Le sens du 14 juillet en 2022

Par Flavie Seigneurin | Publié le 13/07/2022 à 01:36 | Mis à jour le 13/07/2022 à 16:32
Drapeau Français

Avec 26.719 personnes résidant au Portugal en 2021 selon le SEF (Service des étrangers et des frontières), la France est la 8ème communauté étrangère la plus importante du Portugal. Les 1,5 million de touristes français qui l'ont visité en 2021 renforcent l'intérêt de la France pour le pays, plaçant le marché français en deuxième position après l'Espagne. Mais qu'en est-il de l'intérêt des Portugais envers la France et pour son héritage culturel ? Le 14 juillet est-il  porteur de sens  pour les uns et les autres ?
Lepetitjournal tente d'éclaircir cette question en interrogeant des Portugais, des Français et des étrangers dans les rues de Lisbonne sur la fête du 14 juillet.  

 

Selon, Simon et Alex, respectivement 18 et 19 ans qui sont venus de Paris pour fêter l'obtention du, Bac à Lisbonne, ils sont « conscient de la fête nationale mais ce n'est pas vraiment une tradition pour nous de la fêter. Ça ne représente rien de très important mis à part l'histoire de la France que nous avons déjà tous appris à l'école » disent-ils.
 
Inès, 28 ans déclare au Lepetitjournal « je suis française et j'habite à Lisbonne depuis 4 ans et je n'ai jamais fêté le 14 juillet ici. Évidemment je sais ce que ça représente mais je n'ai jamais été au courant de quelque chose de spécial organisé pour la fête nationale. Je pense que c'est important de ne pas oublier cette date, son importance et son implication. Pour cela, il faudrait organiser plus d'événements "modernes" pour les jeunes, accessibles à tous et avec une bonne publicité pour qu'on puisse en entendre parler ».


« Je suis brésilienne et je suis venue au Portugal quand j'avais 15 ans » raconte Maria 55 ans.  « Le 14 juillet ne m'évoque rien mais je pense que les traditions sont très importantes. Elles sont un moyen de rassembler le peuple et elles sont un outil de mémoire. Au Brésil, la fête nationale est le 7 septembre. Il y a beaucoup de festivités et elles rassemblent tout le monde : les jeunes, les plus âgés, les riches, les modestes, les hommes, les femmes, les blancs, les noirs. C'est un véritable exemple d'union. »
 

Du nord au sud on fête le 14 juillet au Portugal

Cette année, plusieurs événements sont organisés du Nord au Sud du Portugal pour célébrer la fête nationale française. Parmi ces événements, Lepetitjournal en présente trois sachant qu'il y en beaucoup d'autres organisés par des amicales, des clubs et autres structures associatives de Français au Portugal et que nous ne disposons pas de toute l'information.
 
-  Un des événement se déroule à Porto à l´initiative du Consulat honoraire de France dans le cadre de la 1ére Fête du livre et de l'auteur de langue française. Le groupe de jeunes Portugais "La Vie en Swing" se produira sur scène avec pour objectif la promotion de la musique et de la culture françaises. La soirée se tiendra le 14 juillet à 17h dans le patio de la coopérative Árvore à Porto.
 
-  À l'occasion de la fête nationale française, l'Union des Français de l'étranger (UFE) Centre Ouest organise un dîner concert le 13 juillet à 19h30 au restaurant « A Lareira » à Caldas Da Rainha. La soirée accueillera sur scène le pianiste Adrien Brandeis. Les inscriptions se font via le lien ici.
 
- Le spectacle "Bonsoir Paris - Le charme et l'émotion de la chanson française" se produira au Centre culturel de Lagos le 14 juillet prochain. Les chanteurs du projet interpréteront des classiques de la chanson française. Les billets sont disponibles à la vente à partir de 10 euros via le lien ici.


L'ambassade de France à Lisbonne organise aussi, comme tous les ans, un 14juillet sur invitations qui célèbre l'anniversaire de la prise de la Bastille.

 

Bon 14 juillet à tous, où que vous vous trouviez !

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Lisbonne !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Maria Sobral

Rédactrice en chef de l'édition Lisbonne.

À lire sur votre édition locale