Vendredi 23 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Gaz chypriote : Ankara soutient la proposition d’une gestion partagée

Par Marianne Kerdat | Publié le 14/07/2019 à 17:30 | Mis à jour le 15/07/2019 à 14:39
gaz chypre turquie Akinci proposition

Le dirigeant de la République turque de Chypre-Nord (RTCN), Mustafa Akıncı, a proposé samedi la création d'un comité énergétique conjoint avec la partie grecque de l’île. Ankara salue cette initiative de coopération qui vise un partage des recettes et une gestion commune des ressources.

Dans un communiqué diffusé samedi, le président de la RTCN (République Turque de Chypre du Nord) a annoncé la perspective d’une coopération énergétique avec la République de Chypre, partie grecque de l’île. Cette proposition, émise par l’intermédiaire de l’ONU, vise la création d’un comité conjoint entre le Sud et le Nord. D’après la proposition, ce comité serait composé à parts égales de membres de la République de Chypre et de la RTCN et travaillerait à une coopération globale pour l'exploration et la gestion des ressources en hydrocarbure.

Le jour même, le ministère turc des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, s’est félicité de cette perspective. Il annonce que cette initiative de co-gestion entre les deux propriétaires de l’île permettrait d’assurer un partage des ressources en hydrocarbure et de leurs revenus. « Si elle est acceptée, cette proposition ouvrira une nouvelle ère de coopération entre les deux parties, renforcera la paix, la stabilité et la coopération régionales » ajoute t-il. Dans la proposition de la RTCN, ce comité sera supervisé par l'ONU et l'UE y participera en qualité d'observateur. Cette perspective ouvre le champ des possibles pour un règlement de la question chypriote dans les années à venir.

Du gaz découvert en 2011

Pour rappel : l’île de Chypre est aujourd’hui divisée entre la République turque de Chypre du Nord (RTCN) peuplée de Chypriotes turcs et reconnue par Ankara, et la République de Chypre, au sud, dirigée par les Chypriotes grecs et membre de l’UE. En 1974, le coup d’état de Chypre du sud souhaitant rattacher l’île à la Grèce, entraîne l’intervention militaire de la Turquie et neuf ans plus tard, la proclamation de la RTCN. La zone tampon de l’ONU, instituée dès 1963, sépare encore l’île en deux.

Les découvertes de ressources gazières dès 2011 ont relancé le débat politique sur l’avenir de l’île. La République de Chypre a signé des contrats de forage avec plusieurs groupes comme l'italien ENI, l'américain ExxonMobil ou encore le français Total. De son coté, Ankara, qui a accordé des contrats d'exploration à Turkish Petroleum en 2009 et 2012, déplore les forages unilatéraux de l'administration chypriote grecque et affirme le droit de la Turquie et de la RTNC aux ressources de la région. Le début des opérations de forage par la Turquie avait crispé les relations diplomatiques avec les Etats-Unis et l’Europe. La proposition d’une gestion partagée des ressources de l’île pourrait participer à la pacification de la situation politique.

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

ECONOMIE

Le secteur de la construction poursuit sa dégringolade

Le nombre de permis de construire émis au cours du premier semestre est forte diminution par rapport à l’année dernière, alors même que 2018 avait déjà été une année particulièrement morose pour les p

Expat Mag

Melbourne Appercu
FAMILLE

Littérature enfantine : le top 6 des auteurs australiens

Votre petit se prépare pour son premier jour en crèche ou dans une maternelle australienne? Un petit tour d’horizon des livres pour enfants les plus populaires, écrits par des auteurs australiens.