Vendredi 22 octobre 2021
TEST: 2262

STARS TURQUES - Les 10 personnalités féminines les plus connues à l’étranger

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 13/01/2015 à 23:04 | Mis à jour le 27/02/2018 à 17:15
Capture decran 2015-01-13 a 19.18.18

La semaine dernière, lepetitjournal.com d'Istanbul vous présentait les 10 personnalités masculines turques vivantes les plus connues à l'étranger. Nous revenons cette semaine pour vous présenter, cette fois-ci, ces personnalités féminines qui n'ont rien à envier à leurs homologues masculins. Artistes ou femmes d'affaires, découvrons ici les dix personnalités vivantes les plus connues à l'étranger.

Ece et Ayşe Ege, la création en famille

Photo AA

Créatrices de la marque Dice Kayek, les soeurs Ege forment un duo complémentaire : Ece est la créatrice tandis qu'Ayşe est chargée de la gestion et du développement de l'entreprise et il semble que tout leur réussit depuis la création de leur marque en 1993. D'une entreprise basée sur la seule création de chemises, les soeurs lancent rapidement une collection de prêt-à-porter féminin. Après avoir présenté leur collection lors de grands défilés internationaux, notamment à Séoul pour la collection hiver 2002/2003, Ece Ege reçoit en 2003 le trophée de la Femme en Or pour la meilleure créatrice de mode. A cette récompense s'ajoute, en 2010, celle du Trophée de la réussite au féminin décerné par l'Association France-Euro-Méditerranéen. La marque Dice Kayek s'est également associée au groupe Ayaydin-Miroglio  pour créer la marque turque Machka. Après le succès d'Istanbul Contrast aux Arts décoratifs, l'exposition s'établit en 2010 à l'Istanbul Modern puis à l'Amsterdam Museum en 2011. Dice Kayek emporte également le Jameel Prize au Victoria et Albert Museum de Londres en 2013.

 

Idil Biret,  la pianiste hors pair

Photo Wikicommons

Pianiste née à Ankara en 1941, Idil Biret suit des études studieuses au Conservatoire de Paris grâce à une loi créée spécialement pour elle qui lui a permis d'étudier à l'étranger. Elle en sort diplômée à l'âge de 15 et déjà auréolée de trois prix. Dès l'âge de 16 ans, elle joue comme soliste dans les plus prestigieux orchestres tels que l'orchestre symphonique de Londres, l'orchestre philharmonique de Tokyo,  l'orchestre national de France etc. En parallèle à la centaine d'enregistrements pour différents labels, Idil Biret participe également en tant que jury à divers concours de piano prestigieux. Ses enregistrements les plus célèbres restent ceux de Chopin qui lui vaudront le Prix du Disque Frédéric Chopin en Pologne en 1995. En 2004, l'enregistrement des sonates de Pierre Boulez lui vaut le Golden Diapason et est sélectionné dans les meilleurs enregistrements de l'année par le journal Le Monde. A l'occasion d'une interview à la BBC, le producteur de l'émission l'a annoncé comme "l'un des musiciens les plus vendus de tous les temps".

 

Ajda Pekkan, la Süperstar

Photo Firuza/CC/Flickr

Ayşe Ajda Pekkan, née en 1946 à Istanbul, est une chanteuse pop et actrice. Forte d'une carrière de cinq décennies, Ajda Pekkan a sorti pas moins de 20 albums et elle est, à ce jour, l'artiste féminine turque qui a eu le plus fort succès commercial avec 42 millions de disques vendus dans le monde. Ajda Pekkan a débuté sa carrière d'artiste dans les années 60 avec pas moins de 47 apparitions dans des films entre 1963 et 1967. En parallèle, elle développe également sa carrière de chanteuse et acquiert une certaine notoriété en 1965 avec une reprise de la chanson de Salvatore Adamo "Tombe la neige".  Dans les années 70,  les succès de ses titres "Pour lui" et "Viens dans ma vie" auprès du public français la conduisent à représenter la Turquie à l'Eurovision avec le titre "Petr'oil". En 1998, le ministère de la Culture turc lui accorde le statut de "Chanteuse d'Etat". En 2013, elle s'est vue remettre par la France les insignes de Chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres. En 1998, son best-of, The Best of Ajda, sera son plus grand succès commercial tandis que, dans les années 2000, elle effectue une série de concerts, tous présentés à guichets fermés. Ajda Pekkan est également surnommée "la femme qui ne vieillit jamais" en raison des nombreuses chirurgies esthétiques qu'elle a effectuées. 

Suna Kan, la violoniste précoce

Violoniste dès l'âge de 5 ans et avec un premier concert donné à 9 ans, Suna Kan est envoyée en 1949 en France afin d'étudier au Conservatoire de Paris et sort en diplômée en 1952.  De retour en Turquie dans les années 60, elle forme, pendant 29 ans, un duo avec le pianiste Gülay Uğurata, puis, après la mort de ce dernier, avec Cana Gürmen. Suna Kan a effectué des concerts à travers la planète avec les plus grands orchestres tels que la Symphonie de Moscou,  l'orchestre philharmonique de Los Angeles, etc. Suna Kan est également un des membres fondateurs de la Chambre d'orchestre d'Ankara et y a joué en solo. Depuis 1986, en plus de ces concerts et activités musicales, elle est professeur au département de musique et d'arts appliqués de l'Université de Bilkent à Ankara. Suna Kan se voit attribuer de nombreuses distinctions, telles que "Artiste d'Etat" par le gouvernement turc ou Chevalier de l'ordre National du Mérite en France. Sa carrière prestigieuse lui permet de collaborer avec les plus grands de sa génération, Pierre Fournier et Yehudi Menuhin en sont des exemples.

Serra Yılmaz, l'actrice charismatique

Considérée comme l'une des plus grandes actrices turques, elle a suivi les cours Robert Abirached en France. Née en 1954 à Istanbul, elle y retourne en 1977 et débute sa carrière au sein de la compagnie de théâtre Dostlar. Elle obtient son premier rôle au cinéma grâce au réalisateur Atıf Yılmaz, qui la fait participer à son film Şekerpare. Cependant, sa carrière ne sera réellement lancée qu'avec L'hôtel de la mère patrie, en 1987. Sa carrière est aujourd'hui partagée entre la France, la Turquie et l'Italie où elle apparait dans divers films de Ferzan Özpetek tels que Le Dernier Harem (1999),  La Fenêtre d'en face (2003), ou Saturno contro (2007). Bien connue dans le paysage du cinéma italien, elle est membre, en 2011, du jury "Premier travaux" de la Mostra de Venise.

Oya Eczacıbaşı, la gardienne des arts

Oya Eczacıbaşı est une conservatrice de musée, actuellement rattachée au Musée d'Art Moderne d'Istanbul. Née à Istanbul en 1959, elle poursuit ses études au lycée Pierre et Marie et Curie de Strasbourg puis achève ses études supérieures à la prestigieuse université du Bosphore à Istanbul. En 1985, elle devient membre du conseil consultatif de la Fondation pour la culture et les arts de la Biennale d'Istanbul, puis en 1987 elle est chargée de l'organisation des expositions du Musée militaire. Oya Eczacıbaşı s'est engagée dans de nombreuses organisations non-gouvernementales au cours de sa carrière. Elle siège, entre autres, au Conseil d'administration du Robert College de 1994 à 2011, au Comité exécutif de la Fondation d'Istanbul pour la culture et des arts entre 2002 et 2008 et actuellement au Conseil international du Musée d'Art Moderne (MoMA) de New York. En 2011, elle est faite "Chevalier dans l'Ordre National de la Légion d'Honneur" en France.

Elif Şafak, l'écrivain à succès

Photo Wikicommons

Ecrivain turc, née à Strasbourg en 1971, Elif Şafak est l'auteur de nombreux best-sellers rédigés aussi bien en turc qu'en anglais. Elif Şafak effectue ses études en relations internationales à l'Université Technique d'Ankara puis un master en genre et études féminines avant de publier une thèse sur l'Analyse de la modernité turque à travers les discours des masculinités. Engagée dans une écriture féministe, cosmopolite, humaniste et imprégnée du soufisme et de la culture ottomane, elle obtient, en 1998, le Prix Mevlana qui récompense les oeuvres littéraires mystiques en Turquie. En 2000, elle est de nouveau récompensée avec le Prix des écrivains turcs pour son roman Marhem et en 2002 son roman Bonbon Palace (Bit Palas) est best-seller en Turquie. Son premier roman en anglais, The Saint Of Incipient Insanities (2004), sur la vie des migrants musulmans à Boston, lui ouvre les portes universitaires aux Etats-Unis. Elle sera chargée de plusieurs cours sur l'étude des femmes et du genre, d'abord à Mount Holyoke College puis à l'Université du Michigan et l'Université d'Arizona. En 2006, son best-seller, La bâtarde d'Istanbul, contant l'histoire de deux familles, turque et arménienne, lui vaut une poursuite en justice pour avoir "dénigré de l'identité turque, de la République, des institutions ou organes d'État", poursuites qui débouchent sur un non-lieu.

Güler Sabancı, la femme de pouvoir

Née en 1965 à Adana, cette femme d'affaires turque est à la tête du deuxième groupe d'entreprises de Turquie, Sabancı Holding, une entreprise familiale qui s'étend sur trois générations. Après avoir étudié l'administration des entreprises à l'Université du Bosphore, Güler Sabancı poursuit ses études à l'Université d'Harvard, aux Etats-Unis. Sa carrière professionnelle débute au sein d'une branche de pneumatique de l'entreprise familiale puis elle prend le titre de Directrice générale pour KordSA pendant 14 ans avant de devenir membre du comité directeur de Sabancı Holding. En 2004, elle succède à son oncle, Sakıp Sabancı, et devient PDG du groupe. Depuis, Güler Sabancı reçoit de nombreuses distinctions et prix. En 2009, elle reçoit le Prix Raymond Georis pour l'Innovation philanthropique, en 2013 le magazine Fortune la classe 2ème de son classement des 50 femmes les plus puissantes (en dehors des Etats-Unis) et elle reçoitle prix David Rockfeller Bridging Leadership. En 2012, elle est nommée membre du Conseil du Pacte Mondial des Nations Unies, organe consultatif des Nations Unis et, en 2014, le magazine Forbes la classe 60ème des 100 femmes les plus puissantes du monde. Güler Sabancı a été la première femme à faire partie de la Table Ronde des Industriels européens (ERT).

Lara Ömeroğlu, jeune prodige

Lara Ömeroğlu, plus connue sous le nom de Lara Melda, est une pianiste d'origine turque née à Londres en 1993. Malgré son jeune âge, Lara Melda possède déjà des récompenses à son actif. Elle commence le piano à l'âge de 6 ans, l'étudie au Collège Royal de Musique en la qualité d'Etudiante de la Reine Mère Elizabeth et termine finaliste, en 2009, à la Compétition Internationale de Piano Franz Liszt à Weimar, en Allemagne. En 2010, à l'âge de 16 ans, elle gagne le prix Jeune Musicien de l'annéedécerné par la BBC grâce à sa performance du concerto pour piano n°2 de Saint-Saëns. Depuis, elle a participé à des représentations avec l'Orchestre National de la BBC du Pays de Galles, effectué des représentations à Londres, aux Sommets Musicaux de Gstaad, etc.  Lara Melda effectue régulièrement des représentations en Turquie depuis ses débuts, 2011, au Festival international du film à Istanbul. En mars 2012, elle reçoit le prix de l'Espoir artistique décerné par l'Université Kadir Has d'Istanbul.

Sertab Erener, la star de l'Eurovision

Connue à l'international pour sa victoire à l'Eurovision en 2003, avec son titre "Everyway that I can" cette star de la musique pop turque est l'auteur de nombreux succès en Turquie. Née en 1964 à Istanbul, Sertab Erener effectue ses études au Conservatoire d'Istanbul et débute sa carrière dans la chanson en 1992 avec son premier album Sakin Ol. En 1999, la maison de disques Sony sort une compilation de 26 albums, Soundtrack for a century, et y inclut un titre de Sertab Erener,  "Lâ'l". Au cours de sa carrière, elle collabore avec divers artistes internationaux tels que le ténor espagnol José Carreras ou le chanteur portoricain Ricky Martin. Forte de son succès à l'Eurovision, elle sort, en 2004, No Boundaries, un album tourné vers l'international avec une édition spéciale pour le Japon. Dans les années 2000, elle fonde sa propre société de production, réalise un nouvel album (Aşk Ölmez), collabore à l'album Crossing the Bridge - The sound of Istanbul, participe aux 50 ans du concours de l'Eurovision en reprenant "Everyway that I can" et effectue une tournée intitulée Digital. Son dernier album en date est sorti en 2009, interprété en anglais, Painted on water est un une reprise des musiques traditionnelles d'Anatolie avec des sonorités jazz/blues.

Dorine Goth (www.lepetitjournal.com/istanbul) mercredi 14 janvier 2015

(RE)LIRE : STARS TURQUES - Les dix personnalités les plus connues à l'étranger

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Hong Kong Appercu
MUSIQUE

Enzo de Hong Kong représentera la France pour l’Eurovision 2021

Enzo, le prodige musical de Hong Kong de 13 ans qui nous avait fait vibrer en 2020 au concours The Voice Kids, vient d'être désigné officiellement pour représernter la France à l'Eurovision

Sur le même sujet