TEST: 3752

La forêt protégée d’Alto Mayo reconnue mondialement grâce à ses goûteurs de café

Par Guillaume FLOR | Publié le 22/03/2022 à 16:34 | Mis à jour le 23/03/2022 à 11:36
Photo : © Sernanp
Une personne en train de sentir différents cafés

À travers son école de dégustation de café, la forêt protégée d'Alto Mayo (BPAM) est devenue la première zone naturelle protégée au monde à être certifiée par le Coffee Quality Institute.

Avec cette certification « Q Professional Venue » du Coffee Quality Institute (CQI), une organisation reconnue internationalement dans la formation des goûteurs de café, obtenue grâce au travail du Service National des Espaces Naturels Protégés par l'Etat (Sernanp), une agence rattachée au Ministère péruvien de l'Environnement, et son partenaire « Conservación Internacional Perú » ; « L’école de dégustation de café BPAM – Sernanp » devient un espace important pour le développement durable au Pérou, offrant aux jeunes qui contribuent à la conservation de cette zone protégée la possibilité d'obtenir le titre de « Q Grader » qui leur permettra de progresser professionnellement et d'améliorer leurs revenus.

Une information mise en avant par Ivonne Paico, responsable de la BPAM, qui a également indiqué que le premier cours international de dégustation de café se tiendra en juillet, dans le cadre du 35e anniversaire de cette zone naturelle protégée située dans les régions de San Martín, Amazonas et Loreto.

 

La forêt protégée d’Alto Mayo reconnue mondialement grâce à ses goûteurs de café
© Sernanp

 

« Quand j’avais l'âge d’aller à l’école primaire, le café pour moi, c'était le récolter, le sécher et le vendre au premier intermédiaire. Ensuite, nous avons signé les conventions de conservation avec la BPAM et, depuis, nous avons toujours cherché à améliorer la qualité de notre café pour cibler des marchés exigeants. Et aujourd'hui, je suis sur le point d'obtenir le diplôme de « Q Grader », un titre convoité par nous tous qui sommes dans le contrôle de la qualité du café » a déclaré Joimer Vargas, l'un des jeunes à être formé pour devenir goûteur « Q Grader ». Joimer a commencé comme dégustateur amateur et aujourd'hui, il est assistant au contrôle qualité du café au Laboratoire BPAM.

 

Par ailleurs, Luis Espinel, vice-président de « Conservación Internacional Perú », a souligné qu'avec l'Association andine des écosystèmes et Sernanp, les compétences des personnes formées sont renforcées afin qu'elles puissent promouvoir et participer activement au développement durable dans la région. À ce jour, 36 jeunes hommes et femmes ont été formés dans cette école, mais seuls 6 d'entre eux ont atteint le niveau avancé et pourront suivre le cours « Pre-Q », où ils se prépareront à la méthodologie des examens pour essayer d’obtenir le diplôme de « Q Grader ».

 

La forêt protégée d’Alto Mayo reconnue mondialement grâce à ses goûteurs de café
© Sernanp

 

La forêt protégée d'Alto Mayo : un exemple de conservation et de développement

La forêt protégée d'Alto Mayo a été créée le 23 juillet 1987 afin de conserver 182 000 hectares de forêt. Grâce à sa protection, l'approvisionnement en eau pour la consommation humaine, agricole et industrielle est garanti pour plus de 280 000 personnes. La BPAM abrite des paysages uniques et une grande diversité biologique composée de plus de 500 espèces d'oiseaux et plus de 300 espèces d'orchidées, dont l'orchidée sabot fuchsia (Phragmipedium kovachii) considérée comme l'une des plus belles au monde et la chouette moustachue (Xenoglaux loweryi) , la plus petite qui existe.

 

La forêt protégée d’Alto Mayo reconnue mondialement grâce à ses goûteurs de café
© Sernanp

 

guillaume flor

Guillaume FLOR

Responsable de l'Édition Lepetitjournal.com de Lima au Pérou. Diplômé en Sciences de l'Information et de la Communication. Depuis plus de 20 ans hors de France : Mexique, Canada, Equateur, Costa Rica, Colombie, Brésil, Espagne et Pérou.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Lima !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale