Dimanche 17 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PRATIQUE - Vite un appartement à Istanbul !

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 22/09/2010 à 00:00 | Mis à jour le 14/11/2012 à 09:21

 

Vous arrivez à Istanbul, vous avez déjà envie de flâner au bord du Bosphore, de vous étourdir dans les nombreuses salles de concert, de goûter une à une toutes les spécialités turques ? Bravo et bienvenue ! Mais d'abord, retour à quelques fondamentaux : se loger. Voici quelques astuces qui pourront vous aider

Loger dans un yali ? Attention à la vétusté  ! (photo BDB)

Une mise en garde tout d'abord. Si vous êtes un peu exigeant, il y a fort à parier que vous visiterez de nombreux appartements. Ne vous laissez pas démoraliser si, dans le lot, vous tombez parfois sur des logements terriblement chers et plutôt vétustes. Comme dans toutes les grandes villes du monde, le parc immobilier est extrêmement hétérogène. Sachez aussi que tout se négocie : les meubles, les réparations, la caution, les frais d'agence, le loyer?
Renseignez-vous d'abord auprès de votre université ou sur votre lieu de travail, il y a parfois des services particulièrement dédiés à la recherche de logements, mais, comme il n'est jamais bon de mettre tous ses ?ufs dans le même panier, une petite visite sur les sites internet d'annonces immobilières vous renseignera sur l'état du marché. Par ailleurs, quelques annonces de colocation et de location sont régulièrement déposées à l'entrée du Consulat de France.

Une colocation ?
Bon moyen de faire des rencontres, la colocation présente aussi l'avantage de l'économie, attention cependant aux risques de désaccord, voire d'arnaque. Au-delà des habituelles précautions d'usage, contrôlez que vous payez le même prix que les autres colocataires. Si vous prévoyez d'inviter vos amis ou votre famille à Istanbul, n'oubliez pas de vous assurer avant l'emménagement que vos futurs colocataires n'y verront pas d'inconvénient de principe.
Parmi les sites dédiés à la recherche de colocataires, Craiglist Istanbul, Istanbul Metro Roomate ou Istanbul Sublet (ces deux derniers sont payants en grande partie) sont les plus fréquentés.

Une location ?
Dans ce cas, deux choix s'offrent à vous : vous pouvez décider d'avoir recours à un « emlak » (agent immobilier) mais dans ce cas, il vous faudra payer les frais d'agence qui correspondent généralement à un mois de loyer, ou préférer l'option « de particulier à particulier ». La caution s'élève le plus souvent à un mois de loyer, mais beaucoup de propriétaires en demandent deux (et certains n'en demandent pas du tout !).

De nombreux sites d'appartement peuvent vous aider dans vos recherches, parmi ces derniers, Sahibinden est non seulement le plus complet mais aussi le plus efficace, grâce à ses options de recherche très élaborées. Les sites Craiglist, qui s'adresse particulièrement aux étrangers et qui est (quasi !) uniquement un site "particulier à particulier", Hurriyetemlak, Emlakjet ou Milliyetemlak proposent également un grand nombre d'annonces régulièrement mises à jour.
N'oubliez pas l'option traditionnelle, qui consiste à visiter les agences immobilières du quartier où vous avez décidé d'installer votre nid. Certains parlent anglais, mais se faire accompagner par un turcophone est toujours une stratégie gagnante !

De manière générale, prenez garde à l'environnement autour de votre lieu d'habitation, un endroit calme le jour peut se transformer la nuit en discothèque en plein air ! Une petite visite s'impose à la nuit tombée si vous avez un doute. Enfin, les embouteillages, fléau stambouliote, sont également à prendre en compte, certains grands boulevards sont complètement bouchés aux heures de pointe. Une heure matin et soir pour faire quelques kilomètres, il faut avouer que c'est contrariant ! Là aussi, un petit test préalable est une option raisonnable. 

Anne-Laure Gardette (www.lepetitjournal.com Istanbul). Mercredi 22 septembre 2010

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Heidelberg Mannheim Appercu
MICRO-TROTTOIR

L’Allemagne va sanctionner le « Upskirting ». Elles témoignent

La curiosité est un vilain défaut comme le dit l’adage, surtout si c’est pour regarder sous les jupes des filles. L’Allemagne a décidé de sanctionner dorénavant les amateurs de clichés impudiques.

Sur le même sujet