Samedi 21 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Pierre Alfarroba "L´Alliance Française se dote de ses propres locaux"

Par Lepetitjournal Lisbonne | Publié le 09/07/2019 à 01:24 | Mis à jour le 09/07/2019 à 10:29
Photo : ©Alliance Française
Pierre Alfarroba Alliance Française Lisbonne

Pierre Alfarroba est le nouveau directeur de l´Alliance Française de Lisbonne et le coordinateur national des dix Alliances Française du réseau portugais depuis un an. Il a accordé un interview au Lepetitjournal où il évoque son parcours professionnel et expose les projets en cours ainsi que les défis qui se posent en terme d´avenir pour l´institution. Il souligne l´importance d´avoir de nouvelles installations  à Lisbonne à partir de septembre 2019 et annonce la célébration des 75 ans de présence au Portugal de l´Alliance Française en 2020.
 
 
Lepetitjournal : Cela fait quasiment un an que vous avez pris vos fonctions comme directeur exécutif de l’Alliance Française de Lisbonne. Pouvez-vous rappeler brièvement votre parcours à nos lecteurs et dresser un bilan de cette première année d’activité ?

Pierre Alfarroba : En effet, j'ai pris mes fonctions à Lisbonne le 1er septembre 2018, après quatre années passées à la direction de l'Alliance Française de Belo Horizonte, au Brésil. Suite à des études d'anthropologie, d'histoire et de sciences du langage, en Australie puis au Canada, c'est en 2006 que je découvre l'incroyable vitalité du réseau des Alliances Françaises au Nigeria, dans le cadre d'un volontariat international en administration. Une expérience fabuleuse qui en a appelé d'autres, à l'Alliance Française de Malé, aux Maldives, puis à Port-Saïd, en Égypte. Statutairement, je suis ingénieur d'études du CNRS, détaché au Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères pour cette belle mission à Lisbonne.

Pour dresser le bilan de cette première année, tant elle fut riche en découvertes et en défis, il faudrait des pages et des pages! C'est d'abord le grand bonheur de redécouvrir le Portugal, pays de mon père, né à Portimão, qui a immigré en France pour raisons politiques à la fin des années 60. J'ai des milliers de souvenirs de mes vacances estivales d'enfant et d'adolescent, mais revenir au Portugal comme résident est un peu un rêve qui se réalise. À plus forte raison avec la responsabilité de directeur de l'Alliance Française, association à but non lucratif et reconnue d'utilité publique qui a pour objectif de renforcer l'amitié franco-portugaise à travers la valorisation des langues et des cultures de ces deux territoires qui ont tant en commun.

Ensuite, c'est la découverte d'une structure importante, dotée de quatre implantations dans le grand Lisbonne -le siège en centre-ville et trois antennes situées à Algès, Almada et Parque das Nações- et d'une activité de tous les instants: les cours de français et de portugais bien sûr, destinés aux adultes et aux enfants, mais également les certifications officielles, la traduction et les séjours linguistiques en France.

Avec plus de 3000 inscriptions en 2018, dont près de la moitié en entreprises, l'Alliance Française est au cœur d'une dynamique de croissance de l'attractivité du français au Portugal, en particulier pour des raisons d'ordre professionnel. Il s'agit d'un contexte très différent de mes précédentes expériences, où la langue française est perçue de manière très pragmatique, comme un atout supplémentaire pour réussir dans la vie active. C'est très positif et cela donne beaucoup d'idées!

Pierre Alfarroba Alliance Française Lisbonne

 

Quelles sont les relations entre l’Alliance Française, l’Institut français et l’Ambassade de France au Portugal?

À mon arrivée en poste, l'Ambassadeur de France, Jean-Michel Casa, m'a nommé coordinateur des dix Alliances Françaises du Portugal*. Dans la continuité du rapprochement entre la Fondation Alliance Française et l'Institut français à Paris, qu'évoquait sa successeure, Florence Mangin, dans vos colonnes récemment, nous travaillons aujourd'hui main dans la main avec les équipes de l'Ambassade et de l'Institut français du Portugal. L’objectif de cette mission est de faire toujours plus rayonner la coopération franco-portugaise, en s'appuyant sur le maillage territorial qu'offre le réseau Alliance Française. C'est le cas notamment avec la Festa do Cinema Francês ou la Fête de la Francophonie.

Dernière fructueuse collaboration en date, la plateforme de médiathèque numérique culturethèque, coordonnée par l'Institut français à Paris et déjà présente dans 120 pays qui sera déployée à la rentrée au sein des dix Alliances Françaises, en plus de la médiathèque de l'Institut français du Portugal où elle est déjà disponible pour ses usagers. Cela signifie que les étudiants et les membres des Alliances Françaises pourront consulter en ligne, gratuitement, plus de 220.000 ressources documentaires en français: chansons, livres, BD, journaux, etc.  Je suis très heureux de ce partenariat qui est à l'image des rapports que nous entretenons avec nos collègues de l'IFP.

Pierre Alfarroba Alliance Française Lisbonne

 

L’Alliance Française de Lisbonne change de locaux et s’installe à Campolide, près du Lycée français Charles Lepierre en septembre 2019.  Pouvez-vous nous parler de ce changement et de ce qu’il représente pour l'avenir de l’Alliance Française?

Je ne l'ai pas encore évoqué mais finalement ce projet immobilier a été, et de loin, l'aspect le plus déstabilisant de cette nouvelle mission. Arriver en poste avec la très lourde responsabilité de mener à bien un projet immobilier, en moins d'un an, cela met une sacrée pression! Mais dix mois après, et grâce au formidable travail de l'équipe de l'Alliance Française et de son conseil d'administration, nous sommes sur le point de déménager au sein du nouveau siège de l'association, dans le quartier de Campolide, tout près des Amoreiras et à deux pas du Lycée Français.

Depuis son départ de l'ancien Institut français du Portugal en 2016, il était temps pour l'Alliance Française de se doter des ses propres locaux. Cela na pas été facile vu le contexte immobilier lisboète, mais le conseil d'administration a su être réactif et investir au meilleur moment. L'Alliance Française sera donc chez elle pour fêter 75 ans de présence dans la capitale portugaise en 2020, et ainsi appréhender l'avenir dans les meilleures conditions. Avec un espace de près de mille mètres carrés, dix salles de classes toutes équipées en tableaux numériques interactifs, le projet d'accueillir un espace de convivialité construit autour d'un café culturel et citoyen, ce nouveau chapitre de l'histoire de l'Alliance Française, que nous écrirons aussi avec les lecteurs du Petit Journal, nous apporte beaucoup d'enthousiasme.

 

Ce changement de locaux va-t-il de pair avec de nouveaux partenariats? Pouvez-vous nous en parler ?

Bien évidemment, j'espère que nous saurons créer des synergies, grâce à cette nouvelle proximité, avec le Lycée Français. J'aimerais beaucoup, avec nos collègues du lycée, que nous puissions associer nos compétences pour proposer aux élèves et pourquoi pas à leurs parents! des activités d'"épanouissement linguistique" en français comme en portugais. La langue est le vecteur de la culture, du dialogue et du débat d'idées, qui sont le socle de la vie en société. C'est également à travers l'usage de la langue que l'on se construit et que l'on affirme sa personnalité. Proposer des activités ludiques autour de l'éloquence, par exemple, me paraît une idée pertinente.

Pour autant, même si le rapprochement avec le Lycée est un réel objectif, je considère qu'il est très important aujourd'hui de renforcer les partenariats déjà à l'oeuvre. Sans entrer (encore) dans le détail, je pense notamment aux Conseillers pour le Commerce Extérieur de la France, qui sont à l'initiative du projet "Le français langue d'opportunité" dans les universités, mais également au Ministère portugais des Affaires étrangères et à son Institut Diplomatique, ou encore à nos partenaires européens réunis au sein du réseau Eunic Portugal.

 

Quels sont, selon vous, les principaux défis à venir pour l'Alliance Française de Lisbonne et son réseau au Portugal?

Les défis ne manquent pas! Le premier, bien entendu, c'est de boucler notre déménagement afin d'être parfaitement opérationnels à la rentrée, pour le début des cours le 9 septembre. Ensuite, et c'est certainement le principal, il nous faut continuer d'affirmer, avec conviction, que l'Alliance Française, forte de son statut de plus grande ONG culturelle du monde avec un réseau de 834 associations dans 132 pays et près de 500.000 étudiants, est un trait d'union entre langues et cultures, un lieu de rencontres, d'ouverture à l'autre, de rayonnement de la langue française, des cultures francophones et du plurilinguisme.
 
*Au portugal, l'Alliance Française compte 10 associations pour 14 implantations sur l'ensemble du territoire: Lisbonne, Porto, Beja, Braga, Caldas da Rainha, Santarém, Coimbra, Faro, Guimarães, Leiria, Setúbal, Viseu, Almada et Algès (Oeiras).

Plus d'informations sur le portail alliancefr.pt

 

Propos recueillis par Maria Sobral et Custódia Domingues.

 

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Lisbonne ?

Le jardin de Campo Grande

Peu avantagé par sa position géographique sur l'une des voies d'accès principales au nord de la capitale, le jardin de Campo Grande mérite, cependant, bien qu'on s'y attarde.

Expat Mag

Munich Appercu
TRADITIONS

INSOLITE - Les petits secrets de l'Oktoberfest

L'Oktoberfest est connue dans le monde entier. Certes. Mais certains chiffres et certaines anecdotes sont pourtant passés sous silence ou tombés dans l'oubli. En voici un florilège.