Mardi 26 octobre 2021
TEST: 2262

MUSIQUE - Enrico Macias et Ajda Pekkan ont reçu à Istanbul le prix Dario Moreno

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 07/12/2009 à 01:00 | Mis à jour le 13/11/2012 à 14:06

Ajda Pekkan et Enrico Macias se retrouvent à l'Institut Français d'Istanbul (photo BDB)

Erkan Ozerman, artisan du succès de toutes les vedettes françaises en Turquie depuis près de 50 ans était, sinon le producteur, un ami très proche de Dario Moreno. Pour célébrer sa mémoire, il avait lancé en 1969 soit une année après son décès, un prix dédié à la musique francophone qui portait son nom et qui avait été remis à l'époque à Jacques Brel

Samedi soir, après plus de quarante ans d'interruption, la deuxième édition du prix Dario Moreno a été remise à Enrico Macias pour l'ensemble de sa carrière ainsi qu'à la grande chanteuse turque Adja Pekkan

"Chérie je t'aime, chérie je t'adore ? ", "Si tu vas à Rio, n'oublie pas de monter là haut", "Brigitte Bardot, Bardot ?"des rengaines que nous avons tous ? à l'exception des plus jeunes ? fredonnées un jour. Dario Moreno, l'interprète de ces chansons était d'origine turque par son père et mexicain par sa mère. Né près d'Izmir en avril 1921 et décédé à Istanbul en 1968, Dario Moreno, de son vrai nom David Arugete, a fait l'essentiel de sa carrière en France et connu un grand succès dans les pays francophones, du début des années 50 à la fin des 60. Il était vénéré en Turquie.


Mais samedi soir, la vedette c'était Enrico Macias, qui recevait à l'Institut français des mains du ministre de la Culture et du Tourisme Ertugrul Günay, ce prix qu'Erkan Ozerman souhaite relancer.

Remise du prix Dario Moreno avec de gauche à droite :M. l'Ambassadeur Bernard Emié, la chanteuse Esin Avsar, Ertugul Günay ,Ministre de la culture et du tourisme, Enrico Macias, Ajda Pekkan et Erkan Ozerman, le créateur de ce prix (photo BDB).

"Depuis toute petite, je chante toutes vos chansons"

C'est avec ces quelques mots et un regard plein d'émotion, qu'une fan turque a félicité samedi soir l'heureux récipiendaire à l'issue de la cérémonie. Des mots qui résument à eux seuls le succès d'Enrico Macias et de la chanson francophone en Turquie.

Enrico Macias a rappelé à l'assistance, riche de nombreux artistes de la scène stambouliote, qu'il avait été engagé à ses débuts en 1962 par Dario Moreno et qu'il lui doit le début de son succès. "Mon manager de l'époque, Eddy Marouani, avait supplié Dario Moreno de me prendre dans son spectacle au cabaret ABC pour me donner une chance car j'étais très pauvre. Ma prestation a dû lui plaire car tous les soirs il était dans la salle pour m'écouter chanter". Enrico Macias a annoncé au www.lepetitjournal.com qu'il viendrait chanter à Istanbul avant l'été.
 
Ajda Pekkan a illuminé de sa blondeur la scène de l'Institut français d'Istanbul

Enrico Macias et Anne Potié, directrice de l'Institut français d'Istanbul (photo BDB)

Ajda Pekkan, au centre de la scène musicale turque depuis 1965, considérée comme une des précurseurs de la pop turque et qui a souvent chanté en français, a également reçu le trophée du prix Dario Moreno. Adja Pekkan a souvent chanté en duo avec Enrico Macias ("Je t'apprendrai l'amour") dont elle est une grande amie. Ils ont notamment partagé la scène de l'Olympia en 1976. Ajda Pekkan, qui a le statut de "chanteuse d'Etat", chantera pour la première fois à New York le 18 décembre prochain.

Pour voir la vidéo de la chanson "Oh Melisa" avec Ajda Pekkan et Enrico Macias (un grand moment de kistch oriental !) cliquez là

Brigitte di Benedetto (www.lepetitjournal.com Istanbul). Lundi 7 décembre 2009

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet