Mardi 19 juin 2018
Lisbonne
Lisbonne
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Décès de l’artiste Julio Pomar

Par Olivia Baali | Publié le 24/05/2018 à 00:15 | Mis à jour le 24/05/2018 à 00:29
Photo : Julio Pomar ©M.J. Sobral
Julio Pomar

La date du  23 mai 2018 marque le décès de l’artiste portugais Julio Pomar alors âgé de 92 ans. Des problèmes de santé liés à l’âge expliquent le trépas de l’artiste. Sculpteur, illustrateur et peintre, Julio Pomar est né à Lisbonne en 1926. En 1942, il entre à l’école des Beaux-Arts de sa ville natale puis à celle de Porto. Artiste engagé il s’associe au mouvement étudiant contre la dictature de Salazar. Il participe à l'organisation des Expositions Indépendantes, en 1944 et 1945, à Porto, puis à l'Exposition de Printemps (Porto, Ateneu Comercial) en 1946. L’artiste peintre est l'un des principaux organisateurs des Expositions Générales des Beaux-Arts, de 1946 à 1956. Il est également l'un des fondateurs et premiers membres de la direction de la coopérative "Gravura".
 
Julio Pomar part à la découverte de l’Espagne et de l’Italie où il se découvre une passion pour la Renaissance italienne et notamment pour les œuvres de Uccello et de Piero Della Francesca qui influenceront grandement son travail.
 

Son oeuvre

L’artiste se fait connaître du grand public à travers de nombreuses rétrospectives qu’il expose à Lisbonne, à Bruxelles, à São Paulo, à Rio et à New York. À partir de 1963, Julio Pomar se partage entre la France et le Portugal en raison de la chute de Salazar et multiplie les œuvres engagées à caractère socio-politique.
 
À Lisbonne, il est encore possible d’admirer l’ensemble de son œuvre à l’Atelier-Musée situé dans le quartier du Bairro Alto qui a vu le jour en 2013. C’est un espace d’exposition où se trouve 400 de ses oeuvres et qui abrite la fondation qui porte son nom  Julio Pomar. L’artiste a également laissé une trace de son passage sur les murs de la station de métro "Alto dos Moinhos" qu’il a lui-même décorée en hommage à Fernando Pessoa.
 
Il a publié de nombreux ouvrages dont Et la peinture ? (La Différence, 2000), Discours sur la cécité du peintre (La Différence, 1985) ou encore Catch : thèmes et variations (La Différence, 1984), pour les plus connus. Sa maison d’édition "La Différence" le mentionne parmi les peintres portugais les plus importants XXème siècle.

 

0 CommentairesRéagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire