Dimanche 17 octobre 2021
TEST: 2262

AMBASSADEUR EXPULSÉ – Rien ne va plus entre Ankara et le Caire

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 24/11/2013 à 23:03 | Mis à jour le 25/11/2013 à 03:07

L'Egypte a ordonné samedi l'expulsion de l'ambassadeur de Turquie au Caire, accusant le gouvernement turc et son Premier ministre d'“ingérence inacceptable dans les affaires internes de l'Egypte” et de “provocation”. L'ambassadeur Hüseyin Avni Botsalı est devenu “persona non grata” en Egypte après que Recep Tayyip Erdoğan a une nouvelle fois affiché son soutien à Mohammed Morsi, le président issu des Frères musulmans destitué par l'armée cet été. Recep Tayyip Erdoğan avait affirmé, le 21 novembre, n'avoir “aucun respect pour ceux qui ont amené M. Morsi devant la justice”. Le Premier ministre turc faisait référence au procès ouvert le 4 novembre contre le président déchu, pour “incitation au meurtre” de manifestants.

Les relations entre Ankara et le Caire traversent une période tendue depuis que le chef du gouvernement turc, prenant fait et cause pour Mohammed Morsi, a refusé de reconnaître la légitimité des nouvelles autorités égyptiennes. Dans le même temps, le ministère égyptien des Affaires étrangères a annoncé que son ambassadeur, Abderahman Salah ElDin, rappelé le 15 août d'Ankara, ne retournerait pas à son poste et que seul un chargé d'affaires assurerait désormais la représentation diplomatique égyptienne. Par mesure de réciprocité, la Turquie a déclaré à son tour l'ambassadeur Salah ElDin “persona non grata” sur son territoire.

La responsabilité de cette triste situation revient au gouvernement (égyptien) par intérim, arrivé au pouvoir dans le contexte exceptionnel du coup d'Etat du 3 juillet”, a commenté le ministère des Affaires étrangères turc dans un communiqué. “Nous espérons que nos liens se normaliseront une fois que l'Egypte aura retrouvé la stabilité et la démocratie”, ajoute le document. Dimanche, le Premier ministre Erdoğan a pourtant enfoncé le clou, déclarant aux journalistes qui l'interrogeaient : “Je ne respecterai jamais ceux qui sont arrivés au pouvoir par un coup d'Etat”.

"La situation entre la Turquie et l'Egypte est provisoire, nous devons percevoir cela de manière conjoncturelle" a déclaré, de son côté, le président de la République Abdullah Gül.

Anne Andlauer (http://lepetitjournal.com/istanbul) lundi 25 novembre 2013

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

EXPO

Exposition Morozov : voyager à travers l’art

Jusqu’au 22 février 2022, la Fondation Louis Vuitton propose l’exposition Morozov. Cette collection russe de renom international dévoile les oeuvres des plus grands artistes d’art moderne