Jeudi 24 juin 2021
Lisbonne
Lisbonne

Investissement vert : l'UE renforce sa coopération avec l'Afrique

Par Alexandre Klein | Publié le 26/04/2021 à 00:31 | Mis à jour le 26/04/2021 à 01:09
Photo : ©PPUE
Green Investment Forum - UE Afrique

 
Ce 23 avril, la présidence portugaise du Conseil de l'Union Européenne et la Banque européenne d'investissement (BEI) accueillaient des dirigeants africains et européens à l'occasion du Forum de haut niveau sur l'investissement vert. Celui-ci réunissait des spécialistes et des représentants politiques européens et africains, afin d'encourager les partenariats entre les deux continents.
 

Un Forum qui conclut un mois de dialogue autour de l'investissement vert

Ce Forum de haut niveau sur l'investissement vert intervient après 30 jours de dialogue entre l'Union européenne et le continent africain sur la transition et l'investissement vert. Ce dialogue, qui a débuté en mars, s'est articulé autour de la tenue de 26 conférences virtuelles appelées « Green Talks », organisées dans différents pays de l'Union Européenne et d'Afrique. Celles-ci ont rassemblé plus de 3000 partenaires de développement en Afrique et en Europe.

L'objectif principal de ce Forum était de démontrer la compétitivité des modèles d'entreprises durables, ainsi que leur participation dans la création d'emploi et de richesses, tout en contribuant au développement durable et inclusif du continent africain et de l'Union européenne.

Les participants au Forum ont effectivement indiqué la nécessité cruciale « d'accélérer les nouveaux investissements dans toute l'Afrique afin de permettre un développement durable et d'offrir des perspectives grâce à la transition verte, tout en renforçant la reprise économique après la pandémie de COVID-19 », peut-on lire dans un communiqué de la présidence portugaise de l'Union européenne.
 

Une volonté de consolider l'investissement durable en Afrique

Ce Forum sur l'investissement vert est une des plus grandes plateformes de dialogue axées sur l'investissement en Afrique jamais mises en place. Cette manifestation a réuni des participants du monde entier, afin de trouver les meilleures solutions pour accélérer l'investissement durable, renforcer la transition numérique, ainsi que favoriser la résilience économique en Afrique.

« L'Union africaine et l'Union européenne sont déterminées à exploiter les possibilités offertes par la transition verte et à œuvrer, avec des partenaires publics et privés, à la mise en place d'un développement durable dans toute l'Afrique », a indiqué Josefa Sacko, commissaire à l'agriculture, au développement rural, à l'économie bleue et à l'environnement durable de la Commission de l'Union africaine.

« Le Forum UE-Afrique sur l'investissement vert et les Green Talks qui se sont multipliés ces quatre dernières semaines témoignent de l'engagement de la présidence portugaise de l'Union européenne et de la Banque européenne d'investissement à renforcer encore la coopération entre les partenaires africains et européens » continue-t-elle.
 

Un nouvel investissement massif de la BEI en Afrique

Une des principales décisions prises lors de ce Forum fut l'annonce de nouveaux investissements de la BEI en Afrique. Après avoir mobilisé 5 milliards d'euros en 2020 afin d'améliorer entre autres l'accès aux énergies renouvelables, à l'eau potable et aux soins de santé, c'est 350 millions que la BEI prévoit cette fois-ci d'investir.

Cette somme permettra de nouveaux investissements pour des projets importants ainsi que le développement de « la distribution d'énergie verte en Afrique de l'Ouest, de la promotion de l'énergie solaire hors réseau au Tchad et aux Comores, et d'un meilleur accès à l'eau propre au Malawi » peut-t-on lire dans un document diffusé par la présidence portugaise de l'Union européenne.

« La Banque européenne d'investissement a acquis un savoir-faire unique en matière d'appui à l'investissement durable en Afrique. Elle s'est engagée à consolider son engagement record de 5 milliards d´euros en Afrique l'année dernière et à contribuer à un avenir meilleur pour des millions de personnes » a déclaré le président de la BEI Werner Hoyer.
 
Avec ce Forum sur l'investissement vert entre l'Union européenne et l'Afrique, la présidence portugaise réaffirme sa volonté de promouvoir le développement et la promotion du développement des énergies renouvelables. Ce dialogue permet de mettre en commun le savoir-faire technique, afin d'instaurer un développement durable et d'améliorer la vie de millions de personnes en Afrique.

 

0 Commentaire (s)Réagir