Une momie pré-inca, ligotée, découverte près de Lima

Par Guillaume FLOR | Publié le 03/12/2021 à 08:00 | Mis à jour le 03/12/2021 à 15:35
Photo : © Université de San Marcos
Une momie pré-inca, ligotée, découverte près de Lima

Des archéologues péruviens ont trouvé une momie vieille de 800 à 1.200 ans, parfaitement conservée et étonnamment attachée avec une corde, lors de fouilles dans le district de Lurigancho-Chosica.

C’est en fouillant un ancien complexe urbain, sur le site archéologique de Cajamarquilla, dans la périphérie de Lima, que l’équipe de 40 personnes, dirigée par les archéologues Yomira Huamán Santillán et Pieter Van Dalen de l'Université de San Marcos (UNMSM), a découvert une momie ligotée et dans un très bel état de conservation qui daterait de 800 à 1.200 ans.

 

Les archéologues ne cherchaient pas de momie, cette découverte est une surprise

Les restes appartiennent très probablement à un homme qui aurait entre 18 et 22 ans au moment du décès. La découverte a eu lieu à une profondeur de 1,40 mètre, à l'intérieur d'une chambre funéraire ovale d'environ trois mètres de long. La momie a été retrouvée en position fœtale avec le visage couvert par ses mains.

« Nous ne nous attendions pas à faire une découverte aussi importante » a déclaré Yomira Huamán.

En effet, il ne s'agirait pas d'un homme ordinaire, mais d'une personne très importante comme un commerçant ou un personnage de haut rang. Une datation au carbone va maintenant être réalisée pour définir plus exactement la période à laquelle a vécu cette personne. Et les archéologues vont également continuer leurs analyses afin de mettre à jour plus de détails qui pourraient aider à préciser l'identité de la momie.

 

Une momie pré-inca, ligotée, découverte près de Lima
© Université de San Marcos

 

À côté de la momie se trouvait les ossements d'un cobaye andin et de ce qui semble être un chien selon des chercheurs de l'Université de San Marcos. Des restes de maïs et d'autres végétaux ont également été découverts dans la chambre funéraire. Les archéologues ont aussi trouvé des os de lama à l'extérieur de la tombe, les restes d’un animal dont des morceaux de viande auraient été offerts au défunt.

« Une fois que le corps est placé dans la tombe… les descendants continuent de venir régulièrement pendant de nombreuses années pour y mettre de la nourriture et des offrandes, y compris des coquillages » explique Pieter Van Dalen.

 

Cajamarquilla, un important centre commercial multiethnique

Le site archéologique de Cajamarquilla est situé à 24 kilomètres à l'est de Lima et est l'un des plus grands complexes archéologiques de la ville. Selon Van Dalen, Cajamarquilla « était une très grande ville qui aurait pu abriter entre 10.000 et 20.000 personnes sur un total de 167 hectares ». Elle a été construite vers 200 avant JC et a été occupée jusqu'en 1.500.

Cajamarquilla était un centre urbain où de multiples fonctions ont été développées avec une grande variété de secteurs différents : commerciaux, administratifs, domestiques et résidentiels.

 

guillaume flor

Guillaume FLOR

Responsable de l'Édition Lepetitjournal.com de Lima au Pérou. Diplômé en Sciences de l'Information et de la Communication. Depuis plus de 20 ans hors de France : Mexique, Canada, Equateur, Costa Rica, Colombie, Brésil, Espagne et Pérou.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Lima !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale