Vendredi 26 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Fête de la Francophonie : la danse aérienne de Lumen

Par Custódia Domingues | Publié le 21/03/2019 à 00:11 | Mis à jour le 21/03/2019 à 16:28
Lumen

À l’occasion de la Fête de la Francophonie 2019, l’ambassade d’Andorre au Portugal invite le 23 mars l’Escola Líquid Dansa d’Andorre à présenter au public son spectacle Lumen. Deux danseurs et performeurs, Olga da Cunha et Pere Vilarrubla, se lancent dans un ballet suspendu qui explore les limites du mouvement aérien et des rapports humains. Cristel Molné, chargée d´affaire de l´ambassade d´Andorre au Portugal, répond aux questions du Lepetitjournal/Lisbonne sur ce sujet.

 

Chorégraphié par Sheila Ferrer, Lumen offre une interprétation libre et spectaculaire de l’état des interactions sociales à l’heure de l’individualisme prôné par nos sociétés. L’un sans l’autre, l’un avec l’autre, Olga et Pere endossent avec poésie le rôle de deux personnages qui s’éloignent et se rejoignent dans une danse astrale mêlée d’un jeu de sons et de lumières. Ils seront accompagnés par le groupe andorran Likantropika formé des musiciens Oriol Vilella et Albert Bartumeu. Deux représentations de Lumen auront lieu le 23 mars, l’une à 14h45 et l’autre à 20H40 au cinéthéatre Capitólio.
 

A l´occasion de ce spectacle, Cristel Molné, chargée d´affaire de l´ambassade d´Andorre au Portugal a répondu à quelques questions concernant sa participation dans le cadre de la Fête de la Francophonie.
 
Lepetitjournal/Lisbonne : Comment s´est fait le choix  du  spectacle de danse Lumen ?
Cristel Molné : Cette année on a décidé de présenter à nouveau un spectacle de danse, en fait c’est la troisième année qu’on fait venir des danseurs à Lisbonne pour la fête de la Francophonie. L’Ambassade d’Andorre aime bien cette discipline, l’art de la danse, et on croit qu´ il n´y a pas beaucoup de possibilités de voir ce genre de spectacle, à Lisbonne.
Et cette année, la proposition est encore plus spéciale, puisqu’on ne va pas avoir de la danse contemporaine, mais de la danse aérienne, verticale.
 
C’est à dire que cette année on présente Lumen, un spectacle de danse verticale, une adaptation de Llum (Lumière), le spectacle multidisciplinaire créé par l’École Líquid Dansa d’Andorre en 2018, réalisé et chorégraphié par Sheila Ferrer.
 
Les danseurs d’Andorre, Olga da Cunha et Pere Vilarrubla, transforment un mur en un espace où deux personnes initient un voyage à travers le mouvement, découvrant et explorant leurs propres limites. Le son cré la lumière et celle-ci devient l'énergie qui donne vie à ces deux personnages qui découvrent que, lorsqu’ils rentrent en contact, l'énergie est multipliée et crée des mouvements. Lumen donne lieu à une interprétation libre sur la société actuelle, individualiste et égoïste, et sur le besoin incontournable de l’être humain : le contact avec d’autres individus. La musique du spectacle est conçue et jouée par le groupe andorran Likantropika (Oriol Vilella et Albert Bartumeu).
 
Les critères du choix, se sont fait cette année, comme une continuation de présentation de la discipline de la danse, et en plus, avec de danseurs qui représentent bien l’idiosyncrasie de l’Andorre : Olga est une andorrane de pères portugais, c’est à dire, une luso-descendante; Pere est d’origine espagnol ; et la musique est 100% andorrane.
 
 
Que signifie en 2019, et dans un mode global, être francophone?
L’Andorre encourage le multilinguisme au sein de son système éducatif, inclut bien entendu le français, et au sein de toutes les instances internationales. On croit fortement que l’apprentissage des langues favorise la compréhension, la tolérance et donc la paix dans le monde. En plus, le français est une langue parlée par presque 300 millions de personnes, réparties sur les 5 continents, et cela signifie que cela ne peut qu’être positif que d’être francophone.
 
Mais être francophone, dans le sens, de faire partie de la francophonie, de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) signifie aussi respecter et partager des valeurs universelles comme les droits de l’homme, la diversité, la démocratie, l’État de Droit, la non-discrimination, le respect des autres, le développement durable, entre autres.
 
Ainsi, en 2019 être francophone s´est faire preuve de pluralité linguistique et culturelle, s´est se faire entendre sur la scène internationale pour un pays de petite dimension territoriale comme Andorre, c´est  plus important que jamais. Il nous faut une responsabilité partagée, des espaces de dialogue et de décision, et travailler ensemble pour résoudre des défis globaux.
 
L’Andorre va toujours "être gagnante" comme membre d’espaces linguistiques et multilatérales, qui respectent des valeurs essentielles et universelles, et c’est pour cela qu’on est membres de la Francophonie, de la communauté ibero-américaine de langue espagnole et portugaise, ainsi que membre observateur de la Communauté de Pays de Langue Portugaise (CPLP).


Cineteatro Capitólio - Teatro Raul Solnado : Parque Mayer à Lisbonne
 
En savoir plus sur la fête de la Francophonie ici

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir