Mardi 22 mai 2018
Lisbonne
Lisbonne
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Cristiano Ronaldo, le joueur qui voulait être philanthrope

Par Nathan Hallegot | Publié le 14/02/2018 à 00:47 | Mis à jour le 19/02/2018 à 09:53
Photo : ©Ronaldo
Ronaldo philanthrope

Cristiano Ronaldo n´est plus à présenter. Le quintuple ballon d’or qui exerce actuellement au Real Madrid a rapidement su se faire une place en dehors du terrain de foot et gagner le coeur de milliers de supporters. Le joueur fascine autant qu’il agace mais suscite un réel engouement médiatique. À mesure de l’avancement de sa carrière, CR7 devient une véritable égérie que les marques s’arrachent pour promouvoir leurs produits. Derrière l’image de ce sportif travailleur et bankable se cache un désir de perdurer qu’il alimente en façonnant l’image d’un homme au grand coeur.

Un parcours brillant

Le parcours du joueur a de quoi en faire sourciller plus d’un. Prodige du ballon rond dès son plus jeune âge, le Madérien connaît une ascension fulgurante dans les clubs portugais qui le conduisent à intégrer les grandes équipes internationales comme Manchester United ou le Real Madrid. Soucieux de bien faire, ses coéquipiers disent de lui que c’est un travailleur acharné, qu’il ne laisse jamais rien au hasard.

Les résultats du joueur sont très satisfaisants mais ce n’est pas pour autant qu’il se laisse galvaniser par cette réussite. Il reste concentré sur des objectifs sans cesse revus à la hausse dans le but, espère-t-il, devenir "le meilleur joueur du monde". Cette attitude jugée prétentieuse lui vaut des critiques qu’il essuie par un jeu parfait et un brin d’arrogance. En octobre 2017, il déclarait à son ancien coéquipier de Manchester United, Rio Ferdinand : "J’ai appris. J’ai appris à être de plus en plus fort afin de me rapprocher des meilleurs joueurs du monde. Et si vous mélangez deux choses, le talent et beaucoup de travail, vous pouvez être un grand joueur".

En dehors du terrain, c’est aussi le déchaînement des passions. Son statut de "star" le propulse à la une de la presse à scandales. Ses moindres faits et gestes sont scrutés, analysés, décryptés. Des portraits au vitriol qui conduisent le joueur à transformer cette image bling-bling pour la mettre au service de bonnes causes. Ce n’est pas le premier sportif à emprunter ce chemin; d’autres, comme David Beckham l’ont initié avant lui.

Ronaldo

Des actions concrètes

Alors que certains de ses pairs se contentent de créer des fondations qui portent leurs noms pour défendre telle ou telle cause, Ronaldo opte pour une autre tactique. De l’argent, il en a. Il est chaque année grassement rémunéré pour son métier de footballer. À ce salaire s’ajoute l’argent "annexe" qu’il touche grâce notamment aux contrats publicitaires.

À la suite du tsunami de décembre 2004, il organise une collecte de fonds pour aider les villageois touchés par le séisme. Quelques mois plus tard il se rendra sur place, en Indonésie et invitera un jeune à assister à un match de la sélection portugaise. Lors d´un certain nombre de catastrophes  naturelles, il organise des matches de charité, vend aux enchères ses affaires personnelles pour reverser l’argent. Récemment, il a fait don de l’intégralité de sa prime de victoire en Ligue des Champions de 2016, soit 600.000 euros, à une œuvre de charité.

Il lui arrive parfois de financer intégralement des opérations médicales coûteuses comme celle de Nuhazet, un enfant atteint d’un cancer. Il a également réitéré le geste en prenant à sa charge une opération d’un montant d’environ 76.000 euros pour soigner un nourrisson. C’est son agent Jorge Mendes qui se charge d’établir le contact; un moyen pour le footballeur de renvoyer une image positive et de préparer l’après-football.

Ronaldo

Un paradoxe entretenu

Alors que sa carrière sportive touche à sa fin, Cristiano Ronaldo continue de susciter émoi et questionnements. Ses actions caritatives ne sont plus à prouver; entre les associations qu’il parraine ("Save The Children", "Make a Wish" etc.), les fonds reversés aux victimes de nombreux territoires en crise et sa présence auprès des enfants il cultive l’image d’un homme empreint de réalité.

Selon l’association américaine "Do Something", il campe en 2015 à la première place d’un classement qui évalue les sportifs selon leur générosité. Une occasion pour le footballer de rester humble en acceptant ce titre honorifique. Mais alors que le mécénat du joueur est souvent mis en avant, il est rattrapé par le fisc espagnol en 2017 pour avoir dissimulé la coquette somme de 14,7 millions d’euros grâce à des montages financiers complexes. Bien que cela n’ait rien à voir avec sa philanthropie non négligeable, cela éreinte sérieusement l’image de la star.

Alors, qui est vraiment Ronaldo ? Un grand joueur de football certes. Un généreux bienfaiteur en quête de reconnaissance; oui. Celui qui n’hésite pas à financer des écoles en mettant la priorité sur la jeunesse de demain?  On perçoit dans ces actions la volonté de protéger et d’épauler.

Celui qui jouera sûrement son dernier mondial de football cet été 2018, en Russie, a déjà des projets pour la suite. Devenir homme d’affaires. Et cela semble bien parti au vu des hôtels, gymnases et autres marques de vêtements qu’il possède.

(Photos : ©Ronaldo)

Nous vous recommandons

0 CommentairesRéagir

Actualités

MUSIQUE

L'Israel sacré à l'Eurovision, la France 13ème et le Portugal dernier

Israël a remporté pour la quatrième fois de son histoire le concours de l'Eurovision grâce à une chanson inspirée par l'esprit #MeToo, plébiscitée par des millions de téléspectateurs...

Que faire à Lisbonne ?

LITTERATURE

9 juin : La Nuit de la Littérature Européenne à Lisbonne

La Nuit de la Littérature Européenne, organisée par EUNIC Portugal, est de retour avec la participation d’auteurs européens pour une 6ème édition qui cette année a déménagé dans le quartier du Bairro.