Culture : s'évader sans sortir

Par Lucie Etchebers-Sola | Publié le 22/04/2020 à 22:04 | Mis à jour le 23/04/2020 à 10:26
Musique, théatre, cinéma, visites de musée en restant à la maison


Si les musées et les salles de spectacles ont dû fermer leurs portes, certains offrent une alternative virtuelle bien active ! Voici quelques idées d'activités culturelles en ligne pour égayer le confinement ces prochaines semaines.
 

Musique et théâtre

• La musique continue avec la Fondation Calouste Gulbenkian qui propose chaque soir un concert live gratuit en ligne – principalement de la musique classique –  à suivre sur sa page Facebook Gulbenkian Música ici 

• Le jeudi soir sera dédié à la musique sur RTP2 ! À partir du 23 avril et tous les jeudis suivants, jusqu´au 14 mai, à minuit, la chaîne télévisée nationale, en partenariat avec le Centre Culturel de Belém, offre à voir ou à revoir les meilleurs concerts de musique classique joués lors des éditions passées du festival Dias da Música em Belém. A suivre ici 
 
• Pour les férus en mal de saudade portugaise, des milliers d'enregistrements historiques sont disponibles sur le site du Musée du Fado. Archivés depuis le début du 20ème siècle et jusqu'à la mise en place de l'enregistrement électrique, ces petits trésors musicaux sont à découvrir en ligne ici
 
• Tous les jours de 16h à minuit le Teatro Aberto, diffuse en ligne quelques-unes des pièces de théâtre qui ont été filmées avant le confinement. En ce moment, vous pouvez suivre les aventures de Vitor Franz (Marco Delgado), un policier, et sa femme (São José Correia) dans « O Preço », un huis clos qui se tient entre les quatre murs d'un grenier new-yorkais sur le point d'être démoli. Les trois protagonistes attendent impatiemment l'arrivée d'un ancien acheteur d'antiquités, Gregório Salomão (João Perry) qui va  apporter des changements dans leur exitence. www.teatroaberto.com
 

Des visites muséales virtuelles

• Le Centre Culturel de Belém abrite l'extraordinaire collection privée de José Berardo qui a donné son nom à l'un des musées les plus intéressants de Lisbonne : le Musée Colecção Berardo. Plus de 500 œuvres retracent un siècle d'art moderne depuis 1900 jusqu'aux années 1990. Pendant la pandémie, le musée a mis en ligne de nombreuses photos des œuvres et offre la possibilité de faire des visites virtuelles ici
 
• Le Musée National de l'Azulejo est l'un des musées favoris des touristes mais aussi des lisboètes tant son cadre est beau. Installé dans l'ancien monastère de Madre de Deus en 1509, l'exposition permanente située dans les anciennes ailes du couvent retrace l'histoire de ce petit carré de faïence qui donne à Lisbonne tant de charme. Visite virtuelle ici
 
• Situé dans le couvent de São Francisco da Cidade, le Musée National d'Art Contemporain du Chiado (MNAC) relate l'histoire de l'art portugais dans une exposition permanente. Un voyage virtuel de 1850 à nos jours
 

Du cinéma

• La Cinémathèque Portugaise dispose d'une plateforme unique crée en 2011, la Cinemateca Digital, un projet qui n'a jamais eu plus de sens qu'en cette période de confinement. Plus de 170 films sont disponibles gratuitement en ligne jusqu'au 30 avril ici 

Les plus petits ne sont pas en reste, une programmation spéciale leur est dédiée, ainsi que des activités et des contenus pédagogiques, jusqu'au 31 mai ici
 
• Des films courts pour des jours longs... L'Agence du Court Métrage offre gratuitement la visualisation de certains films de son catalogue. L'occasion de découvrir des courts métrages de réalisateurs portugais tels que Regina Pessoa, João Rui Guerra da Mata, José Miguel Ribeiro ou João Rosas. Toute la programmation ici
 
• Depuis le 17 avril et jusqu'au 3 juin, le cinéma italien illumine cette quarantaine de sa chaleur irrésistible. Tous les vendredis et pendant 12 semaines, l'Institut Italien de la Culture mettra en ligne gratuitement un film via la plateforme Filmin et grâce à la collaboration de la Festival du Cinéma Italien qui se tient normalement au mois d'avril à Lisbonne. Plus d'infos ici

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Lisbonne !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Maria Sobral

Rédactrice en chef de l'édition Lisbonne.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale