Lundi 26 juillet 2021

Election : Liste " Solidarité Française en Indonésie"

Par Lepetitjournal Jakarta | Publié le 19/05/2021 à 21:30 | Mis à jour le 19/05/2021 à 21:30
Elections consulaires en Indonesie, photo des membres de la liste Solidarité Française en Indonésie

Les Français enregistrés sur les listes électorales du consulat de France en Indonésie sont appelés à élire leurs trois conseillers des Français de l'étranger qui les représenteront pour une durée de 6 ans. Vous pourrez voter soit sur internet entre le 21 au 26 mai, soit le 30 mai aux urnes. Pour l'Indonésie, il y aura deux bureaux de vote : l'un à Jakarta à l'ambassade de France, et l'autre à Bali au Lycée Français.

 

Pour l’Indonésie, quatre listes ont été déposées. Nous vous présentons aujourd’hui la liste « Solidarité française en Indonésie ». L’ordre de présentation des listes est fonction du tirage au sort réalisé à l’ambassade pour établir le numéro de la liste.

Helene Le Touzey liste election consulaire Indonesie
Hélène Le Touzey

Hélène Le Touzey, vous êtes la tête de liste " Solidarité Française en Indonésie", pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ?

Je vis en Indonésie depuis l’an 2000. Entre autres actions menées auprès de mes concitoyens, 

- je suis conseillère des Français en Indonésie depuis sept ans,

- j’organise des visites et assiste des prisonniers depuis plus de 20 ans.

Tout au long de ces années, je me suis efforcée d’apporter mon soutien le plus sincère aux personnes qui me le demandaient dans différents domaines. 

Je suis également : 

- trésorière du CSFI (Comité de Soutien des Français en Indonésie). Ce comité a été créé pour soutenir et venir en aide aux Français qui font face à des situations douloureuses et ne peuvent être soulagés par les aides sociales accordées par le gouvernement,

- trésorière d’un « Think Tank » indonésien (FPCI),

- trésorière d’une organisation de la diaspora indonésienne (IDN-Global).

 

Comment avez-vous constitué votre liste ?

Nous sommes un groupe d’amis ancrés depuis de nombreuses années dans la communauté française et parfaitement intégrés. Nous avons de bons appuis et avons construit un solide réseau tant du côté français qu’indonésien. Afin d’être polyvalents et efficaces, nous avons voulu constituer un groupe de personnes ayant des compétences diversifiées. Notre vœu est d’œuvrer de concert pour aider au mieux et au plus près les concitoyens qui en manifestent le besoin.

 

Quels sont selon vous les plus grands défis auxquels font face les Français d'Indonésie ?

Les défis rencontrés par les Français d’Indonésie sont de plusieurs ordres : administratif, social, juridique, judiciaire ou légal (dossiers à remplir, démarches à l’immigration, éducation des enfants, emprisonnement, accident, décès d’un proche, vol, perte, catastrophe naturelle…).

Certains font aussi face à des difficultés lors de la création et la gestion de leur entreprise privée.

Beaucoup plus de personnes que nous pouvons l’imaginer vivent dans la précarité, la solitude ou la maladie. La situation s’est aggravée depuis la pandémie de Covid-19. L’une de nos missions sera d’épauler ces personnes.

 

Que représente pour vous la mission principale de conseiller des Français de l'étranger ?

L’une des missions principales d’un conseiller consulaire est d’accompagner dans leurs démarches les Français qui se sentent désemparés devant les difficultés de tout ordre qu’ils rencontrent. 

Il nous faut être disponibles et à l'écoute de chacun avec empathie, sincérité et solidarité puis mettre en œuvre des solutions adaptées au cas par cas pour accompagner le déroulement de nos actions et ce, aussi longtemps que nécessaire.

Si je suis réélue, je désirerais, avec l’aide de mes colistiers :

- continuer d’apporter un soutien moral et matériel aux personnes en difficulté,

- être un lien entre les membres des familles séparées par les accidents de la vie,

- aider les personnes en difficulté à retrouver leur place dans la vie sociale,

- rencontrer et coopérer avec les autorités françaises pour partager avec elles les problèmes relevés afin de réfléchir en commun à des solutions adaptées,

- participer aux différentes commissions en faisant passer l’aspect humain avant toute chose (bourses scolaires, aides sociales, Conseil d'Établissement).

 

Pouvez-vous nous détailler les grands axes de votre programme ?

Nous voulons :

- continuer d’œuvrer à l’obtention de la double nationalité pour les conjoints et les enfants issus de couples mixtes,

- faire évoluer les droits des conjoints mariés à des Indonésiens pour l'accès à la propriété,

- alerter le gouvernement français sur les aides à apporter aux familles en situation de précarité afin de réduire leurs difficultés, surtout en cette période de Covid-19,

- mettre nos compétences à la disposition de l’ensemble des Français en Indonésie, en collaboration avec les services consulaires et les instances indonésiennes et, plus que tout, rester au plus près des personnes en difficulté.

 

Pouvez-vous nous donner le nom de vos colistiers ?

Liste : Solidarité Française en Indonésie

1. Hélène Le Touzey,

2. Yann Penduff, médecin, gestionnaire de projet,

3. Brigitte Zainan, Enseignante au LFJ,

4. Alain Beauparlant, ex-fondateur et directeur de filiales de groupes industriels français, conseiller du Commerce Extérieur de 2004 à 2020,

5. Françoise Pouchot-Panggabean, ex-assistante de vie scolaire, membre active de l’APAB (Association pour la Promotion des Droits des couples mixtes),

6. Étienne Dodu, développeur d’applications mobiles.

 

Nous vous recommandons
lepetitjournal.com jakarta

Lepetitjournal Jakarta

L'édition de Jakarta de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Jakarta ?

ÉCHAPPÉE BELLE

IDÉE RANDO – Le volcan Kawah Ijen

IDEE RANDO – Le volcan Kawah Ijen : Envie de dépaysement et de nature sur le temps d’un week-end ? Pourquoi ne pas faire l’ascension du volcan Kawah Ijen ? Kawah Ijen signifie « cratère vert » ...

Expat Mag

Chennai Appercu
TECHNOLOGIES

Pourquoi les prochains smartphones seront-ils "made in India" ?

Augmentation de fabrication d’Iphones ou production d'équipements 5G par Nokia, arrivée de Samsung : l’Inde semble le lieu de prédilection pour les fabricants de smartphones en ce moment. Pourquoi ?