LEGISLATIVES - Charles-Philippe d´Orléans, candidat indépendant pour la 5ème circonscription

Par Lepetitjournal Lisbonne | Publié le 24/05/2012 à 00:00 | Mis à jour le 05/01/2018 à 08:30

 

Charles-Philippe d´Orléans, candidat indépendant aux élections des député des Français de l´Etranger pour la 5ème circonscription, affirme "J'ai rencontré presque tous les candidats et ai été déçu du casting. Leur connaissance de la circonscription et leur dynamisme ne sont pas flagrants". Le candidat présente son programme lors d´une interview accordée au Petitjournal.com

Charles-Philippe d'Orléans se présente dans la 5ème circonscription des Français de l'étranger (Andorre, Espagne, Monaco, Portugal). Il est chef d´entreprise et vit au Portugal depuis son mariage en 2008 avec Diane de Cadaval, duchesse de Cadaval. Duc d´Anjou et Prince d´Orléans, il  a auparavant vécu près de vingt ans en Espagne. Il a commencé sa carrière professionnelle à l´agence des Nations-Unies pour les réfugiés. Il a ensuite intégré l´armée française pendant près de neuf ans et se consacre particulièrement aux ?uvres caritatives, "un engagement primordial pour moi", a-t-il déclaré avec conviction au Petitjournal.com lors de l´interview qui suit. Il a crée en 2001 une association venant en aide aux enfants victimes des effets secondaires de la catastrophe de Tchernobyl. En 2004, il a été élu président d'une organisation caritative internationale présente dans plus d'une vingtaine de pays. Il souligne que sous sa présidence, un accord de partenariat avec les Nations Unies est signé pour la construction de puits et l'éducation à l'eau dans les pays les plus défavorisés.

Comme candidat indépendant sur la 5éme circonscription Charles-Philippe d´Orléans répond à nos questions :

Lepetitjournal.com/Lisbonne - Qu´est-ce qui vous a motivé à présenter votre candidature ?
Charles-Philippe d´Orléans - J'ai vécu vingt ans en Espagne et cinq ans au Portugal, je connais également très bien l'Andorre et Monaco, où je me rends régulièrement. J'ai toujours été très impliqué dans l'action publique. J'ai servi la France sous les drapeaux pendant neuf ans et suis impliqué depuis quinze ans dans l'action sociale et humanitaire dans le monde entier. Je suis maintenant chef d'entreprise au Portugal, marié et père d'une petite fille.

Connaissant les spécificités de notre circonscription, j'ai une approche biculturelle, maîtrise couramment l'espagnol et le portugais et vis comme les français qui y habitent, ce qui n'est pas le cas des candidats parachutés.

J'ai rencontré presque tous les candidats et ai été déçu du casting. Leur connaissance de la circonscription et leur dynamisme ne sont pas flagrants. Alors que l'approche biculturelle est essentielle, il est important pour nos concitoyens d'être représenté par l'un des leurs. Les français résidents en péninsule ibérique n'ont pas les mêmes attentes que ceux du pays Basque, de la Bretagne ou d'ailleurs dans l'hexagone.

Pour moi, l'engagement politique, comme l'action humanitaire que je connais bien, nécessite des convictions, du courage et une bonne connaissance du terrain. Mes expériences professionnelles et personnelles m'ont permis de comprendre les problèmes, les doutes et les appréhensions des français vivant dans la 5ème circonscription. Je sais que la vie d'un français vivant à l'étranger, installé depuis peu, ou de longue date, est trop souvent parsemée d'embûches. Je veux contribuer à améliorer le quotidien de tous.

Quelles sont les grandes lignes de votre programme et celles qui concernent plus précisément les Français résidant au Portugal ?

Alors que nous traversons une crise sans précédents, mon urgence sera d'améliorer les partenariats économiques en faisant de la péninsule ibérique une tête de pont entre les acteurs économique français d'une part et ceux des pays hispanophones et lusophones d'autre part.

Très attaché aux valeurs républicaines de la France et à son rayonnement culturel, j'accompagnerai tous les élans de notre réseau associatif en ce sens (enseignement du français, francophonie de façon plus générale, promotion de nos artistes).

Je m'attacherai à poursuivre les simplifications administratives et veillerai au maintient et a la défense de la binationalité, trop souvent remise en question, garantir l'accessibilité aux établissements français pour nos enfants ou encore la réinsertion professionnelle lors du retour en France.

Je saurai être un député de proximité, réactif et disponible.

En quoi l´élection d´un député des Français de l´étranger à l´Assemblée nationale peut-elle influencer la vie des ressortissants français à l´étranger ?
Le député est le représentant de la Nation. Je serai à l'écoute de mes concitoyens, je les recevrai et irai à leur rencontre. Je m'efforcerai de trouver une solution aux problèmes qu'ils rencontrent en intervenant auprès des administrations. Je me ferai l'écho de leurs préoccupations à l'Assemblée pour critiquer, faire progresser et améliorer l'application de la législation.

Propos recueillis par Custódia Domingues (www.lepetitjournal.com/lisbonne.html) jeudi 24 mai 2012
strategyandpress@gmail.com


Retrouvez la page de présentation du candidat

Site Internet :  www.charlesphilippedorleans.fr

En savoir plus sur les candidats dans la 5ème circonscription

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Lisbonne !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Maria Sobral

Rédactrice en chef de l'édition Lisbonne.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale