30 novembre, la série OVNI clôture le Festival du Cinéma Français

Par Institut Français d'Indonésie | Publié le 25/11/2021 à 21:15 | Mis à jour le 25/11/2021 à 21:15
Serie OVNI festival Film Français Indonesie

L’Institut Français d’Indonésie a fait le choix de la résolution comme thème pour son festival grâce au partenariat inédit avec la plateforme digitale indonésienne Mola. En effet, l’objectif est d’emmener tous les indonésiens des 12 000 îles peuplées vers un voyage à travers le cinéma français. Après le succès de la soirée de lancement du festival avec la présence du réalisateur Pierre-Emmanuel Le Goff, l’Institut Français prépare la clôture le 30 novembre.
 

La série OVNI avec la présence en ligne du producteur.


La clôture du festival aura lieu le mardi 30 novembre à 14h30 avec la présence en ligne du producteur François Ivernel. A cette occasion, la série OVNI(S) sera présentée au public. Le producteur évoquera les genèses de ce joli projet et la vie du personnage principale de la série : un brillant ingénieur spatial Didier Mathure campé par Melvil Poupaud qui se retrouve muté à la tête d’un bureau d’enquête spécialisé sur les OVNIS.

Pourquoi regarder OVNI(S) ?

 

« Car c’est la seule série ou vous verrez quelqu’un qui parle l’espéranto, Steven Spielberg au GEPAN, un style 100% soixante-dix avec beaucoup de pattes d’éph’, des lunettes XXL, des motifs, des lignes, des fleurs, des formes psychédéliques, beaucoup de flamants roses, des bonnes inspirations pour une soirée déguisée, des cours de yoga...atypiques, Melvil Poupaud sous LSD et des OVNI(S) ou pas » Canal+

Vous avez jusqu’au 30 novembre pour regarder gratuitement sur Mola l’ensemble de notre sélection de 17 films. Aussi, n’oubliez pas de regarder la série OVNI(S) et préparez vos questions. Pour clôturer cet évènement l’IFI à préparer des cadeaux pour les participants.

Le catalogue des films du Festival :


Les misérables de Ladj Ly : prix du jury au festival de Cannes et César du meilleur film, chronique engagée et immersive de la France contemporaine. 
 

Roubaix, une lumière : d’Arnaud Desplechin, histoire d’un fait divers dans le nord de la France, entre drame social stylisé et film d'enquête. 

 

Ce qui nous lie : de Cédric Klapisch avec Pio Marmaï, Ana Girardot et François Civil. L’histoire touchante d’une fratrie en Bourgogne reprenant la gestion du domaine viticole de leur père. 
 

Rebelles : d’Allan Mauduit, avec Cécile de France, Yolande Moreau et Audrey Lamy, comédie déjantée mettant en scène un trio de femmes à l’humour décapant.
 

L’Odyssée : de Jérôme Salle avec Lambert Wilson, Audrey Tautou et Pierre Niney, biopic émouvant du célèbre explorateur français Jacques-Yves Cousteau portant un message écologique poignant.
 

Les vacances de monsieur Hulot : de Jacques Tati tourné en 1951, fable sarcastique de l’attachement au capitaliste et à la modernité.

Jeux d’enfants : de Yann Samuell, histoire romantique d’un couple qui n’a pas froid aux yeux, avec le duo Marion Cotillard et Guillaume Canet à leur débuts.
 

Un amour impossible : de Catherine Corsini avec Virginie Efira et Niels Schneider, fiction intime et politique, retraçant le combat d’une mère courage dans la France des années 50.
 

M. et Mme Adelman : de Nicolas Bedos avec Nicolas Bedos et Doria Tillier, odyssée d'un couple hors du commun, traversant petites et grandes histoires du dernier siècle.
 

Le daim  : de Quentin Dupieux avec Jean Dujardin et Adèle Haenel, comédie basculant dans le thriller et parodiant la figure du tueur en série où un blouson en daim devient un personnage de cinéma.
 

En liberté : de Pierre Salvadori, comédie policière, poétique et rocambolesque avec Pio Marmai, Adèle Haenel et Vincent Elbaz.

Au revoir Là-Haut :  réalisé par Albert Dupontel, l’histoire d’une arnaque aux monuments aux morts montée par deux rescapés des tranchées, l'un dessinateur de génie, l'autre modeste comptable.
 

Et enfin, Le sens de la fête, réalisé par Olivier Nakache et Eric Toledano, l’envers du décor d’une soirée de mariage insolite vu par ses organisateurs.

 

Ici lien zoom pour participer à la présentation de François Ivernel producteur de la série OVNI

IFI Indonesie Culture Institut

Institut Français d'Indonésie

L’Institut Français d’Indonésie (IFI) œuvre pour la politique culturelle extérieure de la France. L’IFI développe et organise la coopération franco-indonésienne dans les secteurs de l’art, l’éducation, la science et la promotion du français.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale