Lundi 6 juillet 2020

Tourisme : Le Portugal caracole sur les podiums du monde entier

Par Lucie Etchebers-Sola | Publié le 03/12/2019 à 00:46 | Mis à jour le 05/12/2019 à 10:35
Tourisme Portugal

Depuis quelques années maintenant, le succès du secteur touristique au Portugal ne se dément pas. 2019 n'a pas fait exception, bien au contraire, le pays continue son ascension au rang des meilleures destinations du monde.
 
Ce 28 novembre, a eu lieu à Oman la grande finale de la 26e édition internationale des WTA -World Travel Awards- Parmi les 12 distinctions reçues par le Portugal, le pays a raflé, pour la 3ème année consécutive, le titre prestigieux et convoité de « Meilleure destination du monde », Lisbonne, pour la 2ème année, celui de « Meilleure destination de city break du monde » et Madère de « Meilleure destination d'île du monde ». Autant dire que le pays à encore de beaux jours devant lui.

 

Un pays « accessible »

En octobre, le Portugal avait déjà  reçu le prix de « Destination touristique accessible 2019 » donné par l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT). Une distinction décernée pour la première fois cette année afin de saluer les efforts déployés par le Portugal pour promouvoir l'accessibilité du tourisme, et notamment pour l'accès aux services et aux transports publics y compris pour les personnes handicapées incluant un accès pour tous aux moyens d'information et de communication liés au secteur touristique. L'amélioration de l'accessibilité des destinations, installations et services touristiques à travers le pays était l'un des engagements annoncés par António Costa dès son arrivée au poste de Premier ministre en 2015.
De nombreux programmes d'aide et de soutien financier ont, en effet, été crées pour promouvoir et renforcer l'offre touristique nationale, à l'image du projet « All for All », lancé en 2016 dans le but de créer des itinéraires accessibles dans tout le pays et pour le plus grand nombre. La même année, le programme financier « Valorizar » a vu le jour et a déjà subventionné plus d'une centaine de projets (soit un investissement de 20 millions d'euros à ce jour) dont la création d'accessibilité au Convento de Cristo (Tomar), au Château São Jorge (Lisbonne), au Palais national de Mafra ou aux Caves de Calém (Vila Nova de Gaia). Ce projet vise aussi à promouvoir et stimuler le tourisme rural dans les régions intérieures, dans le cadre du programme national de cohésion territoriale. Le Portugal cherche, de manière générale, à réduire les asymétries régionales et faire bénéficier les régions moins favorisées des retombées économiques du tourisme, et ceci en diversifiant les destinations et types de séjours proposés (séjours œnologiques et gastronomiques, séjours santé et bien-être, séjours sport et évènements culturels, etc)

 

La plus forte croissance dans le secteur du tourisme de l'Union européenne

En août 2019, le Secrétariat d'Etat au Tourisme, dirigé par Ana Mendes Godinho, a déclaré que les recettes touristiques au Portugal avaient déjà généré un total de 7,3 milliards d'euros au premier semestre 2019, soit une hausse de 6,5 % par rapport à la même période l'année dernière, c´est à dire une augmentation de 450 millions d'euros. Le nombre de touristes au Portugal pourrait atteindre le chiffre record de 24 millions de visiteurs en 2019 selon les prévisions de Luís Araújo, président de l'organisme publique Turismo de Portugal dans un interview accordé au Jornal Económico. Presque deux millions de plus qu'en 2018 qui avait déjà reçu 22,8 millions de touristes selon les données de l'Institut National des Statistiques. En septembre 2019, la moitié des touristes qui avaient visité le Portugal était principalement composée d'Espagnols (14%), d'Anglais (13,4%), de Français (10,3%), d'Allemands (9,3%), et de Brésiliens (7,5%), selon les données provisoires de l'organisme Turismo de Portugal. Pas de grandes différences par rapport à 2018, c'était déjà les Anglais qui dominaient le classement, à noter tout de même une légère baisse de fréquentation des touristes français (-0,8%) à la même période.
Le World Travel & Tourism Council (WTTC), l'organe mondial représentant le secteur privé de l'industrie des voyages et du tourisme, a félicité le gouvernement portugais pour la valorisation du secteur touristique dans l'économie globale du pays. Si les chiffres de 2019 ne sont pas encore définitifs, ceux de 2018 sont formels : le secteur a connu en 2018 une hausse de 8,1 %, soit une contribution de 38,4 milliards d'euros à l'économie du pays. Les recherches menées par le WTTC – World Travel Tourism Council - montrent qu'en 2018, 1 € sur 5 au Portugal provenait du tourisme. En outre, le secteur des voyages et du tourisme a enregistré l'un des taux de croissance les plus élevés d'Europe et a créé un emploi sur cinq dans le pays.

 

Quand la presse en parle

Encensé par la presse magazine du monde entier et récompensé dans les plus grandes compétitions touristiques internationales, le Portugal ne cesse de rayonner. Dans l'édition de novembre 2019 du magazine américain Condé Nast Traveler, l'un des magazines de voyage les plus influents du monde depuis 30 ans, le Portugal a été élu la 3ème meilleure destination du monde (derrière l'Indonésie et la Thaïlande) par plus de 600 000 lecteurs abonnés. Dans le top 20 de ce classement, seuls deux autres pays européens apparaissent : la Grèce (7e) et l'Italie (9e). En 2018, le Portugal était arrivé 18ème à ce même classement, le pays a donc gagné 15 places en un an ! L'année dernière, Lisbonne figurait également dans le top 10  du classement mondial des meilleures « petites villes » à visiter. Cette année, cependant, la capitale portugaise n'apparaît pas sur les listes publiées jusqu'à présent par le magazine, c'est la petite ville mexicaine de Mérida qui a raflé la couronne en 2019.
 

Encore des récompenses…

En juin dernier a eu lieu à Funchal la cérémonie européenne des World Travel Awards (WTA)4, l'une des compétitions touristiques internationales les plus importantes du monde depuis 1993. Le Portugal y a obtenu un nombre record de récompenses : 41 au total (dont 26 européennes, et 15 nationales), trois de plus que l'an dernier, dont celle, pour la troisième année consécutive, de la « Meilleure destination d'Europe ». Lors de la cérémonie, le pays a reçu d'autres récompenses prestigieuses, telles que le prix de la « Meilleure destination de séjour en ville » attribué à la ville de Lisbonne. La capitale portugaise a aussi obtenu le prix du « Meilleur port de croisière d'Europe ». Parmi les distinctions nationales ou régionales, Madère a été récompensé pour la sixième fois comme « Meilleure destination insulaire européenne », tandis que l'Algarve a pour la 7ème fois remporté le prix de « Meilleure destination balnéaire européenne ». Les passerelles de Paiva, à Arouca (Aveiro) dans le nord du pays, ont remporté pour la quatrième fois le prix WTA de la « Meilleure attraction touristique » et du « Meilleur projet de développement touristique ». Ces passerelles de bois longent ou surplombent la rivière Paiva, qui traverse la Serra de Arouca sur environ 85 kilomètres. La municipalité d'Arouca a eu l'idée de construire un parcours de 8 kilomètres de long au milieu de cette réserve naturelle classée et protégée par l'Unesco. Qui dit tourisme dit aussi hôtels, et dans ce domaine les gagnants portugais sont principalement des hôtels de luxe, situés presque tous dans l'Algarve, à Madère et le Grand Lisbonne. Parmi eux, la Quinta da Bela Vista (prix du « Meilleur hôtel de charme »), le Pestana Porto Santo (prix du « Meilleur complexe hôtelier tout compris »), ou le 1908 Lisboa sur la place Intendente à Lisbonne (prix du « meilleur hôtel design »). Le Belmond Reid's Palace à Funchal, où a eu lieu le gala, a été déclaré « Meilleur hôtel du Portugal ». Ces distinctions obtenues aux WTA, en plus du prix de la « Meilleure destination européenne », ont été saluées par le ministre de l'Economie, Pedro Siza Vieira, qui a également souligné le fait que le tourisme ne se limite plus à l'Algarve, Madère et Lisbonne mais s'étend désormais sur tout le territoire.

De fait, le Portugal est désormais une destination touristique incontournable sur le plan international, et le deuxième aéroport en construction sur la rive sud de l'embouchure du Tage, à Montijo -même s´il ne fait pas l´unanimité- devrait permettre d'amplifier encore le flux de touristes dans le pays. Une question reste en suspend : jusqu'où ira le pays pour satisfaire l'appétit dévorant des touristes ?

 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Copenhague Appercu
VOYAGES

Norvège : destination nature par la route du nord

Avec ses 387.000 km², ses 25.000 km (!) de côtes, fjords inclus, et ses quelques 5 millions d’habitants, voilà une destination qui ravira les amoureux de nature à l’état brut !