Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Retour du masque obligatoire dans les espaces publics à Chennai

une Indienne portant un masque une Indienne portant un masque
Écrit par lepetitjournal.com de Chennai
Publié le 7 juillet 2022, mis à jour le 19 décembre 2023

Les personnes se rendant dans les lieux publics de Chennai doivent obligatoirement porter un masque, a annoncé mardi 5 juillet 2022 la Greater Chennai Corporation (ndlr : l'institution gérant la ville de Chennai et ses banlieues). Des milliers de masques ont été distribués à cet effet dans plusieurs endroits de la ville.

À partir de mercredi 6 juillet 2022, les fonctionnaires de la Greater Chennai Corporation collecteront une amende de 500 roupies auprès des personnes trouvées sans masque dans les centres commerciaux, les théâtres, les marchés et les complexes commerciaux.

 

 

 

Des équipes de fonctionnaires dirigées par un inspecteur sanitaire sont attendues dans les zones commerçantes et animées de la ville pour faire appliquer les règles. Tous les établissements commerciaux ont reçu l'ordre de conseiller aux clients de porter des masques et de maintenir une distance raisonnable entre eux.

 

Une recrudescence des cas de Covid-19 à Chennai

Les cas de coronavirus sont à nouveau en hausse dans tout le Tamil Nadu. Dimanche 3 juillet 2022, pour le troisième jour consécutif, l'État a signalé plus de 2 000 nouvelles infections de coronavirus, avec 2 672 cas recensés. Chennai est à l'origine de la plupart des nouveaux cas avec 1 025 nouvelles infections.

Le même jour, le ministère national de la Santé a enregistré 16 135 nouveaux cas pour tout le territoire indien.

 

 

 

Le gouvernement du Tamil Nadu organisera le prochain méga camp de vaccination le 10 juillet dans un nombre important de lieux, a déclaré le ministre de la Santé et du Bien-être familial de l'Etat. Dans la seule ville de Chennai, la vaccination sera possible dans 3 000 endroits selon le communiqué du ministère. 

La municipalité de Chennai a demandé aux 868 000 habitants qui n'ont pas encore reçu la deuxième dose du vaccin COVID-19 de se faire vacciner et des dispositions ont été prises pour aider 376 000 personnes, dont des personnes âgées, du personnel des services de première nécessité et des personnes souffrant de comorbidités, à recevoir des doses de rappel dans les centres de santé primaire.

 

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions