Samedi 15 mai 2021

Other Side Experience : une autre façon de découvrir Jakarta

Par Odyl Devaux-Zeller | Publié le 11/04/2021 à 22:30 | Mis à jour le 12/04/2021 à 12:53
Un groupe de cycliste part a la decouverte d'un quartier de Jakarta avec un guide

Le petitjournal.com de Jakarta a testé pour vous Other Side Experience, qui propose de découvrir un quartier de la capitale à vélo.  Le rendez-vous est fixé à 8h devant le restaurant Warung Turki. Nous sommes accueillis par une dizaine de vélos jaunes et une délicieuse collation (café, thé, eau citronnée).

 

L’histoire d’une belle aventure

En attendant que le groupe d'une douzaine de personnes se forme, voici l'histoire de cette belle aventure.

Grégory Tobing, un ancien élève du Lycée Français de Jakarta, et Dian Hasan, écossais vivant à Jakarta depuis trois ans, travaillent ensemble dans un espace de co-working. Tous les jours, Grégory vient travailler à vélo, qu'il pleuve, qu'il vente (mais hélas pas qu'il neige !). Intriguant de plus en plus ses collègues, Dian a l'idée d'organiser une balade à vélo avec Grégory comme guide en 2017. Other Side Experience est lancé. Sa mission : utiliser le vélo comme fédérateur et susciter les gens à s'engager dans la culture et la découverte de leur environnement tout en réduisant la pollution.

La petite compagnie comprend 3 personnes à plein temps : Grégory, Dian et un graphiste. Pour leurs tours, ils font appel à des personnes extérieures. Durant la balade, nous étions accompagnés d'un technicien et d'un photographe : « Le but est de faire pratiquer l'anglais à nos intervenants et de leur faire acquérir une expérience. A terme, ils seront à même de prendre en charge les clients de façon indépendante » nous explique Grégory.

Avec la Covid, toute l'équipe est testée tous les 15 jours.

Other Side Experience propose plusieurs circuits : Kemang, Kuningan, Kota Tua, Kebayoran, Menteng, Senopati....et essaye de combiner balade à vélo et découverte d’un restaurant. Avec ou sans vélo, pas de souci, Grégory loue aussi les vélos, les jaunes !! Grégory et son équipe peuvent également organiser des tours privés à la demande.

A la découverte à vélo de Kemang

Le groupe est complet : une douzaine de personnes. Trois, deux un, ... et c'est parti ! Nous commençons par nous échauffer en faisant un petit tour de Kemang Raya avant de nous engouffrer dans des ruelles très étroites, faisant partie d'un kampung.

"Les gens prennent leur environnement pour acquis, percevant le kampung urbain comme un bidonville. Nous voulons qu'ils sortent de leur zone de confort, leur ouvrir les yeux, les amener à regarder la communauté au sens large, à comprendre l'endroit où nous vivons, en leur montrant la vraie vie de quartier", nous dit Dian.

Dans notre groupe, plusieurs indonésiens et indonésiennes nous accompagent, ils habitent le sud de la ville et découvrent pour la première fois les petites ruelles et Kampung qui se cache derrière les buildings et les maisons.

kemang balade velo

Petit détour par le skate parc où l'on peut admirer du street art. Un exceptionnel portrait d'Eric Swenson, Dian nous explique : "C'est le fondateur du magazine Trasher pour les fans de skate." Une série de fleurs telle une frise sur le dessus d'un mur. Gregory fan de street art commente : "il s'agit de l'œuvre de Rizky Aditya Nugroho, plus communément connu sous le nom de Bujangan Urban, qui dessine toujours les mêmes fleurs avec pour seule différence l'orientation de la petite sphère. Bujangan Urban essaye de sensibiliser les habitants de Jakarta à son manque cruel d'espaces verts. Il en a peint un peu partout dans la ville, alors, ouvrez l'œil !"

Nous filons ensuite tout droit pour nous retrouver dans un autre kampung où une grande fresque représentant les 7 présidents d'Indonésie nous accueille. Au détour d'une petite rue, nous nous retrouvons dans un cimetière, juste derrière Ranch Market, à deux pas de Papilion. Impossible d'imaginer que derrière un portail sur Kemang Raya se trouve cet espace presque sauvage.

kemang balade velo

Petite halte rafraichissante à Lemondiscofish où il est possible de déguster des glaces faites maison. Nous voilà repartis, passant par une toute petite rue de bambous, un petit air de Bali dans Kemang.

 

D'ailleurs savez-vous ce que veut dire Kemang ?

kemang fruit

Il s'agit tout simplement d'un fruit. Avant les années 70, le quartier de Kemang était très agricole avec bon nombre de rizières et de plantations d'arbres fruitiers, notamment de nombreux manguiers.

Autre petite anecdote. Savez-vous pourquoi Kem Chick ? Toujours dans les années 70, monsieur Bob Sadino ouvre un petit magasin dans Kemang et vend du poulet. Son nom : Kemang Chicken. Devant le succès rencontré, très vite, cela s'est appelé Kem Chick et est devenu un supermarché.

Nous continuons notre balade, et nous voilà partis faire un petit tour dans les ruelles qui sillonnent Kemang,  puis nous passons du côté de Kemang Timur. On pose les vélos et on va se perdre dans un dédale de toutes petites rues. On y rencontre quelques chèvres, un singe.

"Le vélo peut être considéré comme un symbole d'ouverture qui permet de se rapprocher de son environnement, de la nature et des gens. Les cyclistes capturent ainsi le contraste entre la vie moderne et les quartiers densément peuplés " nous explique Grégory. "Notre objectif est de construire et de développer la relation avec les gens et leur environnement ".

Petit passage à Jeruk Purut

Notre périple nous amène au cimetière de Jeruk Purut, où est enterré Louis-Charles Damais (1911-1966), celui-là même qui a donné son nom au Lycée Français de Jakarta en 2008. Louis-Charles Damais était chercheur à l'École Française d'Extrême-Orient. Arrivé à Java en 1937 pour étudier les monuments et l'histoire de l'île, il y passera le reste de sa vie. Les tombes sont bien alignées. Sur la majorité des pierres tombales, on peut lire Bin ou Binti ce qui veut dire respectivement fils de ou fille de.

Une autre curiosité sont les petits drapeaux indonésiens en fer que l'on voit au bord des tombes. Il s'agit des "Bambou Runcing". Durant la guerre d'indépendance, les Indonésiens ont utilisé des bambous comme moyen de résistance contre le colonisateur hollandais. Le "Bambou Runcing" symbolise le courage et le sacrifice dont ont fait preuve les indonésiens. Chaque tombe ayant un "Bambou Runcing" est donc la tombe d'un héros.

kemang velo
Tombe de Louis-Charles Damais / Bambou Runcing symbole de courage et sacrifice

15 km plus tard, nous voilà de retour à notre point de départ : Warung Turki où nous attend un délicieux brunch !

 

Un beau moment qui nous a donné envie d'explorer d'autres tours ! Alors à vos vélos !

 

Plus d’informations : Rendez-vous sur la page Instagram de Other Side Experience.

WA 081282598626

 

 

Nous vous recommandons

odyl Devaux Zeller

Odyl Devaux-Zeller

Après avoir vécu aux Philippines au Vietnam et désormais en Indonésie, je prends plaisir à découvrir ce pays aux milles facettes et à partager mes découvertes avec les lecteurs du Lepetitjournal.com Jakarta
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Jakarta ?

LIVRE

Bali : un livre d'entretiens sur 50 ans de changements

"Bali - 50 ans de changements" vient de paraître. Un ouvrage qui dépoussière les idées convenues. Ce livre est la retranscription d’échanges entre Jean Couteau et Eric Buvelot installés en Indonésie.