Dimanche 17 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Élection indonésienne - 326 morts lors du dépouillement des votes

Par Lepetitjournal Jakarta | Publié le 30/04/2019 à 22:00 | Mis à jour le 01/05/2019 à 03:42
indonésie élection décès épuisement

L’organisation des élections sur le plus grand archipel du monde n’a pas été de tout repos. Un triste bilan vient d'être annoncé par les autorités : plus de 326 agents électoraux sont morts d’épuisement après avoir dépouillé des centaines de millions de bulletins de vote.

Une élection complexe (pour certaines régions on votait pour cinq élections différentes), un taux de participation élevé, 190.000 millions de votants, 800.000 bureaux de vote, des journées très chaudes auraient entrainé la mort par épuisement de plus de 326 assesseurs. Nombreux sont ceux qui ont travaillé plus de 30 heures d’affilée. Dans certains bureaux de vote, on comptait une centaine de candidats.

Faute d’un nombre de fonctionnaires disponibles, le gouvernement a dû faire appel à des intérimaires pour gérer ces élections. Des personnes peu expérimentées qui face au stress et la chaleur ont très mal supporté ces journées, le dépouillement s'est déroulé sur dix jours. On dénombre 326 décès et plus de 1800 arrêts maladie.

Le responsable de l’assemblée nationale indonésienne demande que l’Indonésie passe au vote électronique et réclame des explications au gouvernement.

Les familles des victimes seront indemnisées de 2.000 euros par foyer.

Rappel : les résultats officiels des élections seront publiés le 22 mai.

 

 

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com jakarta

Lepetitjournal Jakarta

L'édition de Jakarta de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Jakarta

ÉCHAPPÉE BELLE

Un week-end à Bandung : que faire ?

Surnommée « le petit Paris», Bandung, la capitale de la province de Java occidental, se démarque par son architecture de style Art Déco ainsi que par son climat relativement frais.

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles