Samedi 19 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PUBLI-REPORTAGE : Ça bouge, chez Carlos le Cuistot !

Par Charlotte Meyer | Publié le 17/06/2019 à 00:00 | Mis à jour le 18/06/2019 à 00:50
Carlos le cuistot nouveau restaurant istanbul Turquie

Bonne nouvelle pour la communauté francophone d’Istanbul : Carlos le Cuistot, figure bien connue des expatriés, n’a pas fini de vous surprendre. Cette fois-ci, son restaurant s’agrandit pour le plaisir de vos papilles ! Reportage.

L’heure était à la fête ce mercredi 12 juin. Et pour cause : Carlos le Cuistot inaugurait son nouveau restaurant à Tarabya ! Vous connaissiez le petit café où vous veniez déguster de délicieux croissants ? Place désormais à un grand restaurant avec jardin et terrasse ! Au milieu de la foule des clients fidèles au rendez-vous, notre cuisinier bien connu ne sait plus où donner de la tête. C’est qu’il a su tracer sa route depuis le jour où il a posé ses valises sur le sol stambouliote.

La rencontre de Carlos et d’Istanbul tient du jeu de l’amour et du hasard. « J’avais beaucoup voyagé en tant que cuisinier, raconte-t-il. Après un passage à Chypre, je suis venu passer des vacances à Istanbul. Je suis tombé amoureux de cette ville, de ce mélange des cultures. Ici, chaque quartier est différent, chaque rue a son charme. Alors je me suis dit, pourquoi ne pas rester? » Etre franco-belge lui confère l’avantage d’être le premier dans la ville à proposer des croissants, des quiches ou encore des galettes des rois. « Le but n’était pas de copier quelque cuisine que ce soit, mais de proposer des plats avec de bons produits » explique-t-il.

.

A force de travail et grâce à la qualité de son équipe composée d’expatriés « venus du monde entier », il se forge une jolie renommée qui lui permet d’ouvrir, en 2016, Le Cuistot Studio, un petit restaurant à grand succès.

Aujourd’hui, c’est une nouvelle aventure qui commence: « On voit plus grand mais sans changer ce que nos clients aiment trouver chez nous ! » Le restaurant continuera ainsi de proposer café et pâtisseries, notamment ses fameux croissants à la française, mais poursuivra également tout son service de catering tant pour les entreprises que pour les consulats et les particuliers comme les gâteaux d’anniversaires.

Vous désirez dîner chez Carlos ? Cela sera désormais possible ! « Le midi, on peut servir de petits plats comme des salades de chèvre chaud, des tourtes ou des lasagnes. Le soir, pourquoi pas un couscous ou un tajine. » Le maître mot de la cuisine de Carlos ? Une cuisine internationale, « tout sauf turc ! » rit-il. Il ajoute : « Chez nous, ce n’est pas un restaurant gastronomique mais bistronomique. »

.

Sa réussite, Carlos l’attribue à la patience. « Je ne suis pas arrivé en Turquie en disant que j’étais le plus grand cuisinier du monde et que j’allais donc ouvrir mon restaurant. Je devais rencontrer les gens et leur culture. Prendre son temps est important dans la gastronomie. » Après avoir été introduit dans le milieu des expatriés, il a fallu plusieurs années à Carlos pour atteindre la place qui est la sienne aujourd’hui. « Le plus important, c’est que je pense avoir réussi à toucher le cœur et les pupilles de beaucoup de personnes, sourit-il. Quand les gens viennent, ils ne disent pas qu’ils vont au restaurant mais chez Carlos. Et c’est ça qui me plait. » S’agrandir tout en restant un endroit chaleureux où les clients viennent rire et discuter autour d’une bonne tablée, c’est l’objectif prioritaire de Carlos.

.

Et comme il n’est jamais en manque d’idées, sa tête bouillonne déjà de nouveaux projets ! Cet été, vous pourrez notamment vous rendre à des soirées grillades. Le cuistot entend aussi faire venir des musiciens pour enchanter les dîner. Quant aux soirées à thèmes auxquelles vous avait habitué Carlos, elles seront toujours au rendez-vous. « Le défi dans une ville comme Istanbul, c’est que tout va toujours très vite, les gens sont en demande. Le but, c’est de parvenir se renouveler sans cesse. Par exemple, nous allons sûrement bientôt proposer des plats sans gluten. » Mais si Carlos se veut varié et ouvert, il n’en garde pas moins ses classiques. A la carte ? Un fameux steak au poivre vert flambé au cognac, ses lasagnes qui font la joie des enfants, les quiches, mais aussi ses croissants.

Le prochain rêve de Carlos ? « Pourquoi pas dans quelques années un petit restaurant sur le Bosphore ! » D'ici là, le patron vous attend dans son établissement tout neuf. Et il n’attend qu’une chose : vos propositions !

 

L'adresse : Tarabya/Ferahevler. Tarabya mahalessi Adnan Kahveci cad nr 31 /D
Heures d'ouvertures : Du mardi au vendredi : 9.30-21.00 ; samedi : 9.00-21.00 ; simanche : 9.00-17.00 .
Téléphone :  0 212 223 83 55
Mail contact@le-cuistot.com
Web www.le-cuistot.com
F
acebook https://www.facebook.com/lecuistotistanbu

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Robert kaptan lun 17/06/2019 - 05:19

Je suis Carlos le Cuisto depuis très longtemps sans avoir encore le temps de me rendre à son restaurant, j’admire sa persévérance, son sérieux, tout mes amis qui ont eu la chance de passer chez lui ont été enchantés. Je vais venir sur istanbul cet hiver..prendre quelques kilos de plaisir. Bravo tout mes vœux de réussite, bon courage.

Répondre