Vendredi 19 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LA MADONE… – Cette histoire d’amour qui séduit les jeunes lecteurs turcs

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 09/05/2016 à 22:02 | Mis à jour le 09/05/2016 à 16:31

Kürk Mantolu Madonna (en français, La Madone au manteau de fourrure), du célèbre écrivain Sabahattin Ali, fait son grand retour parmi la jeune génération de lecteurs turcs

Ce roman écrit il y a plus de 70 ans est l'un des plus prisés dans les librairies et bibliothèques de Turquie ces dernières années. Depuis 1998, près d'un million d'exemplaires ont été vendus, rapporte le Hürriyet Daily News.

Le roman raconte une histoire d'amour dans la société berlinoise post-Première guerre mondiale entre un étudiant turc, Raif Efendi, et une chanteuse allemande, Maria Pruder. Dans la première partie du livre, le lecteur découvre la vie rurale dans la Turquie des débuts de la République. Plus tard, l'auteur décrit la vie à Berlin de ce jeune Turc qui s'éprend de l'image d'une femme, celle d'une certaine Maria Puder dont il admire l'autoportrait au cours d'une exposition, un tableau intitulé La Madone au manteau de fourrure en raison de la ressemblance avec la Madonna d'Andréa dei Sarto. Fasciné par sa beauté et son port de reine, Raif Efendi tombe fou amoureux de Maria sans jamais l'avoir vue.

L'année dernière, alors que l'un des derniers livres du célèbre Orhan Pamuk (Kafamda bir tuhafl?k) a été vendu à quelque 230.000 exemplaires, La Madone au manteau de fourrure a séduit plus de 350.000 lecteurs en librairie.

Écrivain, journaliste et poète engagé à gauche, Sabahattin Ali a payé de sa vie son opposition politique. A la suite d'un écrit satirique critiquant Atatürk, fondateur de la République de Turquie, il est accusé de propagande, emprisonné, et perd son poste de professeur d'allemand. Il devient la cible des nationalistes turcs après la parution de son second roman, Le diable qui est en nous, en 1940. En 1948, il est assassiné alors qu'il tentait de fuir vers la Bulgarie. Un acte aujourd'hui attribué aux services secrets de l'époque. En plus d'avoir été influencé par les changements politiques de son pays, Sabahattin Ali a été le témoin de la montée du nazisme puisqu'il a vécu en Allemagne dans les années 1930.

Meriç Güleç, la directrice d'ONK (agence qui gère les droits d'auteur du livre), confirme que La Madone au manteau de fourrure ?s'est maintenu à la première place des ventes ces dix dernières années." Cette ?uvre publiée pour la première fois en 1943 est aujourd'hui redécouverte par la jeune génération, séduite ?par cette histoire d'amour passionnée qui semble inaccessible au lecteur contemporain?. Outre le plaisir de lire, il est devenu très populaire de publier une photo du roman sur les réseaux sociaux.

La Madone au manteau de fourrure a été traduit dans de très nombreuses langues, notamment en français.

Ségolène Houdaille-Hoc (www.lepetitjournal.com) mardi 10 mai 2016

Inscrivez vous à notre newsletter gratuite?!

Rejoignez nous sur Facebook et sur Twitter

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet