Lundi 18 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L’AKP lance une procédure d’exclusion contre Ahmet Davutoğlu

Par Jonathan Grimmer | Publié le 03/09/2019 à 03:46 | Mis à jour le 03/09/2019 à 11:07
davutoglu erdogan akp exclusion parti turquie

Cette décision fait suite aux critiques répétées de l’ancien Premier ministre à l’encontre de Recep Tayyip Erdoğan. Trois autres cadres du parti sont également visés par cette mesure.

La nouvelle est tombée hier soir. A l’issue d’une réunion de son bureau politique, l’AKP a décidé de lancer une procédure d’exclusion à l’encontre de quatre de ses cadres, jugés trop critiques à l’égard du parti : les anciens députés Selçuk Özdağ, Ayhan Sefer Üstün et Abdullah Başcı, et surtout l’ancien Premier ministre Ahmet Davutoğlu.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, seul Selçuk Özdağ a réagi : « Ceux qui trahissent ne sont pas ceux qui disent la vérité, mais ceux qui applaudissent à chaque erreur. […] Les électeurs ont envoyé un message clair dans les urnes. Malheureusement, ce message n’a pas été entendu », a-t-il écrit sur Twitter.

La rupture entre Recep Tayyip Erdoğan et Ahmet Davutoğlu est tout sauf une surprise, tant ce dernier a multiplié les critiques vis-à-vis de la politique du Président au cours des derniers mois. En l’excluant, Erdoğan aurait voulu s’épargner l’humiliation d’une nouvelle démission, selon RFI. En juillet dernier, l’ancien ministre de l’Economie Ali Babacan avait déjà quitté l’AKP avant d’annoncer, un mois plus tard, sa volonté de lancer un nouveau parti d’ici à la fin de l’année. Depuis de longs mois, beaucoup de commentateurs de la vie politique turque prêtent les mêmes intentions à Ahmet Davutoğlu.

jonathan grimmer lepetitjournal istanbul journaliste

Jonathan Grimmer

Diplômé de l'IPJ Paris-Dauphine, passionné de littérature et d'échecs, j'ai pris la responsabilité de l’édition d’Istanbul de lepetitjournal.com en avril 2019 après avoir travaillé deux ans en France pour divers titres de la presse écrite.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Daniel mar 03/09/2019 - 12:32

Jusqu'où ira t il dans l'exclusion ? Après le très bon travail fait pendant 10 ans, quel gâchis !

Répondre

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles