Jeudi 23 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Un chauffeur de taxi turc émeut la Suède par sa générosité

Par Jonathan Grimmer | Publié le 22/04/2019 à 00:49 | Mis à jour le 25/04/2019 à 15:27
Ömer Temel, Christer Östlund, taxi, suede, turquie

Christer Östlund pensait devoir renoncer à son voyage d'affaires après s'être aperçu qu'il avait oublié son portefeuille chez lui. C'était sans compter sur l'aide inattendue d'Ömer Temel, le chauffeur de taxi turc qui l'avait conduit à l'aéroport.

Jeudi dernier, un chauffeur de taxi turc installé à Stockholm, Ömer Temel, prend à son bord Christer Östlund, qu’il doit emmener à l’aéroport. Mais une fois arrivé à destination, celui-ci s’aperçoit avec stupeur qu’il a oublié son portefeuille à son domicile. N’ayant pas le temps de repasser chez lui avant de prendre son avion, l’homme se dit qu’il va devoir annuler son voyage d'affaires et commence à paniquer.

Touché par cette détresse, Ömer Temel propose alors à son client de lui prêter sa propre carte de crédit pour les deux jours qu’il doit passer en France et en Allemagne. « Il était abasourdi quand il a entendu mon offre. Il m’a demandé plusieurs fois comment je pouvais faire confiance à un homme que je rencontrais pour la première fois », raconte le chauffeur de taxi à l’agence Anadolu.

« Les gens comme Ömer sauveront le monde »

Après quelques minutes de tergiversations, Christer Östlund finit par accepter cette aide providentielle. Deux jours plus tard, il est de retour en Suède et offre à son « sauveur » près de 19 000 TL, en plus des 2 800 TL qu’il a dépensés au lors de son séjour. Mais Ömer Temel refuse, expliquant qu’aider les autres fait partie de la culture turque.

Abondamment partagée sur les réseaux sociaux, cette histoire a ému la Suède entière, où le chauffeur de taxi est depuis érigé en « héros de la générosité ». « Aucun Suédois n’aurait fait ce qu’il fait pour moi » confie Christer Östlund  à  l’agence Anadolu. Et d’ajouter : « Les gens comme Ömer sauveront le monde. »

n

Jonathan Grimmer

Journaliste de formation, passionné de littérature et d'échecs, j'ai pris la responsabilité de l’édition d’Istanbul de lepetitjournal.com en avril 2019 après avoir travaillé deux ans en France pour divers titres de la presse écrite.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Annalon lun 22/04/2019 - 09:11

L' espoir dans l homme demeure: dans ce monde parfois dur cet homme nous donne des raisons d'espérer !

Répondre

Expat Mag

Quels sont les meilleurs vins du monde ?

Le plus grand concours viticole du monde vient de rendre son verdict. Parmi les milliers de vins en compétition, seuls 50 ont reçu le titre très prisé « Best in Show ». Les vins français figurent-ils