Jeudi 1 octobre 2020

PhotoEspaña 2020 se réinvente et devient "PHEdesdemibalcón"

Par Monique Auxenfans | Publié le 17/07/2020 à 14:24 | Mis à jour le 17/07/2020 à 14:27
photoespaña 2020

50 villes espagnoles présentent, jusqu’au 31 octobre, pour cette édition spéciale, des expositions dans les musées, centres d’art, et des projets digitaux, répondant ainsi à la plus grande convocation jamais émise par PhotoEspaña.


Plus de 63.000 images sur Instagram et 36.201 participations sur la web du Festival.

Le parc du Retiro à Madrid expose sur ses grilles une sélection de 50 images réalisées par des madrilènes pendant leur confinement. Elles reflètent la créativité et L’originalité des images sur les inquiétudes et les espoirs des citoyens face au nouveau défi auquel nous sommes confrontés. 

D’autres villes d’Espagne, telles que Barcelone, Oviedo, Teruel, Saragosse, Ibiza, entre autres, présentent également, dans des lieux emblématiques de leur ville, une sélection des images reçues dans leur communauté.

D’autre part, 350 photographes présentent leur travail dans les  expositions (collectives et individuelles) du Festival dans des centres d’expositions.

Participent entre autres  à cette édition, le Círculo de Bellas Artes, la Fundacion Teléfonica, le Real Jardin Botánico, Centro Centro, le Museo ICO, le Museo Cerralbo, le Museo del Romanticismo, la Fundacion MAPFRE, la Casa Arabe, la Casa de America, la Sala Canal Isabel II, la Fundación Canal, le Fernán Gómez Centro Cultural de la Villa, le Museo Lázaro Galdiano ou la Tabacalera.

Pour la première fois, plus de 100 galeries d’art d’Espagne participent à cette édition spéciale du Festival OFF, sous forme digitale.

40 photographes professionnels exposeront leur regard sur le confinement sur la web du Festival "Tiempo detenido. Memoria fotográfica del confinamiento".

 

Plus d'infos : www.phe.es

monique

Monique Auxenfans

Spécialisée sur les sujets culturels, touristiques et gastronomiques, expatriée au long cours, voyageuse infatigable. Spécialiste de l'Espagne et de l'univers hispanophone.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet