Jeudi 26 novembre 2020

En Turquie, 51 décès suite à la consommation d’alcool frelaté

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 16/10/2020 à 03:45 | Mis à jour le 16/10/2020 à 03:45
Turquie 2020 alcool frelaté

51 personnes seraient mortes depuis vendredi dernier en Turquie, après avoir consommé de l'alcool frelaté. En effet, suite à l’augmentation des taxes sur les boissons alcoolisées, la production clandestine s'est largement développée ces derniers mois

Jeudi 15 octobre, les autorités turques annonçaient que 51 personnes étaient mortes en raison d’alcool frelaté (mélanges de méthanol, produits désinfectants etc.), et ce, aux quatre coins du pays (Kırıkkale, İzmir, Mersin, İstanbul, Muğla, Aydın, Trabzon, Zonguldak, Tekirdağ). Environ 30 personnes seraient encore hospitalisées. 

La police turque a indiqué avoir arrêté, depuis le 9 octobre, dans 18 provinces du pays, 227 personnes soupçonnées de fabriquer de l'alcool de contrebande, et avoir mis la main sur des milliers de litres de méthanol notamment.

Veli Ağbaba, vice-président du Parti républicain du peuple (CHP - opposition), a invité le Parlement à la mise en place d'une commission d'enquête parlementaire pour faire un état des lieux de la fabrication d'alcool de contrebande en Turquie afin "d'enquêter sur l'étendue de la contrebande d'alcool", en soulignant que "la taxe élevée sur l'alcool conduit à la production clandestine de boissons alcoolisées".

La Chambre des ingénieurs chimistes (TMMOB Kimya Mühendisleri Odası) a, pour sa part, appelé à une diminution de la taxation sur les boissons alcoolisées en Turquie.

En 2002, une bouteille de 70 cl de raki coûtait en moyenne 8,25 livres turques, contre environ 160 livres (plus de 17€ au cours actuel) aujourd’hui (70% de taxe).

Le Président turc Recep Tayyip Erdoğan prend régulièrement position contre la consommation d'alcool, et même de tabac. Il avait d’ailleurs invité les Turcs à consommer de l’ayran (plutôt que de l’alcool), décrétant cette boisson froide à base de yaourt, "boisson nationale".

 

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Edys ven 23/10/2020 - 06:26

Hélas, tout est devenu très cher en Turquie, le prix des loyers qui augmente fait qu il y a des gens contraints de vivre a la rue et l alcool fait qu il y a des morts en consommant de l alvooll frelaté

Répondre