Vendredi 15 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le secteur de la construction poursuit sa dégringolade

Par Marianne Kerdat | Publié le 23/08/2019 à 03:17 | Mis à jour le 23/08/2019 à 13:09
construction turquie secteur batiment crise

Le nombre de permis de construire émis au cours du premier semestre est en forte diminution par rapport à l’année dernière, alors même que 2018 avait déjà été une année particulièrement morose pour les professionnels du bâtiment.

Pivot de l’économie turque depuis l'arrivée au pouvoir de Recep Tayyip Erdogan, le secteur de la construction va mal. Selon les chiffres de l’Institut turc de statistique (TÜİK) publiés cette semaine, le nombre de permis de construire a diminué, sur les six premiers mois, de 60% par rapport à la même période l’année dernière. Et de 72% comparativement à 2017.

En cause notamment, la dégradation de l’économie qui touche le portefeuille de la population et restreint son accès à la propriété. A cela s’ajoute la forte hausse du taux d'intérêt des prêts au logement, passé de 12% en 2017 à 29% au troisième trimestre 2018. Conséquence : en 16 ans, 10,5 millions d'appartements ont été construits mais seulement huit millions sont utilisés.

Chômage

Alper Duman, professeur associé à l'Université d'économie d'Izmir confie : « Qu'on l'appelle une bulle de la construction ou une bulle immobilière, il y a une bulle en Turquie et il y a de grandes chances que cette bulle explose. » Selon cet universitaire, les conséquences sont lourdes pour les constructeurs : « Sur quatre entreprises demandant à être placées sous le régime des faillites ou se déclarant en faillite, trois relèvent du secteur de la construction. » Ainsi, durant les cinq premiers mois de 2019, 2 820 entreprises de construction ont été fermées et le nombre d'entreprises de construction établies a diminué de 117% par rapport à la même période en 2018 selon l’Union des Chambres et Bourses de Commerce de Turquie (TOBB). Les répercussions sur l’emploi sont sévères : le nombre de chômeurs dans le domaine de la construction est passé de 410 000 en 2018 à 706 000 en 2019.

Dans un pays où l’âge moyen est de 32 ans, la construction et l’immobilier devraient être florissants. Mais en Turquie, la crise à la fois économique et financière ne le permet plus. Après deux semestres consécutifs de croissance négative, le pays est entré officiellement en récession en 2019. Une première depuis 10 ans. De plus, la dégradation des relations avec les Etats-Unis n’a pas eu que pour conséquences la chute de la monnaie et l’inflation, mais également l’apparition de nouvelles taxes sur l’aluminium et l’acier, des matériaux essentiels dans le bâtiment.

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Valence Appercu
ÉVÉNEMENT

Quelle moustache portez-vous en ce mois de Movember ?

De nombreuses célébrités participent au mouvement international qui réunit 5 millions de personnes se laissant pousser la moustache pendant 1 mois. Et vous ? Plutôt Brad Pitt ou Jennifer Gardner ?