TEST: 2263

BeeMaHoney, l'apiculture bio au service des communautés locales indonésiennes

Par Marie Pinot Liebert | Publié le 06/02/2022 à 21:30 | Mis à jour le 08/02/2022 à 13:38
Photo : Jeremy and Fransisca fondateurs de BeeMaHoney
Jeremy et Fransisca, apiculteurs et fondateurs de la société BeeMaHoney

Beema vient de Bima, personnage des marionnettes wayang javanaises, symbole d'honnêteté, de force et de bravoure. Valeurs que Fransisca et Jeremy ont voulu appliquer à leur marque BeeMaHoney. Nous avons rencontré ces passionnés qui se battent pour produire du miel pur, sans additif et pour améliorer le quotidien des communautés locales avec lesquelles ils travaillent.

 

Comment vous êtes-vous lancés dans la production de miel ?

J’ai travaillé pendant 35 ans dans l’industrie hôtelière au Royaume-Uni, en Thaïlande, puis en Indonésie à Bali, Surabaya et Jakarta. C’est ici que j’ai rencontré ma femme, Fransisca. Il y a 4 ans, sa meilleure amie et son mari ont déménagé dans une maison de famille au centre de Java. Au même moment, nous avons noté que le marché du miel était porteur car la production est en déclin alors que la demande augmente. En leur rendant visite, nous avons tout de suite remarqué le potentiel de la région. Nous voulions un produit premium, biologique et réalisé dans les règles de l’art et c’est une excellente localisation.

Nous avons débuté avec des apiculteurs locaux et les “stingless bees”, des abeilles originaires de l’Asie du Sud Est. Ma femme, experte en marketing, a mis son talent au service de notre projet en créant la marque de A à Z. De mon côté, j’ai quitté mon travail dans l’hôtellerie pour me former à l’apiculture et ainsi pouvoir gérer nos propres ruches.

abeille asiatique
Apis Cerena, abeille asiatique

Comment la marque BeeMaHoney a été lancée ?

Très tôt, en 2017, nous avons rejoint une communauté de producteurs bio. Grâce à eux, nous avons eu la possibilité de faire des marchés, dans les centres commerciaux le plus souvent, et de présenter nos produits à des clients qui allaient ensuite devenir nos ambassadeurs.

En parallèle, grâce à mon expérience, nous avons contacté les hôtels haut de gamme afin qu’ils référencent nos produits. Le Shangri-La et le Raffles nous ont notamment fait confiance. Dans ce type d’hôtels, un buffet de petit déjeuner peut voir passer jusqu’à 500 personnes par jour, nous avons profité d’une visibilité exceptionnelle.

Ensuite, l’année 2018 a marqué un grand tournant car nous avons participé au concours Food Start Up Indonesia. Sélectionnés parmi 150 entreprises et après un parcours du combattant, nous avons terminé parmi les 10 finalistes. Les conseils des professionnels que nous avons reçus durant tout le processus ont clairement été un énorme atout. Depuis cette aventure, nous avons été remarqués et nous sommes suivis de près par le Ministère de l’Industrie.

C’est à ce moment-là que tout a décollé et que nous avons été référencés dans des supermarchés et magasins bio. Pour toucher un public encore plus large, nous nous sommes ensuite lancés sur les plateformes d’achat en ligne type Tokopedia ou Shopee.

production BeeMaHoney
Laboratoire de production

Quelques mots sur le sanctuaire des abeilles, le Bee Sanctuary ?

Ce projet, un peu différent, est situé sur les terres d’une ferme bio à Cigonbong près de Bogor. Nous avons à cœur d’y promouvoir les abeilles et d’en faire un lieu d’éducation et de recherches scientifiques. Sur ce site, nous sommes en partenariat avec la BAU (Bogor Agricultural University) qui enregistre l’activité de nos ruches grâce à des capteurs et des caméras. Cela nous permet d’analyser le comportement des abeilles mais aussi de prouver que les abeilles locales, bien que moins réputées dans le domaine de l'apiculture, sont tout aussi compétentes que leurs cousines européennes. Grâce à ces données scientifiques, nous allons pouvoir faire la promotion de l’apiculture locale et raisonnée.

 

Quels sont les bénéfices de vos actions pour les communautés locales?

En Indonésie 70% des fermes sont encore des exploitations de petite taille qui doivent permettre de subvenir aux besoins d’une famille de 7 personnes en moyenne. Placer des ruches sur leurs exploitations les aide à vendre du miel et générer un revenu additionnel.

Pour vous donner un exemple concret, nous sommes en lien avec le Ministère de l’Industrie pour un projet à Kalimantan. Les habitants produisent parfois du miel mais n’ont aucune idée de ce qu’ils peuvent en faire. Nous sommes allés sur place pour leur montrer comment le filtrer et en faire un produit de qualité. Notre rôle est de travailler avec ces communautés en leur transmettant notre savoir et en leur apportant des équipements appropriés pour récolter le miel en toute sécurité.

 

Des projets pour la suite ?​

En 2019, nous avons été sélectionnés par le gouvernement pour faire partie d’un programme qui aide les compagnies indonésiennes à exporter à travers le monde. Depuis, nous avons déménagé dans de nouveaux locaux qui nous permettent d’avoir une unité de production plus efficace. Nous venons également d’obtenir la plus haute certification en termes d’hygiène et de sécurité qui est le HACCP. Nous sommes maintenant près à exporter nos produits à grande échelle. Des discussions sont déjà en cours avec des revendeurs en Russie, en Hollande, en Italie, au Japon, et en Inde.

 

produits beemahoney

BEEMAHONEY

Site internet , Instagram 

E-Mail : info@beemahoney.com

Tel : 0815-8600-1336

 

 

Sur le même sujet
Marie Pinot Liebert

Marie Pinot Liebert

Experte en communication et gestion de projet, arrivée à Jakarta fin 2020 après une première expatriation aux EAU. Curieuse de découvrir l’Indonésie et de partager mes découvertes avec vous.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale