Samedi 18 septembre 2021

TAVLA – L’histoire, les règles du jeu… et des conseils pour gagner !

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 06/08/2017 à 22:04 | Mis à jour le 07/08/2017 à 10:52

Dans les cafés, les rues et même les allées du Grand Bazar? Quiconque a déjà passé plus de 24 heures à Istanbul a sûrement assisté ?de près ou de loin- à une partie de tavla ("backgammon" selon l'appellation anglaise). Découvrez les règles du jeu et surtout? des astuces pour multiplier vos chances de gagner !

L'histoire : Il s'agit du jeu le plus populaire de Turquie. Si son origine exacte est méconnue (Mésopotamie, Egypte, Perse ou Inde), une chose est sûre, les joueurs de tavla s'affrontent depuis au moins sept millénaires ! Le plateau de jeu le plus ancien a été trouvé en Asie mineure et date de 5.000 ans avant J.-C. La propagation du tavla à travers l'Europe a probablement eu lieu avec le retour des Croisés, au XIIème siècle. Le plateau de jeu serait, selon une légende, la représentation du temps. Ainsi, les 12 flèches situées de chaque côté représenteraient les 12 mois de l'année. Au total, il y en a donc 24, comme le nombre d'heures dans une journée. Le plateau est divisé en quatre parties (appelées "jan"), qui symboliseraient en fait les saisons. Le jeu se joue avec 30 pions comme le nombre de jours dans un mois. Enfin, le mouvement circulaire représenterait le mouvement des étoiles dans le ciel tandis que les pions blancs et noirs seraient le symbole du jour et de la nuit.

Le but du jeu : Faire le tour du plateau de jeu avant de collecter ses propres pions au fur et à mesure. Le premier à y parvenir remporte la partie.

Les règles du jeu : Le tavla se joue à deux joueurs. Pour commencer, il vous faut deux dés, 30 jetons (15 noirs et 15 blancs, comme les jetons utilisés pour jouer aux dames) et un plateau de jeu. La partie peut commencer lorsque les jetons sont disposés de la façon suivante sur le plateau de jeu :

Les flèches noires vous indiquent le sens de déplacement des jetons noirs et les flèches blanches, celui des jetons blancs.

Une fois les jetons bien positionnés, chaque joueur lance un dé. Celui qui réalise le plus gros score commence la partie. Il lance alors les dés et doit avancer un ou deux pions de la somme totale des deux dés. Par exemple, si le joueur lance "2" et "6", il peut avancer un pion de "2" et un pion de "6" ou choisir d'avancer un seul pion de "8". En cas de double, le joueur joue quatre fois le numéro indiqué par les dés.

 

Ici, le joueur a lancé les dés "6" et "2".

Pour déplacer un pion sur une flèche, celle-ci doit être libre, déjà composée de ses propres pions ou ne comporter qu'un seul pion de l'adversaire. Dans ce dernier cas, le jeton de l'adversaire est emprisonné, on le positionne donc sur la barre au milieu du plateau de jeu. Ce jeton doit repartir du début. La priorité de l'adversaire est de le faire entrer dans le jan intérieur adverse. Il est possible d'entrer un jeton sur une flèche libre correspondant au chiffre indiqué par l'un des dés :

 

Ici, le joueur aux jetons blancs peut entrer son jeton s'il lance un dé  "1", "2" ou "4". Dans le cas où il entre son jeton sur la flèche "4", il emprisonne en même temps un pion noir de son adversaire car ce dernier est seul sur sa flèche.

Tant que ce pion emprisonné n'est pas à nouveau en jeu, impossible pour le joueur malheureux de continuer à déplacer les autres !

Vous l'aurez donc compris, le tavla est un jeu stratégique où il s'agit à la fois d'attaquer l'adversaire en emprisonnant ses pions mais aussi constituer des "portes" (soit deux jetons minimum sur une même flèche) pour se protéger et bloquer son adversaire en lui fermant des possibilités de jouer. Vous découvrirez un peu plus tard des combinaisons pour vous aider à constituer ces portes?

La fin de la partie : Quand un joueur a rentré ses 15 pions dans son camp (comme les jetons blancs sur la photo ci-contre) et uniquement à cette condition, il peut débuter la collecte de ses pions. Le but est de les collecter le plus rapidement possible. Un joueur sort un pion en utilisant le nombre indiqué par un des dés qui correspond à la flèche sur lequel il se trouve, en le sortant du jeu. Ainsi, si le joueur lance les dés "5" et "3", il doit prendre un pion placé sur la flèche 5 et un pion situé sur la flèche 3. S'il n'y a aucun pion sur la flèche indiquée par le dé, le joueur doit obligatoirement effectuer un déplacement d'un pion depuis une flèche en amont, comme sur la figure ci-dessous :

 

Ici, le joueur a lancé les dés "3" et "5". Il peut collecter un pion positionné sur la flèche 3. En revanche, il n'y a aucun pion sur la flèche 5. Il est donc obligé de déplacer un pion de 5 cases.

Quand un joueur a collecté l'ensemble de ses pions, si le joueur perdant, lui, a sorti au moins un pion, le vainqueur marque un point. Cependant, si le perdant n'a sorti aucun de ses pions, le vainqueur marque deux points : les Turcs disent que c'est "mars". Un match se gagne en cinq points.

Les astuces pour gagner : Maintenant que vous avez compris les règles du jeu, découvrez quelques combinaisons pour multiplier vos chances de gagner?

 

A vos dés, prêts, jouez !

Solène Permanne (http://lepetitjournal.com/istanbullundi 7 août 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite?!

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet