TOURISME - Une année record pour le Portugal en 2022

Par Camille Roux | Publié le 10/10/2022 à 22:40 | Mis à jour le 10/10/2022 à 23:21
Photo : ©Pexels-Arthouse studio
Tourisme au Portugal

La pandémie mondiale de ces trois dernières années a très fortement impacté l'économie de chaque pays, et plus particulièrement le secteur du tourisme. L'intérêt des touristes pour le Portugal semble, cependant, s'être encore davantage renforcé. Une bonne nouvelle pour l'économie du pays.

 

L'importance du tourisme au Portugal

Du 16 au 20 mars 2022, Lisbonne a accueilli le Salon du Tourisme, après deux années d'absence dues à la pandémie de Covid-19. Le Président de la République, Marco Rebelo de Sousa, a ouvert l'évènement, soulignant toute l'importance accordée à ce secteur par le gouvernement portugais. Durant cinq jours, des professionnels du monde de l'hôtellerie, des compagnies aériennes, des agences d'animation et de voyage ont, entre autres, présenté leurs services et mis en valeur le tourisme au Portugal.

Au Portugal, le tourisme représente un élément majeur de l'économie, et encore plus depuis la crise de 2008 qui a fortement touché le pays. Principale source de relance économique à l'heure actuelle, le tourisme étranger au Portugal a profité d'une bonne conjoncture : perte d'attractivité de l'Afrique du Nord suite aux Printemps Arabes de 2011 et développement des compagnies low-cost proposant principalement des vols intra-européens. Plus récemment, la progressive sortie de crise de la pandémie de Covid-19 a réorienté les touristes européens vers des destinations à l'intérieur de l'Union Européenne pour des raisons pratiques et sécuritaires. Le tourisme apparaît donc indispensable au Portugal pour maintenir une bonne conjoncture économique, en ayant notamment un impact positif sur le taux de chômage puisqu'il s'agit d'un secteur qui emploie beaucoup de main d'oeuvre.

 

2022, une année record

Avec des recettes estimées à 20 milliards d'euros d'ici la fin 2022 pour le Portugal, le tourisme aura, en principe, rapporté davantage à l'économie portugaise qu'en 2019. Les touristes français restent attirés par cette destination, puisqu'on en dénombre pas moins de 825.003 entre janvier et août 2022, d'après l'INE, l'Institut National des Statistiques portugais. Cependant, ils ont été devancés par les Britanniques, qui prennent la première position. En effet, 14% des touristes visitant le pays viennent de Grande-Bretagne, puis d'Allemagne (9,3%), alors que les Français se hissent à la troisième position (7,2%), selon des chiffres d'Eurostat. Lisbonne reste quant à elle la région la plus prisée des touristes français visitant le Portugal, suivie de l'Algarve, du Nord du pays, puis de Madère.

 

« Nous sommes très, très attentifs à ce que 2023 nous réserve »  déclare la secrétaire d'Etat au Tourisme

Cependant, la secrétaire d'Etat au Tourisme, Rita Marques appelle à la prudence dans une interview réalisée pour la radio Renascença le 26 septembre dernier. Même si 2022 est une année record, elle affirme que "les entreprises auront besoin de temps pour se remettre de la situation fragile qui a suivi la pandémie ». Elle appelle également à la prudence pour  2023, notamment concernant la forte inflation qui touche le pays à cause de la guerre en Ukraine qui semble partie pour durer. De plus, le pays est confronté à une pénurie de travailleurs dans le secteur du tourisme comme c'est le cas également en France, par exemple, obligeant le Portugal à conclure des accords avec les pays de la CPLP, la Communauté des Pays de Langue Portugaise, afin de remédier à ce déficit de main d'oeuvre. Malgré cela, les indicateurs sont bons pour le Portugal, avec notamment la plus faible saisonnalité de l'Europe du sud, aux alentours de 36%, selon la secrétaire d'Etat au tourisme, qui se traduit par un tourisme important en hors-saison. Le pays peut continuer à compter sur l'intérêt des Britanniques qui aiment venir jouer au golf ou simplement prendre des bains de mer en Algarve mais aussi dans la région de Lisbonne. Même si l'inflation perdure, le Portugal semble pouvoir compter sur le tourisme pour l'année à venir.

 

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Lisbonne !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Maria Sobral

Rédactrice en chef de l'édition Lisbonne.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale