L’INFO PRATIQUE DE LA SEMAINE – Comment accéder aux sites internet bloqués en Turquie ?

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 23/03/2014 à 23:01 | Mis à jour le 23/03/2014 à 17:06

Le récent blocage du réseau social Twitter a ravivé l'intérêt pour cette question? Mais les barrières mises en place par le gouvernement ne sont pas inviolables, il est toujours possible de les contourner. Lepetitjournal.com d'Istanbul vous propose donc quelques solutions légales pour accéder aux sites bloqués.

Changer le serveur DNS

Un serveur DNS a pour objectif d'associer un nom de domaine à une adresse IP. Il permet donc d'identifier un site internet à travers son adresse IP et de le répertorier. Le gouvernement turc a bloqué Twitter en modifiant ses paramètres des serveurs DNS. Il n'est donc plus possible d'accéder à Twitter via les fournisseurs d'accès turcs mais il est très simple de modifier le serveur DNS par lequel on accède à internet, sur son ordinateur comme sur son téléphone. On voit ainsi en Turquie, depuis le blocage de Twitter, ces chiffres revenir régulièrement : 8.8.8.8 et 8.8.4.4 (photo ci-contre). Ce sont les adresses des serveurs DNS de Google qui ont été utilisées comme alternatives, pour accéder à Twitter notamment. Tutoriels disponibles ici (en anglais).

Les autorités turques ont toutefois accentué samedi soir la censure en bloquant l'utilisation de serveurs DNS différents pour Twitter. Cette alternative ne semble donc plus envisageable actuellement.

Utiliser un VPN

Se connecter à un VPN, ou réseau privé virtuel, permet d'utiliser une autre adresse IP. Le VPN autorise la connexion de plusieurs ordinateurs distants à un même réseau local. A travers ce changement d'adresse IP, tous les sites bloqués en Turquie ne le sont plus. A noter que les VPN les plus efficaces sont payants. Il existe toutefois de nombreux VPN gratuits mais limités. Découvrez une liste de VPN français gratuits ici.

Le navigateur Tor

Ce navigateur téléchargeable gratuitement permet d'aller sur internet en tout anonymat. Il reste moins rapide que d'autres navigateurs classiques mais permet d'aller sur tous les sites bloqués via un serveur proxy. Un serveur proxy fonctionne par l'utilisation d'un autre ordinateur qui relaie votre connexion avec une adresse IP différente. Tor est téléchargeable ici.

Extensions de navigateur

Les navigateurs les plus populaires comme Mozilla Firefox ou Google Chrome proposent une boutique d'applications pour la plupart gratuites. Parmi celles-ci, on trouve des extensions qui permettent d'utiliser une autre adresse IP via un serveur proxy situé à l'étranger. Il est donc possible d'accéder à de nombreux sites indisponibles en Turquie ou ailleurs. Ces applications sont très simples d'accès et facile à utiliser. Une liste d'extensions gratuites pour Firefox et Chrome est disponible ici.

Précision

Notons qu'accéder à des sites bloqués en Turquie ne constitue en aucun cas un délit ou un crime répertorié dans la loi turque. Il est donc légal d'utiliser toutes les solutions citées ci-dessus pour naviguer sur internet.

Nathanaël Scalbert (www.lepetitjournal.com/istanbul) lundi 24 mars 2014

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Istanbul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Albane Akyuz

Rédactrice en chef de l'édition Istanbul.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale