Jeudi 23 septembre 2021
TEST: 2263

Election : Liste "Alliance Solidaire des Français de l'Etranger"

Par Lepetitjournal Jakarta | Publié le 18/05/2021 à 21:30 | Mis à jour le 18/05/2021 à 21:30
Election consulaire indonesie, liste Alliance Solidaire des Français de l'Etranger

Les Français enregistrés sur les listes électorales du consulat de France en Indonésie sont appelés à élire leurs trois conseillers des Français de l'étranger qui les représenteront pour une durée de 6 ans. Vous pourrez voter soit sur internet entre le 21 au 26 mai, soit le 30 mai aux urnes. Deux bureaux de vote seront ouverts pour l'Indonésie : l'un à Jakarta au sein de l'ambassade, et l'autre à Bali au Lycée Français.

 

Pour l’Indonésie, quatre listes ont été déposées. Nous vous présentons aujourd’hui la liste « Alliance Solidaire des Français de l'Etranger». L’ordre de présentation des listes est fonction du tirage au sort réalisé à l’ambassade pour établir le numéro de la liste.

MF de Saint Priest d'Urgel election consulaire
Marie-Francoise De Saint Priest d'Urgel

Marie-Françoise de Saint Priest d’Urgel, vous êtes la tête de liste " Alliance Solidaire des Français de l'Etranger " pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ?

Après une vie professionnelle bien remplie en France, mon mari et moi avons choisi de nous installer à Bali il y a 18 ans. Mon rôle associatif et caritatif en Indonésie est marqué par de nombreuses actions. Tout d’abord en tant que volontaire auprès de l’ambassade, assistant les touristes en difficulté, accidentés, malades ou en détresse morale. Je suis aussi présidente fondatrice du club de retraites "Bien à Bali" et actuelle présidente du comité des fêtes des Français de Bali.

Lors de l’éruption du Mont Agung, le consulat m’a demandé de me rendre à l’aéroport afin de guider les Français en détresse. J’ai reçu la médaille d’honneur du ministère des affaires étrangères pour avoir su gérer la crise de Lombok. En reconnaissance de toute mon implication auprès de nos concitoyens, j’ai été nommée Chevalier de l’Ordre du Mérite National. Je souhaite m’investir encore plus pour aider les Français d’Indonésie.

Comment avez-vous constitué votre liste ?

La liste est constituée de personnes aux multiples compétences, juridiques, conseils, deux d’entre eux ont vécu à Jakarta depuis 2010, l’un d’entre eux, Grégoire, vit désormais à Bali, alors que Ludovic est encore basé à Jakarta et connait bien les Français de cette ville.

D’autres sont des retraités qui ont du temps à consacrer à nos concitoyens et surtout l’envie d’aider.

 

Quels sont selon vous les plus grands défis auxquels font face les Français d'Indonésie ?

Les défis auxquels font face les Français d'Indonésie sont multiples. Il y a tout d’abord, et comme partout, les problèmes d’adaptation des nouveaux arrivants, que ce soit à Bali, à Jakarta, à Surabaya ou ailleurs, qu’il ne faut en aucun cas minimiser, ces gens qui s’installent ont besoin d’accueil et de réponses. C’est dès ce moment que commence notre responsabilité en tant que conseillers des français de l'étranger. Il y a aussi les soucis spécifiques aux Français d'Indonésie, c’est-à-dire liés aux spécificités indonésiennes, notamment la nécessaire compréhension des cadres juridiques, voire comptables et fiscaux – par exemple : quels visas, structures, taxes, etc., puis l’accompagnement en termes de systèmes de santé, de sécurité, d’éducation - Ex : pourquoi et comment m’enregistrer auprès du consulat français, quelles assurances santé et quels hôpitaux choisir, que faire en cas de problème de santé grave, etc. 

 

Que représente pour vous la mission principale de conseiller des Français de l'étranger ? Et comment l'envisagez-vous ?

Le rôle du conseiller des français de l’étranger est de représenter tous les Français d’Indonésie. Notre projet est de le faire au plus près de vous au cours des cinq prochaines années et ce, sur tout le territoire.

Néanmoins plus de 50% des Français vivant en Indonésie sont installés à Bali. Vous avez besoin d’un conseiller attentif, vivant sur place, proche de vous, ayant une pleine connaissance de vos attentes pour vous représenter.

Notre équipe est composée de personnes de terrain disponibles pour répondre à toutes vos préoccupations et vous assister dans toutes vos démarches.

Nous nous engageons à vous faciliter l’accès à une information fiable et actualisée, grâce aux équipes techniques de l'Alliance Solidaire des Français de l'étranger qui nous épaulent quotidiennement.

Nous serons toujours à vos côtés pour vous soutenir au quotidien.

Nous remonterons vos doléances auprès des instances françaises, nous pouvons faire bouger les choses.

Bali ne sera pas l’île des oubliés, mais celle des leaders de l’aide à nos concitoyens.

Nous serons fiers de représenter, défendre et assister tous les Français d’Indonésie.

 

Pouvez-vous nous détailler les grands axes de votre programme ?

1ER POINT CLÉ

Grâce à notre vécu, nous aiderons à l’intégration des nouveaux venus en Indonésie, particuliers ou entrepreneurs.

Nous avons tous accumulé suffisamment d’expérience en “tracas” administratifs dans le quotidien pour les partager.

2EME POINT CLÉ

Améliorer l’accès aux soins :  la pandémie mondiale a démontré que beaucoup de Français n’avaient pas de couverture sociale ou ignoraient s’ils étaient couverts. Même lorsqu’on est en pleine santé, il est important de s’occuper de ce sujet. Nous diffuserons un maximum d’informations sur le système de santé local et les options qui existent depuis la France.

3EME POINT CLÉ

Défendre l’accès à l’éducation française : nous nous engageons à tout faire pour qu’aucun enfant français qui souhaite étudier à l’école française ne puisse y accéder faute de moyens. Nous veillerons à ce que l’enveloppe des bourses scolaires soit utilisée dans sa totalité, et que des systèmes alternatifs soient mis en place pour ceux qui ne peuvent pas y étudier.

4EME POINT CLÉ

Assister les Français en détresse.

La pandémie a plongé certains de nos concitoyens dans la misère et le dénuement, nous ferons de notre mieux pour les aider et participerons à la gestion du fond de solidarité mis en place par le consulat.

Nous serons attentifs aux conditions d’incarcération des prisonniers et leur apporterons écoute et réconfort.

5EME POINT CLÉ

Nous organiserons des permanences mensuelles à Bali et à Jakarta afin de répondre à toutes vos questions. Les Français de toute l'Indonésie pourront nous contacter par tous les moyens modernes de communication, nous serons à vos côtés en permanence, à votre écoute.

Nous nous engageons à éditer un résumé de chaque conseil consulaire pour vous maintenir informés de notre action.

 

Pouvez-vous présenter vos colistiers ?

Notre liste soutenue par l'Alliance Solidaire des Français de l'Etranger ASFE :

Marie-Françoise de SAINT PRIEST D’URGEL

Grégoire MORLAES-DUSAUTOIR : Français de 36 ans né en Australie, j'ai eu la chance de parcourir de monde dès mon plus jeune âge m'amenant à parler cinq langues étrangères, dont l'indonésien et le chinois. Je suis arrivé en Indonésie en 2010, d’abord à Jakarta puis à Bali. Puis je suis retourné en France en 2014, puis à Singapour, pour finalement revenir vers Bali en 2018 avec mon épouse et mes 2 enfants, une jeune fille de 4 ans et un petit garçon né à Bali fin 2018. Doté d'un double diplôme français et chinois en administration des affaires et en gestion internationale, j'ai près de 15 ans d’expérience dans le métier du conseil financier. Je serai heureux de mettre mes competences bénevolement au service de nos concitoyens.

Françoise DELAPLACE : Née à Paris j’ai vécu plusieurs années au Canada, aux Etats-Unis, au Liban et à Genève (20 ans), où j'ai travaillé un grand fabriquant d'appareil photo. J’ai fini ma carrière comme gérante d’une entreprise d’électroménager à Sallanches en Haute Savoie (17 ans). Je suis mariée et ai une fille, j’apprécie la joie d’être grand-mère à temps partiel car ma petite-fille est en France. J’habite Bali et ai beaucoup de temps libre pour me consacrer à nos concitoyens. Je souhaite porter mon engagement spécifiquement au niveau de la visite des prisons.

Ludovic DESJARDINS : Né en France en 1983, je suis un jeune chef d’entreprise à Jakarta. Aujourd’hui je suis un gestionnaire et entrepreneur hautement accompli et axé sur les résultats avec plus de 10 ans d'expérience internationale dans la finance, les services de conseils aux entreprises et la création de start-ups en Asie. Cofondateur depuis 2013 d’un groupe de vente directe prospère opérant en Asie, je gère aujourd'hui les activités existantes de ce groupe dans 6 pays et développe de nouveaux marchés et modèles économiques pour assurer sa croissance. Je pense sincèrement que mon expérience sur le marché asiatique et ma forte implantation sur le continent sont de réels atouts pour réussir à aider les Français d’Indonésie.

Maryline BARABOTTI : Après une enfance et des études dans la région cannoise, j'ai débuté comme commerçante à l’âge de 21 ans. En 2015, nous avons voulu avec mon mari tenter l’expatriation, et notre choix s’est porté sur l’Indonésie où nous avons posé nos valises pour une année test en famille à Bali. Nous avons gardé nos entreprises en France que nous gérions à distance. Nos deux enfants ont été inscrits au Lycée Français de Bali durant l’année scolaire. Cette année 2015/2016 a été une belle aventure pour nous tous et avons décidé de rester pour continuer notre vie d’expatriés à Bali. En 2016, nous avons repris un restaurant à Seminyak. Mon mari a gardé ses entreprises en France. J’ai, quant à moi, fermé mon dernier commerce en France pour me consacrer pleinement à l’évolution de notre restaurant. Aujourd’hui nous avons trouvé notre équilibre dans cette nouvelle vie, et les enfants s’épanouissent au fil du temps dans un pays où nous avons été très bien accueillis. Je serai heureuse de consacrer du temps à aider nos concitoyens. Je suis présidente  du comité de gestion du lycée français de Bali

Jean-Claude WINCKER : Après une carrière dans l’aviation militaire en qualité de contrôleur aérien, je fus appelé pour le même poste dans l’aviation civile. C’est à l’aéroport de Mulhouse que j’ai occupé ces fonctions puis à Bordeaux. Par la suite j’ai exercé dans divers services, notamment dans celui d’encadrement au Centre Régional de la Navigation Aérienne du Sud-Ouest. Lorsque j’ai pris ma retraite j’ai décidé de rejoindre l’Indonésie afin d'y vivre des moments heureux avec ma femme indonésienne et mon fils. Aujourd’hui ma volonté est claire : utiliser le temps dont je dispose pour le réinvestir dans l’aide des Français d’Indonésie.

 

Nous vous recommandons
lepetitjournal.com jakarta

Lepetitjournal Jakarta

L'édition de Jakarta de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s) Réagir