement d’heure

93% des Espagnols préfèrent ne pas changer l'heure en été comme en hiver, pourcentage dépassé seulement par les citoyens français et polonais (95% dans les deux cas) et supérieur à la moyenne de l'UE, qui est de 84%. Ces résultats sont issus d'une consultation publique en ligne organisée par la Commission européenne sur le changement d'heure dans l'UE et qui s'est déroulée du 4 juillet au 16 août 2018, période au cours de laquelle ont répondu 4,6 millions de citoyens des 28 États membres de l’Union Européenne. 


Depuis 79 ans, l’Espagne dans le mauvais fuseau horaire

A cela s'ajoute que l’Espagne vit au rythme de Berlin, alors que sa situation géographique correspond au méridien de Greenwich. Un héritage franquiste, qui date de 1940. En effet, au début du XXe siècle, l’Espagne partageait le même fuseau horaire que la Grande-Bretagne, le Portugal ou encore le Maroc. Mais le 16 mars 1940, pour souligner sa solidarité avec Hitler, Franco décide de faire passer son pays à l'heure allemande, dans le fuseau horaire de l'Europe centrale. Cette même année, l’Allemagne impose également son fuseau horaire à la France. Pour rester en phase avec son allié, le Royaume-Uni suit le mouvement mais fera marche arrière dès la Libération, contrairement à l’Espagne. La France nageant entre deux eaux, a conservé l’heure berlinoise.

victoria philippe

Victoria Philippe

Étudiante et stagiaire en journalisme, elle a déjà travaillé pour deux médias francophones à Beyrouth. Avec des affinités culture et société, elle est passionnée de photographie et photojournalisme.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

POLITIQUE

Municipales : la Droite récupère Madrid

Contre tous les pronostics et contrairement à ce qu'annonçaient les sondages, c'est finalement les partis de droite qui se sont imposés au cours des élections municipales à Madrid. 

Sur le même sujet