Vendredi 24 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

13-17 mars : 31e édition de la BTL

Par Lucie Etchebers-Sola | Publié le 13/03/2019 à 02:24 | Mis à jour le 13/03/2019 à 02:40
rua-augusta

Du 13 au 17 mars 2019 aura lieu la 31e édition de la BTL -Bolsa de Turismo de Lisboa- le plus important salon du tourisme du Portugal. Un évènement qui va de paire avec la croissance exponentielle que connaît l’industrie touristique depuis la reprise économique progressive du pays  ces dernières années.
 

La BTL au service de la promotion du tourisme

En 2018, la BTL a accueilli 77 000 visiteurs et 1500 exposants liés à l’industrie du tourisme venant d’une quarantaine de pays différents. Cette 31e édition de la BTL se déroulera à la FIL (Foire Internationale de Lisbonne, Parque das Nações) et c’est la région de Lisbonne qui sera mise en avant lors de cet événement. L’objectif du salon est de promouvoir le potentiel touristique de cette région et de valoriser sa culture tant du point de vue culturel qu’historique, mais également de rendre compte de la capacité de Lisbonne à organiser des évènements internationaux sur le marché du MICE1.
 
Lisbonne est  l’une des destinations européennes qui connaît la plus forte croissance sur ce marché. La directrice générale de l'Association touristique de Lisbonne, Paula Oliveira, a déclaré : "La BTL est la plus grande vitrine de la promotion du tourisme au niveau national. Après plusieurs récompenses internationales en tant que destination touristique d’excellence, Lisbonne doit continuer à montrer ce qui fait d’elle et sa région une destination à ne pas manquer". 18 municipalités qui s’étendent autour de la capitale portugaise seront représentées lors de ce salon, ainsi que les différentes régions du Portugal. L’occasion pour toutes les entreprises et agences liées au tourisme de rencontrer d’autres professionnels, de créer des partenariats et de communiquer sur les services qu’ils proposent. Les deux premiers jours du salon seront d’ailleurs destinés exclusivement aux professionnels, le public est attendu les trois derniers jours, du 15 au 17 mars (billet d’entrée 6€).
 
Les chiffres du tourisme toujours en hausse
 
La tenue de la BTL à Lisbonne est plus que jamais à l’ordre du jour dans un contexte où l’industrie touristique n’a jamais été aussi dynamique au Portugal. Selon un rapport établit en avril 2018 par le service économique de l’ambassade de France au Portugal, le Portugal a battu des records en matière de fréquentation et de recettes touristiques en 2017. Elle a accueilli plus de 23 millions de touristes et 50 millions de passagers dans ses aéroports, tandis que la part des recettes directement liées au tourisme dans le PIB a atteint 7,1 %. Les recettes touristiques ont dépassé pour la première fois 15 milliards d’euros en 2017, soit une augmentation de 19,5 % par rapport à 2016. Les chiffres fourni par Eurostat sur la balance touristique des pays de l'Union européenne en 2017 font apparaître une augmentation de 23% du solde de la balance touristique portugaise, ce qui maintient le Portugal en cinquième position des pays affichant la balance touristique la plus élevée de l'Union européenne. En tant que pays côtier, le Portugal bénéficie également d’un tourisme de croisière important qui a enregistré une augmentation de 12,3% en 2017, notamment à Lisbonne (331 entrées de navires au total en 2017) et Funchal (289 navires), les des deux principaux ports nationaux de croisières.
 

Où vont les touristes ?

Le tourisme au Portugal est centré sur une clientèle européenne, fréquentant essentiellement les grandes villes (Lisbonne et Porto) et la région sud du pays (l’Algarve) pendant la période estivale. Actuellement, les séjours au Portugal sont principalement divisé en trois type de séjours : les séjours "plage et soleil" en Algarve (33,1 % des nuitées hôtelières) et à l’île de Madère (principalement appréciés des clients anglais, allemands et hollandais, les séjours "city break" dans les villes de Lisbonne (24,9 % des nuitées hôtelières) et de Porto, et enfin les  séjours religieux à Fátima.
 

Les touristes Français au Portugal

On l’aura remarqué, il y a beaucoup de Français au Portugal ! Certains s’y installent, mais la majorité ne fait que passer. Les touristes Français sont parmi les plus nombreux à venir au Portugal et ceux dont la fréquentation augmente le plus (+ 17,4 % en 2016 par rapport à 2015, derrière les Etats-Unis). Les Français sont classés 3ème en nombre de clients dans les établissements hôteliers, en général pour des séjours plus courts que les ressortissants des autres pays (week-ends, city breaks). Ils voyagent ainsi pour la plupart à Lisbonne (38,8 %), dans le Nord (20,9 %), et en Algarve qui a enregistré l’une des plus fortes augmentations de fréquentation française avec + 37 % en 2016.
 

Les freins au tourisme

Le rapport du service économique de l’ambassade de France au Portugal prédit toutefois une baisse de la croissance de ce secteur au cours des prochaines années compte tenu des contraintes infrastructurelles et de main-d’œuvre du pays. Une diminution que le Premier ministre Antonio Costa compte bien minimiser avec son Programme National d’Investissement qui a placé le développement économique et le secteur de la mobilité et des transports au cœur des préoccupations nationales pour la prochaine décennie. Une des entraves au développement du tourisme devrait résider dans les capacités limitées des infrastructures aéroportuaires -ce à quoi devrait pallier l’aéroport de Montijo-, ces dernières constituant la porte d’entrée quasi exclusive des touristes étrangers. De même la disponibilité et la qualification des ressources humaines au Portugal pourraient s’avérer insuffisantes et constituer un deuxième goulet d’étranglement. Par exemple, les 12 écoles de tourisme du Portugal ne forment chaque année que 5900 professionnels alors que le secteur de l’hôtellerie et de la restauration a contribué à créer 53.000 postes de travail en 2017 selon le rapport du service économique de l’ambassade de France au Portugal. Les entreprises du secteur de l’hôtellerie doivent donc se tourner vers des candidats formés à l’étranger. Enfin, la réticence de plus en plus assumée de la population locale au tourisme de masse pourrait nuire à la réputation favorable du pays en matière d’accueil et contribuer à réduire la croissance du secteur.

 
Le poids croissant du tourisme dans l’économie portugaise suscite de nombreux débats, notamment politiques, du fait de ses conséquences sociales liées à la hausse des prix de l’immobilier, mais aussi au risque de trop forte dépendance de l’économie vis-à-vis de ce secteur, ce que de nombreux économistes déplorent. Les prochaines années seront décisives pour mettre en place au Portugal une politique touristique durable qui satisfasse les visiteurs comme la population locale, et qui permettent au pays de rester celui qui attire aujourd’hui des millions de curieux tous les ans. Le BTL va être pour cela un bon moyen de prendre la température.
 
1 Acronyme couramment utilisé pour désigner l’activité hôtelière et touristique liée à des événements de la vie des entreprises qui correspond aux termes anglais "Meetings", "Incentive", "Conférences" et "Exhibitions / Events"
 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

ARBRE - Le jacaranda (Jacaranda mimosifolia)

S’il y a bien un arbre que l’on remarque dans les rues de Lisbonne à cette époque de l’année, c’est bien lui. Tous les ans, d’ailleurs, il y a un rituel institué entre les Lisboètes de

Expat Mag

Quels sont les meilleurs vins du monde ?

Le plus grand concours viticole du monde vient de rendre son verdict. Parmi les milliers de vins en compétition, seuls 50 ont reçu le titre très prisé « Best in Show ». Les vins français figurent-ils