OPTIQUE - Connaissez-vous Polette ?

Par Lepetitjournal Jakarta | Publié le 23/10/2016 à 22:00 | Mis à jour le 12/02/2020 à 01:33
 palette lunette indonesie

Polette, nous l'avons rencontrée, ou presque, dans un café branché de Kemang pour une présentation officielle. Elle est arrivée sur la toile en Indonésie il y a 18 mois déjà à l'initiative d'un jeune VIE à qui l'entreprenariat ne fait pas peur. L'histoire de cette entreprise n'est pas banale, l'idée est originale et l'Indonésie semble une terre d'accueil prometteuse. Portrait d'une entreprise française pleine d'avenir en terre indonésienne. 

Polette est une création purement française développée par Pierre Wizman et Pauline Cousseau qui lancent en 2011 le site L'usine à Lunettes by Polette pour répondre à un besoin très simple : démocratiser le marché de l'optique. L'idée est de limiter au maximum les intermédiaires entre l'usine et le client et de proposer un grande variété de montures à bas prix.

Et Polette en Indonésie c'est Nicolas Paris. Diplômé de l'Institut Commercial de Nancy, il débarque à Jakarta  en novembre 2012 chez Carrefour pour un VIE (Volontariat international en Entreprise) qui malheureusement tourne court, et pour cause l'enseigne française décide de se retirer de l'Indonésie alors que Nicolas est arrivé depuis à peine 2 mois. Qu'à cela ne tienne il trouvera une nouvelle entreprise et terminera son volontariat chez Sophie Paris où il apprendra beaucoup sur ce qui a fait le succès de cette marque distribuée jusque dans les provinces les plus reculées de l'Indonésie. A l'issue de son VIE Nicolas pense qu'il n'en a pas fini avec cet archipel aux milliers d'iles qui lui offre tant de possibilités de voyages et de découvertes. Il décide donc de prolonger son séjour et de lancer un projet personnel. Il a eu l'occasion de rencontrer les fondateurs de Polette lors d'un voyage en Chine et pense que le concept peut être adapté au marché indonésien. 

Il effectue une étude de marché et s'aperçoit rapidement que Polette a son mot à dire sur le marché de l'optique indonésien qui ne propose pas grand chose entre les grandes marques très chères et les montures ordinaires très bas de gamme. 

Des expéditions à travers toute l'Indonésie

Le site est lancé début 2015. Après 18 mois d'activité la société honore entre 200 et 500 commandes par mois. Si 60% des envois se font sur Java, il peut arriver que des clients commandent de régions beaucoup plus isolées comme Flores ou même la Papouasie. 

Les clients sont à 70% des clientes et sont âgés de 18 à 25-30 ans. Il faut avouer que la commande en ligne est plutôt une affaire de jeunes et le concept novateur peut parfois laisser perplexe. C'est pour ces raisons que bien des clients utilisent les réseaux sociaux de la marque pour se renseigner et questionner les conseillers via whatsapp ou Instagram.  

Pour complèter le site un showroom vient d'ouvrir à Bandung le mois dernier. Après Utrecht, Amsterdam et Lille c'est le 1er hors de l'Europe. Nicolas précise qu'il ne s'agit pas d'un magasin traditionnel mais plutôt d'une boutique connectée. Sur place pas de stock  les commandes sont passées en ligne et les lunettes désignées à Amsterdam et fabriquées en Chine sont toujours livrées à domicile en 9 jours ouvrables en moyenne.

Les objectifs pour l'avenir sont ambitieux, Polette compte ouvrir un nouveau showroom à Jakarta et 3 autres dans des grandes villes de province d'ici un an et espère atteindre le million de dollars de chiffre d'affaires d'ici 2 ans.

Lucie Pech (www.lepetitjournal.com/jakarta) lundi 24 octobre 2016

lepetitjournal.com jakarta

Lepetitjournal Jakarta

L'édition de Jakarta de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale